Fermentation alcoolique

Infos
La fermentation alcoolique est une réaction chimique exothermique qui transforme des sucres fermentescibles par des levures en alcool et gaz carbonique avec dégagement de chaleur : C6H12O6
Fermentation alcoolique

La fermentation alcoolique est une réaction chimique exothermique qui transforme des sucres fermentescibles par des levures en alcool et gaz carbonique avec dégagement de chaleur : C6H12O6

> 2C2H5OH + 2CO2 + 22 calories. Des produits secondaires sont formés : les plus importants sont le glycérol, l'acide succinique, l'acide acétique et l'alcool amylique. Ce processus se divise en trois parties : Il existe un grand nombre d'espèce de levures utilisées pour la fermentation. La plus connue est la levure de bière. On peut utiliser aussi des moisissures. On obtient de l'alcool éthylique, valorisable comme carburant de substitution ou comme produit de base pour l'industrie chimique et de résidu solide. Ce dernier contient les déchets végétaux partiellement ou non hydrolysés et les levures. Il a donc une teneur accrue en protéines et peut être utilisé pour l'alimentation animale. L'intérêt par rapport à la production classique d'éthanol (C2H4 + H2O

> C2H5OH) est qu'on utilise de la biomasse au lieu d'utiliser du pétrole, et que la dépense énergétique pour produire de l'éthanol par voie biologique est de 0.5 J par joule obtenu sous forme d'éthanol, alors qu'elle est de 2 J/J par la voie classique. Dans le cas du vin, les sucres du moût, sous l'action de levures se transforment en alcool éthylique (les levures sont des champignons microscopiques). Le phénomène s'accompagne d'un dégagement de gaz carbonique et d'une élévation de température. Les levures produisent aussi :
- des composés secondaires : alcools supérieurs, glycérols (glycérine), acide succinique, acide acétique (c'est l'acidité volatile)…
- des substances aromatiques : odeurs de banane, de bonbons anglais, qui participent aux caractéristiques des vins primeurs (Beaujolais, Coteaux du Lyonnais, Gamay de Touraine…) Les arômes issus du raisin ou arômes variétaux sont dit primaires ; ils sont dit secondaires lorsqu'issus de la fermentation ; ceux qui se développent au cours de l'élevage ou de l'évolution en bouteille, sont dit tertiaires. Les levures sont omniprésentes dans la nature, collées sur la pruine de la peau du raisin, sur le matériel vinaire des chais. Lorsqu’elles sont de souche médiocre ou en nombre insuffisant, le vinificateur à recours au levurage. La fermentation alcoolique ne peut se produire que sous certaines conditions :
-Température :
-trop froid (10°C), le processus est très ralenti voire incomplet
-trop chaud (32 36 ° C), les levures meurent, le milieu devient inapte à leur survie
-Oxygène : Bien que la fermentation soit un phénomène anaérobie, les levures ont besoin d'oxygène pour se multiplier
-Alcool : C'est un antiseptique, même pour les microorganismes qui l'ont produit. Passée une certaine concentration (de 14 à 16°), il agit comme un poison pour les levures. Les boissons de plus haut degré alcoolique sont produites par distillation.

Voir aussi

-Fermentation de la bière catégorie:réaction organique catégorie:alcool (chimie) da:Alkoholisk fermentering de:Alkoholische Gärung en:Ethanol fermentation it:Fermentazione alcolica ja:アルコール発酵 lv:Alkoholiskā rūgšana nl:Gisting pl:Fermentacja alkoholowa pt:Fermentação alcoólica tr:Alkol fermantasyonu
Sujets connexes
Acide acétique   Acide succinique   Acidité volatile   Acétate d'isoamyle   Alimentation   Antiseptique   Arôme   Banane   Bouteille   Carbone   Carburant   Chaleur   Distillation   Fermentation   Fermentation de la bière   Glycérol   Hydrogène   Hydroxyle   Industrie chimique   Levure   Moisissure   Moût   Oxygène   Poison   Protéine   Pruine   Raisin   Réaction chimique   Sucre   Température   Vin  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^