Björn Borg

Infos
Björn Borg, né le 6 juin 1956 à Stockholm, est un joueur de tennis. Surnommé Iceman pour sa placidité inquiétante et sa capacité cardiaque exceptionnelle (35 pulsations minute ), il a gagné par son sang-froid les plus grands tournois du Grand Chelem et une place dans le palmarès du tennis des plus exceptionnelles. Dès l'âge de 15 ans, il gagna le titre junior à Wimbledon à Londres et fit partie de l'équipe de coupe Davis de son pays , et devint ainsi un de
Björn Borg

Björn Borg, né le 6 juin 1956 à Stockholm, est un joueur de tennis. Surnommé Iceman pour sa placidité inquiétante et sa capacité cardiaque exceptionnelle (35 pulsations minute ), il a gagné par son sang-froid les plus grands tournois du Grand Chelem et une place dans le palmarès du tennis des plus exceptionnelles. Dès l'âge de 15 ans, il gagna le titre junior à Wimbledon à Londres et fit partie de l'équipe de coupe Davis de son pays , et devint ainsi un des plus jeunes joueurs à concourir pour ce fameux trophée international (voir l'article et le détail de ses matchs en fin de page). Professionnel dès l'âge de 16 ans, il remporta sa première victoire dans un tournoi du Grand Chelem à tout juste 18 ans. En 1975, avec l'équipe suédoise, il remporte la coupe Davis. Björn Borg, qui jouait avec une (petite) raquette en bois, a révolutionné le tennis avec son revers à deux mains et l'effet accélérant sur la balle. Sur un court, Borg donnait l'impression d'être une machine. Spécialiste des échanges de fond de court et surtout doué d'une force de concentration et d'une volonté hors du commun pendant près de dix ans1. Björn Borg a dominé le tennis professionnel masculin à la fin des années 1970 et au début des années 1980. Il a remporté le tournoi de Wimbledon cinq années de suite (1976 à 1980) et il a gagné le tournoi de Roland Garros, six fois entre 1974 et 1981. Il est le dernier à avoir remporté la même année, de 1978 à 1980, ces deux tournois, dont la finale contre John McEnroe le 5 juillet 1980 (Borg - McEnroe (1980)) est considérée comme un des plus grands matchs de toute l'histoire du tennis. En revanche, il n'a jamais réussi à s'imposer à l'US Open de tennis, que ce soit à Forest-Hills ou à Flushing-Meadows. Il y a perdu 4 finales (2 contre Jimmy Connors et 2 contre John McEnroe). Le 23 janvier 1983, après avoir gagné 96 titres en « Simple Messieurs » (voir Records divers depuis les débuts du tennis), dont 61 enregistrés par l'ATP, usé par un style exigeant, Björn Borg annonçait sa retraite à seulement 26 ans. Il tenta un retour à la compétition à 35 ans en 1991, mais, utilisant toujours sa vieille raquette en bois très peu efficace comparée aux raquettes modernes, il accumula les défaites au premier tour. Il joua son ultime match en 1993. Björn Borg est considéré comme l'un des meilleurs joueurs de tennis de tous les temps : - Il a remporté au moins 13 tournois majeurs comparables aux tournois du Grand Chelem de notre époque car à ses 11 titres de tournois du Grand Chelem où la plupart des meilleurs joueurs du monde furent présents il a aussi ajouté 2 Masters qui à l'époque était le véritable 4 plus grand tournoi de l'année puisqu'à l'Open d'Australie au moins 15 des 20 meilleurs étaient régulièrement absents. Bien qu'il ne fut classé n° 1 mondial en fin d'année par l'ATP que deux années (1979-1980), les spécialistes s'accordent tous à dire qu'il fut sans conteste le meilleur de 1978 à 1980 (lors de la 1 désignation du champion du monde par la FIT en 1978 celle-ci élit Borg par 3 votes à 0, voir Liste des champions du monde de tennis) et le probable n° 1 en 1977 (voir Joueurs de tennis numéros 1 mondiaux). - Il fut aussi avec Ken Rosewall le plus grand joueur de terre battue de l'histoire. Il était avec Mohamed Ali le sportif le plus populaire dans le monde à la fin des années 1970, ce qui lui a permis de décrocher des contrats énormes avec diverses entreprises devenant ainsi un précurseur en la matière. 1Il lui arriva quand même des petites faiblesses a) en début de carrière comme fin 1973 pour l'édition 1974 de l'Open d'Australie où il laissa tomber le troisième set de son match contre Phil Dent ou lors de Wimbledon 1974 face à Ismail El Shafei épuisé par la pression médiatique après ses performances à Dallas, Rome et Roland Garros et surtout en fin de carrière puisque Borg estime qu'en finale de Wimbledon 1981 il ne fut qu'à 80% de sa force mentale, ce déclin l'attirant inéluctablement vers la semi-retraite.

