Acoustique

Infos
right L'acoustique est une branche de la physique dont l'objet est l'étude des sons et des ondes mécaniques. Elle fait appel aux phénomènes ondulatoires et à la mécanique vibratoire. En tant que telle, les champs d'investigation qu'elle propose regroupent plusieurs domaines :
- la propagation des ondes sonores,
- l'acoustique des salles, la physiologie de l'audition,
- l'acoustique environnementale,
- le traitement du signal audio,
- les scien
Acoustique

right L'acoustique est une branche de la physique dont l'objet est l'étude des sons et des ondes mécaniques. Elle fait appel aux phénomènes ondulatoires et à la mécanique vibratoire. En tant que telle, les champs d'investigation qu'elle propose regroupent plusieurs domaines :
- la propagation des ondes sonores,
- l'acoustique des salles, la physiologie de l'audition,
- l'acoustique environnementale,
- le traitement du signal audio,
- les sciences de la communication parlée (cf les travaux en linguistique qui se consacrent à l'aspect non sémantique des sons produits par le gosier humain, la phonétique acoustique), etc. A fortiori, l'acoustique comprend plusieurs ramifications :
- L'étude de l'interprétation des sons par le cerveau humain fonde la psychoacoustique,
- la production et la perception de sons musicaux fonde l'acoustique musicale. L'acoustique musicale permet de comprendre les phénomènes de diffusion de la musique (lieux de diffusions), les particularités des factures instrumentales, et enfin, depuis peu, la cognition et la réception de la musique. L'ordinateur (cf musique et informatique) et particulièrement la synthèse sonore, ont fourni des outils particulièrement puissants pour faire évoluer les moyens d'études.

Anatomie - Physiologie

L'oreille est un organe très particulier, et l'ouïe est considérée comme le plus fin des sens. L'acoustique explore donc la physiologie, qui va du pavillon de l'oreille jusqu'aux corrélations synaptiques dans le cerveau, et la psychoacoustique les interprétations de ces perceptions au niveau cortical et cérébral. On peut définir l'acoustique par la propagation d'un son dans l'air d'un son constitué par un mouvement d'air rapide qui vient a l'oreille humaine Voir audition

Propagation - Acoustique des salles

En appliquant la théorie de la propagation des ondes aux vibrations sonores, on touche à un domaine déjà fort bien maîtrisé depuis l'Antiquité, celui de l'acoustique des salles. Pour amplifier un son, les Grecs se servaient des propriétés physiques des matériaux, de la connaissance qu'ils avaient acquise sur les phénomènes de résorption et de réfraction des sons, et construisaient des amphithéâtres en leur donnant une forme particulière. Ainsi, les constructions où devaient se produire des orateurs ou des musiciens avaient une acoustique très étudiée. Le théâtre d'Épidaure en Grèce est le témoin de l'avancement des connaissances en acoustique dès l'Antiquité. Les connaissances en acoustique des salles au temps de la Grèce antique étaient cependant avant tout empiriques. Ce domaine de connaissance restera très longtemps presque entièrement basée sur l'expérience, se développant par suite d'essais aboutissant parfois à des échecs, parfois à de grandes réussites pouvant ensuite servir de modèle pour les salles suivantes. Le physicien américain Wallace Clement Sabine est généralement considéré comme le père de l'acoustique des salles en tant que domaine scientifique. C'est en 1900 qu'il publie l'article 'Reverberation' qui pose les bases de cette science toute jeune. Voir aussi : acoustique architecturale

Nuisances sonores

Les phénomènes de couplage vibro-acoustique sont très présents dans les industries aéronautiques, automobiles, ferroviaires et dans les industries mécaniques en général. Les problèmes liés à l'amélioration du confort intérieur et à la réduction des nuisances externes s'y posent de façon cruciale. Des problèmes similaires se posent aussi dans l'industrie du bâtiment où les cloisons et les façades d'immeuble doivent être convenablement dimensionnées de façon à réduire la transmission du bruit. L'ingénieur acousticien doit être capable d'appréhender et de modéliser les phénomènes physiques mis en jeu. Il doit acquérir les connaissances nécessaires pour mettre en œuvre à la fois des méthodes analytiques et des outils numériques pour rechercher des solutions d'amélioration des produits en terme de réduction des nuisances sonores.

Facture instrumentale

Les premières formes d'amplification acoustique correspondent aux premiers instruments de musique. En effet, les caisses de résonance des différents instruments sont étudiées pour amplifier le son qui vient soit des cordes : harpe, violon, guitare, piano... ou des embouts pour les instruments à bec : flûte, pipeau, trompette... Cela reste vrai pour les instruments à percussion, et même pour la voix humaine : en effet le corps humain fait office de caisse de résonance pour la voix.

Applications

- Acoustique théorique
- Electroacoustique
- Musique électroacoustique
- Acoustique des salles
- Sonorisation
- Acoustique musicale
- Psychoacoustique
- Audionumérique
- Acoustique industrielle
- Couplage fluide-structure
- Applications industrielles de l'acoustique
- Acoustique environnementale
- Sonar
- Échographie
- Aéroacoustique
- Ambisonie ==
Sujets connexes
Acoustique architecturale   Acoustique environnementale   Acoustique industrielle   Acoustique musicale   Ambisonie   Antiquité   Audition   Aéroacoustique   Caisse de résonance   Cerveau   Cognition   Corps humain   Flûte   Grèce   Guitare   Harpe   Instrument de percussion   Linguistique   Musique et informatique   Musique électroacoustique   Mécanique   Nuisance   Onde   Oreille   Ouïe   Phonétique acoustique   Physique   Piano   Psychoacoustique   Sens (physiologie)   Son (physique)   Sonar   Sonorisation   Synthèse sonore   Théâtre d'Épidaure   Traitement du signal   Violon  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^