Armée belge

Infos
2-4 Régiment des chasseurs à cheval (Composante Terre) sur les Champs Élysées le 14 juillet 2007 L’Armée belge compte, en 2005, 26 400 hommes dans l’armée de terre, 8 600 dans l’aviation, 2 400 dans la marine et 2 000 au service médical, soit un total de 39 400 hommes. Le recrutement y est essentiellement basé sur le volontariat de carrière depuis la suspension du service militaire (le ). À cela s'ajoutent les principes
Armée belge

2-4 Régiment des chasseurs à cheval (Composante Terre) sur les Champs Élysées le 14 juillet 2007 L’Armée belge compte, en 2005, 26 400 hommes dans l’armée de terre, 8 600 dans l’aviation, 2 400 dans la marine et 2 000 au service médical, soit un total de 39 400 hommes. Le recrutement y est essentiellement basé sur le volontariat de carrière depuis la suspension du service militaire (le ). À cela s'ajoutent les principes de réserve volontaire (militaire de carrière ou civil ayant signé un engagement) et obligatoire (uniquement pour les membres du cadre et ce, pendant une durée déterminée). Du point de vue constitutionnel, le roi est le chef des armées. Il s'appuie cependant sur une structure composée d'un ministre compétent en la matière, qui chapeaute à son tour le travail du chef de la Défense, la plus haute autorité militaire du pays. Ce dernier prépare les éléments pour l'élaboration de la politique de la défense nationale et conseille son autorité de tutelle au sujet des opérations planifiées et en cours. Il assure également le suivi des décisions politiques arrêtées par le gouvernement fédéral, ainsi que la gestion administrative du département public concerné. Les effectifs de l'armée se distinguent en quatre composantes :
- Composante Terre (Landcomponent en néerlandais)
- Composante Air (Luchtcomponent)
- Composante Maritime (Marinecomponent)
- Composante Médicale (Medische Component) Chacune d'elle étant mise sous la tutelle d'un officier général. La Belgique est membre fondateur de l’Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN), dont le siège se trouve à Bruxelles.

Communication de l’armée

La communication de l'armée donne "Priorité à la paix". On entend par là que cette armée doit être projetable pour intervenir rapidement et prévenir les guerres plutôt que de résister à une invasion massive. Avec le site officiel, fini la grande muette. Le recrutement met un accent sur "Sauvez des vies" et le "terrain d'expérience vaste" comme le monde. On note un investissement dans l'image de marque surtout à destination de la jeunesse : stages, prêt gratuit de matériel et même d'infrastructure, journées portes ouvertes, ...

Armée de terre

Armement

- FN GP : pistolet 9 mm
- FN P90 : Pistolet mitrailleur 5, 7 mm (utilisé par les forces spéciales et les para-commandos)
- FN FNC : fusil d'assaut 5, 56 mm
- FN F2000 : fusil d'assaut 5, 56 mm (utilisé par les forces spéciales, remplacera probablement le FN FNC)
- FN Minimi : mitrailleuse 5, 56 mm
- FN MAG : mitrailleuse 7, 62 mm
- Accuracy International Arctic Warfare : fusil de précision 7, 62 mm
- FN M2HB : mitrailleuse 12, 7 mm
- M72 LAW : lance-roquette 66 mm
- MILAN : missile antichar téléguidé (420)
- MISTRAL : missile sol-air
- LG1 Mark II : obusier remorqué 105 mm (13)
- M-109A2 (155 mm automoteurs) (112)
- Mortiers de 120 mm (60)
- Mortiers de 81 mm (81)

Véhicules

- Léopard-1A5 : char d'assaut (143)
- Véhicules de combat d’infanterie :
- AIFV-B : 236
- YPR-765 : 60 (dont 56 spécialisés)
- Transports de troupes :
- Pandur : 50
- M-113 : 486 (dont 284 spécialisés)
- Spartan : 83 (dont 7 spécialisés)
- Véhicules de reconnaissance :
- Scimitar : 119 Le futur proche verra le remplacement de tous les chars et véhicules blindés chenillés par des véhicules blindés à roues :
- 242 dont une première commande ferme de 138 Piranha III provenant du programme AIV
- 352 dont une première commande ferme de 220 Krauss-Maffei-Wegmann (KMW) Dingo II provenant du programme MPPV

Armée de l'air

- Chasse : F-16 MLU : 72 actifs / 18 en réserve
- Transport :
- C-130H : 10 depuis l'incendie survenu dans la nuit du 4 au 5 mai 2006 dans les locaux de Sabena Technics à l'aéroport de Bruxelles et qui a détruit le CH-02.
- A-310 : 2
- ERJ-135: 2
- ERJ-145 : 2
- Falcon-900B : 1
- Falcon DA-20 : 2
- Drones : B-Hunter : 16 (deux drones abattus en République démocratique du Congo en août 2006)
- Hélicoptères :
- Agusta A-109 (équipés de missiles TOW) : 28
- Agusta A-109 (pour l’observation) : 18
- Alouette II : 28
- Alouette III : 3
- Sea King : 5
- Ecolage:
- Alpha Jet: 33 achetés, en reste 29 (basés sur la base française de Cazaux)
- SF-260M : 36 (plus que 23 en état de vol, en cours de modernisation depuis 2006)
- SF-260D : 9 (version IFR) Le 14 décembre 2005 a été décidé par le conseil des ministres l'achat de 10 NH90 qui devront remplacer à partir de 2009 les Sea King et Alouette III.