Palmarès en Grand Chelem :

Victoires : (11)

Finales : (5)

Détail de ses performances en Grand Chelem et au Masters :

Autres résultats dans les Grands Tournois :

- Palm Springs : Demi-Finaliste en 1976
- Monte Carlo : Vainqueur en 1977, 1979 et 1980. Finaliste en 1973
- Rome : Vainqueur en 1974 et 1978
- Toronto : Vainqueur en 1979. Finaliste en 1980
- U.S. Pro Boston : Vainqueur en 1974, 1975 et 1976
- Wembley pro : Vainqueur en 1977

Tournois remportés : 96

Titres en Simples: 63 (61 recensés par le site Web de l'ATP et
-2 figurants dans l'ATP Player's Guide)

Titres non recensés par le site Web de l'ATP : 7 (Tournoi de 8-Joueurs et plus)

Titres non recensés par le site Web de l'ATP : 26 (Tournoi sur invitation à 4-Joueurs)

Finales perdues : 26 (24 recensées par le site Web de l'ATP et
-2 figurants dans l'ATP Player's Guide)


- 1 Finale annulée.

Finales perdues non recensées par le site Web de l'ATP : 5

Borg et la Coupe Davis : Une grande histoire.

-Le 5 mai 1972 restera sans aucun doute une date importante dans la carrière et dans la mémoire de Bjorn Borg. Celui-ci alors âgé de 15 ans accompli ce jour là un exploit rarissime pour un joueur de son âge. Dans son premier match de Coupe Davis opposé au Néo-Zélandais Onny Parun, alors qu'il était largement mené (2 sets à zéro), il sut par son mental extraordinaire, son jeu de fond de court déjà bien affuté et peut-être par le soutien inconditionnel de ses supporters du Bastad Tennis Stadium renversé le score pour l'emporter finalement en 5 sets dans une liesse indescriptible. Il récidiva le surlendemain en défaisant plus facilement Jeff Simpson en 4 sets. Cela permit à la Suède de se qualifier pour le tour suivant. Mais le meilleur est à venir. En effet en 1975, il disputa 12 matchs pour autant de succés et remporter le 21 décembre ce saladier d'argent tant convoité. Au total il alignera sans discontinuer un nombre impressionnant de victoires (33 !) dans cette compétition jusqu'en 1980. Son bilan est exceptionnel : 37 victoires pour seulement 3 défaites. Il est à noter qu'il n'a jamais rencontré John McEnroe et Jimmy Connors dans cette chère Coupe Davis ce qui est fort dommage. Leurs rencontres si elles avaient eu lieu auraient été certainement explosives.

