Obélisque

Infos
L'obélisque de Louxor, place de la Concorde à Paris Un obélisque (nom masculin, du grec οβελίσκος « brochette à rôtir ») est un monument monolithe élevé, utilisé notamment dans l'architecture sacrée de l'Égypte antique. Il se compose de trois parties :
- un piédestal, qui assure l'équilibre de l'ensemble,
- un fût quadrangulaire s'amincissant vers le sommet,
- une cassure de la pente au sommet pour obtenir la forme d'une pyramide, c'e
Obélisque

L'obélisque de Louxor, place de la Concorde à Paris Un obélisque (nom masculin, du grec οβελίσκος « brochette à rôtir ») est un monument monolithe élevé, utilisé notamment dans l'architecture sacrée de l'Égypte antique. Il se compose de trois parties :
- un piédestal, qui assure l'équilibre de l'ensemble,
- un fût quadrangulaire s'amincissant vers le sommet,
- une cassure de la pente au sommet pour obtenir la forme d'une pyramide, c'est le pyramidion.

Égypte

Benben est le nom égyptien désignant l'obélisque. D'après les Héliopolitains, Rê se serait manifesté sous cette forme pour la première fois et l'obélisque serait un rayon de soleil figé. C'est certainement selon cette symbolique que le pyramidion était recouvert de feuille d'or. On a pu retrouver la trace d'une cinquantaine d'obélisques au moins, dont la plupart se sont conservés ou ont été restaurés ; ces monolithes ont souvent été déplacés et ce depuis l'antiquité, d'abord par les Pharaons eux-mêmes (voir l'exemple de Tanis) puis par les souverains lagides pour orner leurs monuments alexandrins et enfin emportés hors d'Égypte comme trophées par les empereurs romains. Au le gouvernement égyptien offrit aux grandes capitales du monde certains de ces colosses de pierre qui ornent désormais de célèbres places ou des parcs.
- L'obélisque inachevé d'Assouan se trouve encore dans sa carrière, non détaché du sol rocheux.

Liste d'obélisques égyptiens par ordre chronologique

- obélisque de Pépi à Héliopolis ; premier obélisque monolithe connu, actuellement fragmentaire, ses restes sont visibles sur le site ;
- obélisque de Sésostris à Héliopolis ;
- obélisques de Thoutmôsis à Karnak ;
- obélisques d'Hatchepsout à Karnak ;
- obélisques de Thoutmôsis à Héliopolis puis à Alexandrie aujourd'hui à Londres et à New York ;
- obélisques de Thoutmôsis à Karnak, dont un (obélisque de Théodose) est actuellement à Istanbul ;
- obélisque d'Aménophis à Éléphantine (Assouan), aujourd'hui à Durham (Grande-Bretagne) ;
- obélisque de Thoutmôsis et Thoutmôsis à Karnak, aujourd'hui à Rome (Obélisque du Latran) ;
- obélisque de Séthi à Héliopolis, aujourd'hui à Rome, obélisque de la piazza del Popolo ;
- obélisques de Séthi à Héliopolis, aujourd'hui à Alexandrie (fouilles du Phare) ;
- obélisques de Ramsès à Louxor dont l'un des deux est Place de la Concorde à Paris ;
- quatre obélisques de Ramsès à Héliopolis, aujourd'hui à Rome, un sur la Piazza della Rotonda (obélisque du Panthéon), un près des thermes de Dioclétien (appelé Obélisque du monument de Dogali), un à la villa Celimontana, et un à Florence, Jardin de Boboli ;
- obélisques de Ramsès à Pi-Ramsès puis à Tanis ; on en a dénombré pas moins d'une vingtaine encore sur place mais brisés parfois en trois parties... ;
- deux obélisques de Ramsès au Caire, un dans l’île d’El Jézirah, l’autre près de l’aéroport, autrefois à Tanis ;
- obélisque de Ramsès , achevé par Mérenptah puis Séthi dit « obélisque de Berlin », où il était conservé (Berlin, Ägyptisches Museum und Papyrussammlung) ; provenance : Athribis ; aujourd'hui au Musée Archéologique de Poznań en Pologne ;
- obélisque de Ramsès , achevé par Mérenptah puis Séthi , pendant de l'« obélisque de Berlin ». Conservé au Musée du Caire ; provenance : Athribis ;
- obélisque de Mérenptah, dit « obélisque de Qaha », du lieu de sa découverte. Jardin du Musée du Caire. Provenant sans doute d'Héliopolis ;
- obélisque de Séthi à Karnak, allée des Sphinx du temple d'Amon ;
- obélisque de Psammétique à Héliopolis aujourd'hui à Rome, Piazza di Montecitorio ;
- obélisques d'Apriès à Saïs, aujourd'hui à Rome, piazza della Minerva et à Urbino, Piazza del Rinascimento ;
- obélisque de Nectanébo à Hermopolis, aujourd'hui au British Museum ;
- obélisque de Ptolémée à Philae, aujourd’hui à Kingston Lacy House (Grande-Bretagne) ;
- d’autres obélisques, probablement tous égyptiens, mais d’époque romaine, se trouvent aujourd’hui sur les sites suivants :
- obélisque du Vatican, Rome (provient d'Alexandrie, et peut-être d'Héliopolis) ;
- hippodrome de Césarée (Israël) ;
- obélisque du Quirinal, Rome ;
- obélisque de l'Esquilin, Rome ;
- obélisque de la Trinité-des-Monts (ou « des Jardins de Salluste », ou « de la place d'Espagne »), Rome ;
- obélisque de la piazza Navona, Rome ;
- obélisque du Pincio, Rome ;
- paire d'obélisques du Temple d'Isis à Bénévent ;
- obélisque de la piazza del Duomo, à Catane (Sicile) ;
- obélisque de Munich.

