Pascal Sevran

Infos
Pascal Sevran, (né le 16 octobre 1946), est un animateur, producteur de télévision, parolier et écrivain français. Il est connu pour l'émission La Chance aux chansons de 1984 (d'abord sur TF1 puis en 1991 sur France 2) à 2000, date à laquelle elle s'arrête et pour ses livres (notamment son journal).
Pascal Sevran

Pascal Sevran, (né le 16 octobre 1946), est un animateur, producteur de télévision, parolier et écrivain français. Il est connu pour l'émission La Chance aux chansons de 1984 (d'abord sur TF1 puis en 1991 sur France 2) à 2000, date à laquelle elle s'arrête et pour ses livres (notamment son journal).

Biographie

Né dans une famille de militants communistes, il ne montre que très peu de goût pour les études et ne rêve que de chanson. Au début des années 1960, il monte à Paris et fréquente avec assiduîté l'émission télévisée du Petit Conservatoire de Mireille, où il apprend l'art du spectacle sous toutes ses formes. Il est alors garçon-coiffeur. L'écrivain et philosophe Emmanuel Berl (mari de Mireille) le prend alors sous son égide et guide son parcours intellectuel. Il a sorti des 45-tours (Les petits Français, disques Orlando), des albums (Succès français, 1991), écrit des livres (essentiellement chez Albin Michel), s'est produit sur scène (notamment à l'Olympia) et a été plusieurs fois décoré (Officier des Arts et des Lettres, chevalier puis officier de la Légion d'honneur, etc.). Son roman Le passé supplémentaire a obtenu en 1979 le prix Roger-Nimier, qui récompense une première œuvre. Depuis 2000, il publie tous les ans un volume de son journal intime. Ami de la chanteuse Dalida dans les années 1970, il fait par son intermédiaire la connaissance de François Mitterrand, alors candidat à la présidence de la République, pour qui il prendra fait et cause, défilant même à ses côtés le jour de la victoire du camp socialiste aux élections de 1981. Un peu plus tard, il sera nommé chargé de mission auprès du Ministère de la Culture et figurera dans le cercle des amis intimes du chef de l'État (accompagnant chaque année celui-ci lors de sa traditionnelle ascension de la roche de Solutré). Après la mort de François Mitterrand, ne se reconnaissant plus dans le programme de ses héritiers politiques, il affiche volontiers sa sympathie pour Nicolas Sarkozy, mais demeure un supporter inconditionnel de Bertrand Delanoë et de Jack Lang. Il est aussi l'auteur de paroles de chansons, notamment de Il venait d'avoir 18 ans - Ta femme - Ma vie je la chante - Comme disait Mistinguett, pour Dalida. Ouvertement homosexuel, Pascal Sevran anime une émission littéraire de Pink TV, Bibliothèque Pink : on casse les prix. Il a animé pendant seize ans l'émission de télévision La Chance aux chansons, suivie jusqu'en 2007 par Chanter la vie et Entrée d'artistes. Aucune de ces émissions n'est prolongée en septembre 2007.