Marine

Histoire de la marine militaire belge La marine belge fut mise sur pied en catastrophe en 1831 pour tenter de bouter hors d'Anvers les Hollandais et de reprendre le contrôle de l'Escaut. Elle s'appela la Marine royale jusqu'en 1862, date de sa disparition, le gouvernement belge renonçant à la Marine militaire. La Marine royale s'illustra surtout par la goélette Louise Marie et son lieutenant de vaisseau de 1 classe Van Haverbeke. En 1888, le capitaine de vaisseau comte de Borchgrave d'Altena, sert dans la marine française à bord du cuirassé Suffren ; il sera à l'origine de la nouvelle marine militaire, en créant à Anvers, une petite flottille de 4 canonnières, qui, en 1914, seront bloquées sur l'Escaut par les Hollandais. Lorsque la première guerre éclate, il n'existe toujours pas de marine militaire belge. Celle-ci se reconstituera au fur et à mesure des nécessités, d'abord sur le lac Tanganyka au Congo, où les Belges doivent faire face à une flottille allemande, puis en 1917 par la création d'un dépôt des équipages à Calais, enfin par la création d'un détachement puis d'un corps de Torpilleurs et Marins à Zeebrugge en 1923. Cependant, en 1927, un arrêté royal supprime à nouveau la Marine militaire belge, le 31 mars. Bien que le 15 septembre 1939, le ministère mobilise partiellement le Corps de marine et lui affecte trois anciens bateaux-pilotes servant de patrouilleurs, deux vedettes, trois chalutiers et deux remorqueurs, ce sera sous l'impulsion du lieutenant Victor Billet, que la section belge de la Royal Navy sera créée en Angleterre en 1940 et deviendra la Force navale belge, le 1 février 1946. Aujourd'hui
- Frégates : 2 Wielingen (F910 Wielingen et F911 Westdiep)
- Chasseurs de mines : 6 classe Tripartite (M915 Aster, M916 Bellis, M917 Crocus, M921 Lobelia, M923 Narcis et M924 Primula)
- Soutien : 1 (A960 Godetia)
- Navire de recherche océanographique : 1 (A962 Belgica)
- Vedette fluviale : 1 (P902 Liberation)
- Divers : 3 (A950 Valcke, A963 Stern, A996 Albatros)
- Bateau école : 1 (A958 Zenobe Gramme) Les deux frégates actuelles seront probablement vendues à la Bulgarie et seront remplacées par deux frégates de la classe Karel Doorman (type M) rachetées à la Marine royale des Pays-Bas. Les deux frégates hollandaises seront les F827 Karel Doorman devenant le F930 Leopold 1 (avec Nivelles comme ville marraine) et F829 Willem van der Zaan devenant F931 Louise-Marie (avec Saint-Nicolas comme ville marraine).

Service médical

Liste chronologique des généraux de l'armée belge depuis l’Indépendance de 1830


-Baron major-général Amédée de Failly, ministre de la Guerre
-Jean Chapelié
-Rouen
-Jean Prosper Beaudrihaye
-Henri Alexis Brialmont
-Buzen, ministre de la Guerre.
-Édouard de Callataÿ
-Armand de Callataÿ
-Georges de Callataÿ
-de Jamblinne de Meux
-Tombeur de Tabora
-Meiser
-Jacques de Dixmude
-Albert Thys
-Donny
-Gilliaert
-Raoul Van Overstraeten
-Jean-Baptiste Piron
-Donnet
-Lemercier
-Vivario
-Albert Crahay
-Laurent
-Henniquiau
-Franz.
-Dath.
-August Van Daele

-Michel Singelé ==
Sujets connexes
Agusta Westland   Airbus A310   Albert Thys   Alouette II   Alouette III   Alpha Jet   Amédée de Failly   Angleterre   Anvers   Armée   August Van Daele   Avenue des Champs-Élysées   Aéroport de Bruxelles   Belgique   Browning Hi-Power   Browning M2   Bruxelles   Bulgarie   Calais   Char Leopard 1   Charles Rouen   Chasseur de mines   Composante Air   Composante Maritime   Composante Terre   Congo belge   Drone   Embraer ERJ-135   Embraer ERJ-145   Escaut   FN F2000   FN FNC   FN MAG   FN Minimi   FN P90   Falcon 900   Frégate (navire)   Fusil d'assaut   Fusil de précision   Gouvernement fédéral (Belgique)   Grades de l'armée belge   Henri Alexis Brialmont   Jean-Baptiste Piron   Jean Chapelié   Jean Prosper Beaudrihaye   Jules Marie Alphonse Jacques de Dixmude   LG1 Mark II   Lance-roquettes   M72 LAW   Milan (missile)   Missile antichar   Mistral (missile)   Mitrailleuse   Mortier (arme)   Mowag Piranha   Mystère-Falcon   NH90   Nivelles   Néerlandais   Obusier   Organisation du traité de l'Atlantique Nord   Pandur   Pays-Bas   Pistolet   Pistolet mitrailleur   Première Guerre mondiale   Régiment Para-Commando   République démocratique du Congo   Saint-Nicolas (Flandre orientale)   TOW (missile)   Zénobe Gramme  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^