Liste d'obélisques égyptiens classés par lieux actuels

L'aiguille de Cléopâtre (obélisque de Thoutmosis III), au bord de la Tamise, à Londres.

Égypte

Karnak
- obélisques de Thoutmôsis à Karnak ;
- obélisques d'Hatchepsout à Karnak ;
- obélisques de Thoutmôsis à Karnak, dont l'un est 'obélisque de Théodose', sur l'Hippodrome de Constantinople à Istanbul ;
- obélisque de Séthi à Karnak, allée des Sphinx du temple d'Amon.
Louxor
- paire d'obélisques de Ramsès à Louxor dont l'un est 'obélisque de Louxor', sur la Place de la Concorde à Paris.
Héliopolis
- obélisque (fragmentaire) de Pépi à Héliopolis.
- obélisque de Sésostris à Héliopolis.
Alexandrie
- obélisques de Séthi à Héliopolis, aujourd'hui à Alexandrie (fouilles du Phare).
Le Caire
- jardin du Musée du Caire ; obélisque de Mérenptah, dit « obélisque de Qaha », du lieu de sa découverte. Provenant sans doute d'Héliopolis ;
- deux obélisques de Ramsès au Caire, un dans l’île d’El Jézirah, l’autre près de l’aéroport, autrefois à Tanis ;
- musée du Caire : obélisque de Ramsès , achevé par Mérenptah puis Séthi , pendant de l'« obélisque de Berlin » ; provenance : Athribis.
Tanis
- obélisques de Ramsès à Pi-Ramsès puis à Tanis ; on en a dénombré pas moins d'une vingtaine encore sur place, mais brisés parfois en trois parties.

Italie

C'est en Italie que l'on trouve le plus grand nombre d'obélisques en provenance d'Égypte, avec plus d'une quinzaine importés à Rome. À la fin du , le pape Sixte les fit réériger pour baliser un pèlerinage dans Rome, en les surmontant d'une croix chrétienne et d'autres ornements.
à Rome
- obélisque du Latran : obélisque de Thoutmôsis et Thoutmôsis à Karnak ;
- obélisque de la piazza del Popolo : obélisque de Séthi à Héliopolis : c'est l'un des premiers érigés à Rome, sous Auguste ; le pape Sixte le fit transporter en face de Santa Maria del Popolo ;
- obélisque du Panthéon : obélisque de Ramsès à Héliopolis ;
- obélisque du monument de Dogali ou obélisque des thermes de Dioclétien : obélisque de Ramsès à Héliopolis ;
- obélisque de la villa Celimontana : obélisque de Ramsès à Héliopolis ;
- obélisque du Montecitorio : obélisque de Psammétique à Héliopolis ;
- obélisque de la piazza della Minerva : un des obélisques d'Apriès à Saïs ;
- obélisque du Vatican, provient d'Alexandrie, et peut-être d'Héliopolis ;
- obélisque du Quirinal ;
- obélisque de l'Esquilin ;
- obélisque de la Trinité-des-Monts (ou « des Jardins de Salluste », ou « de la place d'Espagne ») ;
- obélisque de la piazza Navona ;
- obélisque du Pincio ;
- un 14e obélisque, jamais exhumé, a été repéré de longue date près de l'église Saint-Louis-des-Français (Voir : Temple d'Isis du Champ de Mars). Obélisque de la fontaine de l'Éléphant, piazza del Duomo à Catane. Nectanébo au British Museum
Dans le reste de l'Italie
- Florence, Jardin de Boboli : Ramsès à Héliopolis. Transféré en 1790 de la Villa Médicis (Rome), où il se trouve remplacé par une copie (provient du Temple d'Isis du Champ de Mars).
- Urbino, Piazza del Rinascimento : un des obélisques d'Apriès à Saïs (provient du Temple d'Isis du Champ de Mars) ;
- Obélisque de Bénévent ;
- obélisque de Catane (Sicile), piazza del Duomo.
- Préneste, temple de la Fortune : deux obélisques de l'époque de Claude. L'un est resté sur place, l'autre est au musée archéologique de Naples.