Controverse

Pascal Sevran a écrit dans son livre « Le privilège des jonquilles » (éditions Albin Michel, page 214) : « Des enfants, on en ramasse à la pelle dans ce pays (le Niger) -est-ce un pays ou un cimetière ?- où le taux de fécondité des femmes est le plus élevé du monde, neuf enfants en moyenne par couple. Un carnage. Les coupables sont facilement identifiables, ils signent leurs crimes en copulant à tout va, la mort est au bout de leur bite, ils peuvent continuer parce que ça les amuse, personne n’osera leur reprocher cela, qui est aussi un crime contre l’humanité : faire des enfants, le seul crime impuni. On enverra même de l’argent pour qu’ils puissent continuer à répandre, à semer la mort ». En revanche, Pascal Sevran n'a jamais dit ni écrit «La bite des noirs est responsable de la famine en Afrique ». Cette phrase est en fait un résumé de Lionel Paoli, journaliste à Nice-matin.
- Sur Europe 1, le 06/12/06, Sevran s'est borné à répéter : « J'écris et je dis ce que je veux. Me considérer comme un néo-nazi est une belle connerie. »
- « L'Afrique crève de tous les enfants qui y naissent sans que leurs parents aient les moyens de les nourrir. Je ne suis pas le seul à le dire. Il faudrait stériliser la moitié de la planète. » Var-matin le 6 décembre 2006 Le parti socialiste français a dénoncé les propos de l'animateur par un communiqué de presse consultable sur : « Le Parti socialiste condamne fermement ces propos, véritable apologie du racisme et de l’eugénisme. Nous demandons également à Patrick de Carolis, Président de France Télévisions, de sanctionner sévèrement leur auteur, dont les déclarations réitérées ne sont pas compatibles avec sa participation au service public de l’audiovisuel ». Interrogé, sur une grande radio francaise sur ses déclarations, l'animateur a préféré déclarer : « Vous n'êtes pas procureur, je n'ai pas de comptes à vous rendre ». Le 11 décembre, France 2 a réagi officiellement par l'intermédiaire de Philippe Baudillon, directeur général de France 2, qui exprime au nom de la chaîne sa "vive émotion", "totale désaprobation" et adresse à Pascal Sevran une "très ferme mise en garde" dans une lettre consultable sur ce site : du 11 décembre 2006.

Bibliographie

-Dalida : la gloire et les larmes, G. Authier, Paris, 1976.
-Le Guide du socialisme, G. Authier, Paris, 1977.
-Les 180 jours de Giscard, histoire du dernier gouvernement de l'Union de la droite, 3 avril-2 octobre 1978, Paris, G. Authier, 1977.
-Le Music hall français, de Mayol à Julien Clerc, Paris, O. Orban, 1978.
-Le Passé supplémentaire : roman, O. Orban, , 1979 ; albin Michel, 2001. Prix Roger Nimier en 1979.
-Vichy-dancing : roman, Olivier Orban, Paris, 1980 ; Albin Michel, 1999.
-Un Garçon de France : roman, O. Orban, Paris, 1982 ; Albin Michel 2003.
-Le Dictionnaire de la chanson française, Carrère, Paris, 1986.
-Souvenirs particuliers, Paris, J. C. Lattès, 1990.
-Tous les bonheurs sont provisoires, A. Michel, Paris, 1995.
-Mitterrand, les autres jours, A. Michel, Paris, 1997.
-Je me souviens aussi, Paris, A. Michel, 1997.
-La Vie sans lui : journal, Albin Michel, 2000.
-Des lendemains de fêtes, A. Michel, Paris, 2001.
-On dirait qu'il va neiger, A. Michel, Paris, 2002.
-Lentement, place de l'Eglise, A. Michel, Paris, 2003.
-On s'ennuyait le dimanche, Paris, A. Michel, 2004.
-Il pleut, embrasse-moi, Paris, A. Michel, 2005.
-Le Privilège des jonquilles Paris, A. Michel, 2006.
-La Mélancolie des fanfares, Paris, A. Michel, 2007. ==
Sujets connexes
Afrique   Albin Michel   Années 1960   Années 1970   Ascension de la roche de Solutré   Bertrand Delanoë   Chanson   Comme disait Mistinguett   Communisme   Dalida   Emmanuel Berl   Eugénisme   Europe 1   France   France 2   France Télévisions   François Mitterrand   Homosexualité   Il venait d'avoir 18 ans   Jack Lang   La Chance aux chansons   Légion d'honneur   Mireille Hartuch   Nice-matin   Nicolas Sarkozy   Niger   Néonazisme   Olympia (Paris)   Ordre des Arts et des Lettres   Paris   Patrick de Carolis   Philosophe   Pink TV   Prix Roger-Nimier   Procureur   Racisme   Service public   TF1   Télévision   Var-matin  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^