Ruthénie subcarpatique

Infos
la Ruthénie (ou Ruthénie (sub)carpathique, Ukraine (sub)carpat(h)ique, Transcarpat(h)ie), est une petite région de l'Europe Centrale, disputée par ses puissants états voisins au cours de l'Histoire. Zone de passage, elle est peuplée de groupes ethniques très divers (Ruthènes, Slovaques, Hongrois, Juifs). Depuis 1945, la Ruthénie forme l'oblast de Transcarpathie en Ukraine.
Ruthénie subcarpatique

la Ruthénie (ou Ruthénie (sub)carpathique, Ukraine (sub)carpat(h)ique, Transcarpat(h)ie), est une petite région de l'Europe Centrale, disputée par ses puissants états voisins au cours de l'Histoire. Zone de passage, elle est peuplée de groupes ethniques très divers (Ruthènes, Slovaques, Hongrois, Juifs). Depuis 1945, la Ruthénie forme l'oblast de Transcarpathie en Ukraine.

Histoire

Austro-hongroise

À la fin de la Première Guerre mondiale

Elle fut détachée de la Hongrie et adjointe à la République tchéco-slovaque après la Première Guerre mondiale par les traités de Saint-Germain-en-Laye (10 septembre 1919) et de Trianon (4 juin 1920).

La Première République tchécoslovaque (1918-1938)

traduire l'article anglais :en:Ruthenians and Ukrainians in Czechoslovakia (1918-1938)

Annexion du Sud de la Ruthénie subcarpathique par la Hongrie (novembre 1938)

Après l'annexion des Sudètes par l'Allemagne nazie après les Accords de Munich (30 septembre 1938) et la déclaration d'autonomie de la Slovaquie par Monseigneur Jozef Tiso le 6 octobre 1938, le Premier arbitrage de Vienne (en, qualifié de "Diktat" ou de "Petit Trianon" dans l'historiographie nationale slovaque)(2 novembre 1938) entre l'Allemagne, l'Italie et la Hongrie, attribue à celle-ci le Sud de la Slovaquie et de la Ruthénie subcarpatique, régions majoritairement peuplées de Hongrois.

État autonome (octobre 1938 - mars 1939)

Le député ruthène au Parlement tchécoslovaque, par ailleurs prêtre gréco-catholique, Augustin Voloshyn, est installé à la tête d'un territoire autonome ruthène, demeurant loyal envers la République tchécoslovaque. Cet État autonome (20.000 km², 800.000 habitants) ne dure pas longtemps, la Slovaquie se déclare indépendante le 14 mars 1939 et le lendemain l'Allemagne annexe la Tchéquie, qui constituera jusqu'en 1945 le "Protectorat de Bohême-Moravie". Le 15 mars 1939, une République d'Ukraine carpathique est proclamée, avec Augustin Voloshyn à sa tête, aussitôt envahie par la Hongrie, qui annexe le 23 mas 1939 le reste de la Ruthénie subcarpatique, majoritairement peuplée de Ruthènes. Cette annexion a pour résultat la création d'un "couloir" magyaro-polonais, qui permettra au gouvernement et à l'état-major polonais de fuir en Hongrie, puis en Roumanie, après l'invasion germano-soviétique en septembre 1939.

Annexion à l'Ukraine soviétique

Le traité soviéto-tchécoslovaque du 29 juin 1945 ("Traité au sujet de l'Ukraine subcarpathique" et "Protocole annexé au traité conclu entre l'URSS et la République Tchécoslovaque au sujet de l'Ukraine subcarpathique", voir le ) force la Tchécoslovaquie à renoncer à la Ruthénie subcarpathique au profit de l'Ukraine soviétique, les Ruthènes étant considérés comme des Ukrainiens par l'URSS. Le 10 février 1947, le Traité de Paris annule formellement le Premier arbitrage de Vienne qui avait attribué ce territoire à la Hongrie. Depuis 1945, la Ruthénie forme l'oblast de Transcarpathie. ==
Sujets connexes
Accords de Munich   Allemagne   Autonomie territoriale   Hongrie   Italie   Jozef Tiso   Juifs   Magyars   Oblast de Transcarpathie   Pacte Molotov-Ribbentrop   Première Guerre mondiale   Roumanie   Ruthènes   Ruthénie   Slovaquie   Sudètes   Tchécoslovaquie   Traité de Paris (1947)   Traité de Saint-Germain-en-Laye   Traité de Trianon   Ukraine  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^