Détail de ses matchs en Coupe Davis :


-1 (+) = Victoire (-) = Défaite

Sources pour cette section

- John Barrett, éditeur, World of Tennis Yearbooks, London, de 1976 à 1983.
- Michel Sutter, Vainqueurs Winners 1946-2003, Paris, 2003. Sutter a, dans un premier temps, essayé de recenser tous les tournois internationaux de 1946 à l'automne 1991. Pour chaque tournoi il a indiqué la ville, la date de la finale, le vainqueur, le finaliste et le score de la finale. Un tournoi est inclus dans sa liste si : (1) le tableau comprend au moins huit joueurs (à quelques exceptions près comme les tournois Pepsi Grand Slam de la seconde moitié des années 1970; et (2) le niveau du tournoi fut au moins égal à celui des tournois challenger de maintenant. Le livre de Sutter est probablement la source la plus exhaustive de tournois depuis la Seconde Guerre mondiale, même si quelques tournois professionnels de la période précédent l'ère open ne sont pas enregistrés. Par la suite Sutter a publié une deuxième édition, avec pour seules indications les joueurs, leurs victoires et les années correspondantes, sur la période 1946 - 27 avril, 2003. ==
Sujets connexes
Adriano Panatta   Afrique du Sud   Alex Metreveli   Allemagne   Angleterre   Années 1970   Années 1980   Anvers   Argentine   Arthur Ashe   Auckland   Australie   Autriche   Balazs Taroczy   Barcelone   Beckenham   Belgique   Berlin   Birmingham (Alabama)   Boca Raton   Bologne   Borg - McEnroe (1980)   Boston   Brian Gottfried   Brian Teacher   Bruxelles   Brésil   Buenos Aires   Californie   Canada   Cascais   Chili   Cologne   Copenhague   Corrado Barazzutti   Coupe Davis   Dallas   Danemark   Denver   Dick Stockton   Düsseldorf   Eddie Dibbs   Edmonton   Espagne   Essen   Finlande   Forest Hills   France   Frantisek Pala   Genève   Grand Chelem de tennis   Groningue (ville)   Guadalajara (Mexique)   Guillermo Vilas   Göteborg   Hans Pohmann   Harold Solomon   Helsinki   Hilton Head   Hongrie   Houston   Indoor de Milan   Irlande   Ismail El Shafei   Italie   Ivan Lendl   Jaime Fillol   Japon   Jimmy Connors   Jiri Hrebec   Johannesburg   John Lloyd   John McEnroe   John Newcombe   José Higueras   José Luis Clerc   Joueurs de tennis numéros 1 mondiaux   Karl Meiler   Ken Rosewall   Las Vegas   Le Caire   Liste des champions du monde de tennis   Londres   Madrid   Manille   Manuel Orantes   Mar del Plata   Marbella   Mark Cox   Maroc   Maryland   Masters de Monte-Carlo   Masters de Rome   Mexico   Mexique   Milan   Mohamed Ali (boxeur)   Monaco   Montréal   Munich   New York   Nice   Norvège   Nouvelle-Zélande   Onny Parun   Open de Barcelone   Open de Bâle   Open de San José   Open de Sicile   Open de Stockholm   Open de Suède   Oslo   Paolo Bertolucci   Patricio Cornejo   Pays-Bas   Peter Szoke   Phil Dent   Philadelphie   Philippines   Pologne   Portugal   Raymond Moore   Records divers depuis les débuts du tennis   Richmond   Rod Laver   Rolf Gehring   Roscoe Tanner   Rotterdam   Roumanie   Roy Emerson   Russie   Seconde Guerre mondiale   Stockholm   Stuttgart   Suisse   Suède   Sydney   Tadeusz Nowicki   Tchécoslovaquie   Tennis   Tom Gorman   Tom Okker   Toronto   Tournoi d'Indianapolis   Tournoi de Memphis   Tournoi de Rotterdam   Tournoi de Stuttgart   Tournoi de Wimbledon   U.S. Pro   US Open de tennis   Victor Pecci   Vienne (Autriche)   Vijay Amritraj   Vitas Gerulaitis   Wembley pro   Wojtek Fibak   World Championship Tennis (WCT)   Yougoslavie   Zeljko Franulovic  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^