Marans (Charente-Maritime)

Infos
Marans est une commune française, située dans le département de la Charente-Maritime et la région Poitou-Charentes.
Marans (Charente-Maritime)

Marans est une commune française, située dans le département de la Charente-Maritime et la région Poitou-Charentes.

Géographie

Marans est à la limite du marais poitevin ; la ville est traversée par la Sèvre niortaise, qui se jette une dizaine de kilomètres à l'Ouest (à vol d'oiseau) dans la Baie de l'Aiguillon. Elle est au cœur d'un réseau de canaux, dont le Canal de La Rochelle (qui s'appelle également Canal de Rompsay et Canal de Marans selon l'endroit). Marans est traversée par la route nationale 137 qui relie La Rochelle à Nantes ; cette situation cause de fréquents embouteillages dans la ville (pour cette raison, de nombreuses personnes préfèrent emprunter la « route de marais » via Puyravault et Villedoux ou Esnandes ). Un site de production du fabricant de semi-remorque SAMRO se situe au centre ville. Marans est jumelée avec Barrow Upon Soar (Angleterre) La spécialité de Marans est la poule La Marans, réputée pour la qualité de sa chair et de ces œufs extra-roux.

Histoire

Le nom Marans vient de sa position près de la mer : Mar'ain (lieu de mer). Dès le , des moines établis dans le golfe avait asséché le territoire en creusant des canaux. Après les invasions barbares, un premier château aurait été construit au . Au le bourg de Marans était regroupé autour du château et de l'église Saint-Etiènne (aujourd'hui en ruine et classée monument historique). Au et jusqu'au XVI , les moines bénédictins firent creuser des canaux et asséchèrent de grands territoires qui apportèrent beaucoup de richesses. Sous le règne d'Henry IV des spécialistes hollandais aidèrent aux travaux. En 1307, le château de Marans est fortifié et pouvait abriter 2000 soldats et de 300 à 400 chevaux en cas de danger. En 1589, Henry IV pris la place après un siège de quatre jours. De 1627 à 1628, lors du siège de La Rochelle, Louis XIII séjourne à Marans. Richelieu fait raser le château par crainte d'une occupation par les troupes réformée après le départ des troupes royales. Les dernières tours seront démolies au . En 1659, le Sire de Bueil, Comte de Marans fait don d'une partie de son château aux capucins pour l'édification d'un couvent. La première municipalité fut élue le 3 février 1790. Le port était autrefois spécialisé dans les céréales.

Administration

Démographie

Lieux et monuments

-Le port et les quais
-L'Église, au clocher en structure métallique
-Le Moulin de Beauregard
-Les marais Le port de Marans sur le canal de la Sèvre Niortaise Le clocher de l'église en pierre, verre et métal de Marans Le moulin à vent de Marans

Personnalités liées à la commune

Ernest Cognacq, fondateur de La Samaritaine, y a vécu. Deux places et une rue portent son nom. Angle de maison de la place Ernest Cognacq à Marans Angle de maison de la place Ernest Cognacq à Marans (détail inférieur) Angle de maison de la place Ernest Cognacq à Marans (détail supérieur)

Voir aussi

- Communes de la Charente-Maritime ==
Sujets connexes
Arrondissement de La Rochelle   Canton de Marans   Charente-Maritime   Communauté de communes du Pays Marandais   Communes de la Charente-Maritime   Divers droite   Ernest Cognacq   Esnandes   France   Henri IV de France   La Rochelle   La Samaritaine   Louis XIII de France   Marais poitevin   Marans (race de poule)   Nantes   Poitou-Charentes   Puyravault (Charente-Maritime)   Route nationale 137   Sèvre niortaise   Villedoux  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^