Formule de Leibniz

Infos
Statue de Leibniz (Allemagne). En mathématiques, plusieurs identités portent le nom de « formule de Leibniz », nommées d'après le mathématicien Gottfried Wilhelm Leibniz (21 juillet 1646 - 14 novembre 1716) :
- En analyse réelle, la formule de Leibniz est la formule donnant les dérivées successives d'un produit de fonctions réelles d'une variable réelle. La formule de Leibniz désigne aussi une formule plus générale du calcul différentiel donnant la différ
Formule de Leibniz

Statue de Leibniz (Allemagne). En mathématiques, plusieurs identités portent le nom de « formule de Leibniz », nommées d'après le mathématicien Gottfried Wilhelm Leibniz (21 juillet 1646 - 14 novembre 1716) :
- En analyse réelle, la formule de Leibniz est la formule donnant les dérivées successives d'un produit de fonctions réelles d'une variable réelle. La formule de Leibniz désigne aussi une formule plus générale du calcul différentiel donnant la différentielle du produit de deux fonctions différentiables à valeurs dans une algèbre normée.
- Par extension, la formule de Leibniz, aussi appelée identité de Leibniz, désigne abusivement une identité que doivent vérifier par définition les dérivations.
- En algèbre linéaire, la formule de leibniz fournit une définition du déterminant d'une matrice comme une somme alternée sur ses serpents.
- Enfin, la formule de Leibniz désigne aussi la somme de la série alternée des inverses des entiers impairs.

Dérivée ou différentielle d'un produit

Le produit de deux fonctions d'une variable réelle f et g définies et dérivables jusqu'a l'ordre n sur un intervalle I est dérivable jusqu'à l'ordre n. La formule de Leibniz fournit sa dérivée d'ordre n donnée par : (f g)^ = \sum_^n \binom \ f^\ g^ où les nombres entiers \tbinom sont les coefficients binomiaux. Cette formule se démontre par récurrence sur l'entier n. La démonstration est comparable à celle de la formule du binôme de Newton. Cette dernière peut d'ailleurs en être déduite. Démonstration|contenu= Procédons par récurrence sur n. Pour n=1 la formule est vrai car \sum_^1 \binom \ f^g^=fg'+f'g qui est vrai selon la dérivée d'un produit de fonctions dérivables. Supposons la formule vraie au rang n, alors: \begin (fg)^ &= \left( \sum_^n \binom f^ g^ \right)' \\ &= \sum_^n \binom f^ g^ + \sum_^n \binom f^ g^ &\mathrm(r\gravegles \ de \ d\acuterivation)\\ &= \sum_^ \binom f^ g^ + \sum_^n \binom f^ g^ &\mathrm(changement \ d'indice)\\ &= \sum_^ \binom f^ g^ + \sum_^ \binom f^ g^ &\left(\text \ \tbinom=\tbinom=0\right)\\ &= \sum_^ \left f^ g^ \\ (fg)^ &= \sum_^ \binom f^ g^ &\left(\text \ \tbinom + \tbinom=\tbinom\right) \end La formule est donc vraie pour n+1. Par récurrence, elle est vraie pour tout n. Note : on peut aussi démontrer la formule de Leibniz en utilisant un développement de Taylor sans reste intrégrale..

Série alternée

La formule de Leibniz est un exemple de série alternée : \sum_^\infty \frac = \frac - \frac + \frac - \frac + \frac - \cdots = \frac\pi. Elle a été découverte en Occident au XVII, mais apparaît déjà chez Madhava, mathématicien indien de la province de Kerala, vers 1400. Les travaux mathématiques indiens de cette période ne seront connus en Occident qu'à la fin du , pendant la colonisation de l'Inde par la Grande-Bretagne. Démonstration|contenu= Considérons la série géométrique infinie, 1 - x^2 + x^4 - x^6 + x^8 - \cdots = \frac \qquad |x| < 1 C'est la limite de G_n(x)=1 - x^2 + x^4 - x^6 + x^8 -+ \cdots - x^= \frac, \qquad |x| < 1 En écrivant que \frac =\frac+\frac=G_n (x)+ \frac. on obtient, en intégrant de chaque côté entre 0 et 1, \int_^ \frac \, \mathrm dx= \int_^G_n(x)\, \mathrm dx+\int_^\frac\, \mathrm dx \ . Dans le membre de droite, l'intégrale de G_n (x) donne la somme recherchée et l'autre intégrale converge vers 0 à la limite n \rightarrow \infty puisque \int_^\frac \, \mathrm dx< \int_^ x^\, \mathrm dx=\frac \ Le membre de gauche, \int_^ \frac \, \mathrm dx vaut , on a donc \frac\pi = \frac - \frac + \frac - \frac + \frac - \cdots.

Déterminant d'une matrice carrée

Le déterminant d'une matrice carrée A=(a_) d’ordre n est le nombre noté \det(A) égal à : \det(A)=\sum_\sigma \in S_n \epsilon(\sigma) \prod_^n a_i, \sigma(i) où S_n est l’ensemble des permutations de \1, 2, ..., n\ et pour une permutation \sigma de S_n, \epsilon(\sigma) désigne sa signature ; égale à 1 si la permutation est paire et -1 si la permutation est impaire. Catégorie : Analyse Catégorie : Algèbre Catégorie:Leibniz Catégorie:Pi en:Leibniz formula
Sujets connexes
Algèbre linéaire   Algèbre normée   Allemagne   Analyse réelle   Coefficient binomial   Déterminant (mathématiques)   Fonction arctangente   Formule du binôme de Newton   Grande-Bretagne   Inde   Intervalle   Kerala   Limite   Mathématiques   Permutation   Série alternée   Série géométrique  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^