Autres lieux

- deux obélisques dits « Cleopatra's Needles » à Londres et à New York (obélisques de Thoutmôsis à Héliopolis, puis à Alexandrie) ;
- obélisque de Théodose sur l'Hippodrome de Constantinople à Istanbul (paire d'obélisques de Thoutmôsis , dont l'un est resté en place à Karnak) ;
- obélisque de Durham, Grande-Bretagne (Aménophis à Éléphantine, Assouan), ;
- obélisque de Louxor, Place de la Concorde à Paris (paire d'obélisques de Ramsès dont l'un est resté en place à Louxor) ;
- « obélisque de Berlin » jusqu'en 2003 à l'Ägyptisches Museum und Papyrussammlung de Berlin, Allemagne ; aujourd'hui au Musée Archéologique de Poznań, Pologne (Ramsès , achevé par Mérenptah puis Séthi provenant d'Athribis) ;
- obélisque du British Museum, Londres (Nectanébo à Hermopolis) ;
- obélisque de Kingston Lacy House (Grande-Bretagne) (Ptolémée à Philae) ;
- obélisque de Munich (provient du Temple d'Isis du Champ de Mars) ;
- obélisque de l'Hippodrome de Césarée (Israël) ;
- aiguille d'Arles, place de la République, Arles (obélisque romain d'inspiration égyptienne). Obélisque à Aksoum L'obélisque d'Aldégonde, à Reggio Emilia. L'obélisque de Buenos Aires.

Éthiopie

La ville d'Aksoum, ancienne capitale de l'empire axoumite, possède de nombreux obélisques antiques en forme de stèles, dont l'un, emporté par l'Italie lors de l'occupation de l'Éthiopie, a été restitué en 2005.

Obélisques modernes

La plupart des obélisques modernes (fort nombreux) sont des édifices de maçonnerie ou de béton, souvent démesurés :
- Le Washington Monument (hauteur 169 m), situé à Washington DC, sur la côte est des États-Unis.
- L'obélisque (hauteur 67, 3 m) du monument de la Bataille de Bunker Hill, à Boston. Du sommet, très beau point de vue sur la ville.
- Obélisque de Buenos Aires, 67 m, élévé en 1936 pour le 400e anniversaire de la fondation de la ville.
- L'obélisque de Reggio Emilia, érigé en 1843 pour les noces de François V d'Este, duc de Modène et de Reggio, avec Aldegonde de Bavière (hauteur : 17, 75 m, en six éléments).
- La "Pyramide" de Brunoy, construite par Soufflot. Quelques-uns, cependant, continuent la tradition antique de l'obélisque monolithe :
- Le monolithe de marbre de Carrare, érigé par Benito Mussolini sur le Foro Italico, à Rome, dans l'idée de restaurer la grandeur de l'ancien Empire romain.
- L'obélisque de Fontenoy, monument élevé en 1860 pour commémorer la bataille de Fontenoy-en-Puisaye, opposant les fils de Louis le Débonnaire en 841. De taille plus modeste, l'obélisque est en France une forme très souvent donnée aux monuments aux morts.

Calcul de la masse d'un obélisque

Un obélisque (hors socle et pyramidion) est en forme de tronc de pyramide. Le volume d'un tronc de pyramide - Mathématiques Internet Aix Marseille ayant une hauteur h et des bases carrées d'arêtes a et b est : h (a² + ab + b²) / 3 La masse volumique du granite est de 2, 6 à 2, 7. Pour évaluer la masse, multiplier le volume par la masse volumique.

Références

==
Sujets connexes
Aksoum   Aldegonde de Bavière   Alexandrie   Allemagne   Aménophis II   Apriès   Architecture   Arles   Assouan   Athribis   Auguste   Bataille de Bunker Hill   Bataille de Fontenoy-en-Puisaye   Benben   Benito Mussolini   Berlin   Boston   British Museum   Brunoy   Carrare   Claude   Césarée   Enceinte d'Amon-Rê   Florence   François V de Modène   Grande-Bretagne   Granite   Hermopolis Magna   Hippodrome de Constantinople   Héliopolis   Héliopolis (Égypte)   Jardin de Boboli   Karnak   Le Caire   Londres   Louxor   Marbre   Masse volumique   Monolithe   Monument   Monument aux morts   Musée archéologique de Naples   Musée égyptien du Caire   Mérenptah   Nectanébo II   New York   Obélisque d'Arles   Obélisque de Buenos Aires   Obélisque de Louxor   Obélisque de Munich   Obélisque de Théodose   Obélisque de l'Esquilin   Obélisque de la Trinité-des-Monts   Obélisque de la piazza Navona   Obélisque de la piazza del Popolo   Obélisque de la piazza della Minerva   Obélisque de la villa Celimontana   Obélisque du Latran   Obélisque du Montecitorio   Obélisque du Panthéon   Obélisque du Pincio   Obélisque du Quirinal   Obélisque du Vatican   Obélisque du monument de Dogali   Obélisque inachevé   Paris   Pharaon   Pi-Ramsès   Piédestal   Place de la Concorde   Pologne   Préneste   Ptolémée VIII   Pyramide   Pyramidion   Pépi Ier   Ramsès II   Rome     Saïs   Sixte V   Sésostris Ier   Séthi II   Tamise   Tanis   Temple d'Isis du Champ de Mars   Temple d'Isis à Bénévent   Temple de Louxor   Thermes de Dioclétien   Villa Médicis   Volume   Washington Monument  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^