Emanuel Swedenborg

Infos
Emanuel Swedenborg Emanuel Swedenborg (29 janvier 1688-29 mars 1772), né Swedberg, est un scientifique, théologien et philosophe suédois, né à Stockholm et mort à Londres, où il avait établi sa résidence. Dans la première partie de sa vie, Swedenborg fut un scientifique et un inventeur prolifique. À l'âge de cinquante-six ans, il déclara être entré dans une phase spirituelle de sa vie et dit ensuite avoir des rêves et des visions mystiques dans l
Emanuel Swedenborg

Emanuel Swedenborg Emanuel Swedenborg (29 janvier 1688-29 mars 1772), né Swedberg, est un scientifique, théologien et philosophe suédois, né à Stockholm et mort à Londres, où il avait établi sa résidence. Dans la première partie de sa vie, Swedenborg fut un scientifique et un inventeur prolifique. À l'âge de cinquante-six ans, il déclara être entré dans une phase spirituelle de sa vie et dit ensuite avoir des rêves et des visions mystiques dans lesquels il discutait avec des anges et des esprits, voire avec Dieu et Jésus-Christ, et visitait le Paradis et l'Enfer.

Biographie

Jeunesse

Emanuel Swedenborg naquit le 29 janvier 1688 à Stockholm. Son père, Jesper Svedberg, était un pasteur luthérien d'origine modeste qui devint ensuite professeur de théologie à l'université d'Uppsala et évêque de Skara grâce à l'appui de Charles XI. Il transmit notamment à son fils son intérêt pour les thèses piétistes et sa croyance en la présence des anges et des esprits sur Terre. Emanuel étudia à l'université d'Uppsala. À la fin de ses études, en 1710, il voyagea à travers l'Europe et s'installa à Londres pendant quatre ans. Il y étudia la physique, la mécanique et la philosophie et lit et écrivit de la poésie.Il est aussi grand organiste et joue souvent dans la cathédrale d'Uppsala. C'est à cette époque que son goût pour la vie scientifique se développa.

Période scientifique

De retour en Suède en 1715, il se consacra aux sciences naturelles et à l'invention pendant une vingtaine d'années. Il fit les plans d’un avion, d’un sous-marin, il inventa un système décimal monétaire servant également pour l’étude de la cristallographie. Calcule une nouvelle méthode pour trouver les longitudes soit en mer ou sur terre d'après l'observation de la lune. Il introduit en suède le calcul infinitésimal. Dans le tome I de ses Opera philosophica et minerali (1734) il avance le premier l’hypothèse de la formation nébuleuse du système solaire en donnant la nature de la voie lactée qui devance celle de Buffon et de Laplace, élabore une théorie moderne de l'atome, une théorie vibratoire de la lumière, une théorie cinétique de la chaleur, s'occupe du magnétisme bien avant Faraday.

Études anatomiques

À partir des années 1730, Swedenborg s'intéressa de plus en plus aux questions spirituelles. Il cherchait à découvrir une théorie expliquant les relations entre la matière et l'esprit et s'intéressa pour cela à l'anatomie. Il découvrit la fonction des glandes endocrines, le fonctionnement du cerveau et du cervelet. Il produisit également une étude avancée sur la circulation du sang et sur la relation du cœur et des poumons.

Période mystique

À l’âge de 56 ans, il abandonna ses recherches scientifiques pour s’adonner entièrement à la recherche théologique, psychologique et philosophique dans le but de faire découvrir aux hommes une spiritualité rationnelle. Il mourut en 1772 après avoir écrit plus d’une centaine d’ouvrages sur tous les sujets énumérés. Quelques-uns ont été traduits en français. Sa recherche insatiable du siège de l'âme le fait rencontrer des hommes célèbres comme Newton, Leibniz et d'autres membres de la Royal Society et des universités d'Oxford et de Cambridge. Il devient végétarien"Manger la chair des animaux est un acte profane" Arcanes du ciel et de l'enfer et voyage de par l'Europe sponsorisé par le roi Charles XII et le duc de Brunswick, afin d'étudier, écrire et imprimer les fruits de ses recherches. Si de son vivant, il influença de grands rois et de grands scientifiques et philosophes, tels que Newton, Kant, Voltaire, c'est après sa mort que naquirent, sur les bases de sa pensée, des mouvances religieuses maçonniques et thérapeutiques. De grands musiciens, écrivains et psychologues ont été inspirés dans leurs œuvres par les écrits d'Emanuel Swedenborg. Parmi eux on ne citera que les plus connus tels Goethe, Gérard de Nerval, Balzac, Wagner, Oberlin, Berlioz, Baudelaire, Paul Valéry, Eliphas Lévi, Hahnemann. Carl Jung puisa également l'inspiration de sa "psychologie des profondeurs" dans les "Arcanes Célestes" qui influence par ses études toute la psychologie moderne. Plaque à la mémoire d'Emanuel Swedenborg à l'emplacement de sa maison natale à Stockholm. Certains se sont servis des écrits de Swedenborg, et se sont réclamés de lui, uniquement a fin de spiritisme ; alors que Swedenborg ne pratiquait le spiritisme que pour convaincre, et non sans réticences, connaissant bien les dangers de telles pratiques. Ce faisant, ces groupes ont jeté un discrédit important sur Swedenborg et ses écrits, en le mêlant à leurs pratiques sectaires. D'autres encore se sont servis de lui sans s'y référer directement mais pour créer leur propre mouvement religieux, leur propre église et en utilisant sa théologie d'une manière personnelle. Parmi eux on pourra citer le scientisme et la théosophie. Aujourd'hui de nombreuses églises se réclament de ses écrits théologiques comme étant la vérité Divine même et on les trouvera parsemées aux quatre coins du monde, en partant de l'Afrique et de l'Europe, en passant par l'Asie où les bouddhistes l'appellent le "Bouddha du Nord" pour aller aux U.S.A., en Amérique du Sud, au Canada, en Russie, etc. Des dizaines de milliers d'adeptes de par le monde se réclament de lui et malgré une apparence hermétique, les écrits théologiques de Swedenborg sont simples dans leur message initial : « Aime ton prochain comme toi-même, purifie-toi du mal, travaille pour l'harmonie universelle ».

Ses principaux ouvrages

-Le Ciel et l'Enfer Swedenborg montre dans ce livre que le ciel et l'enfer sont d'abord des états d'âme pour ensuite devenir des lieux. Après la mort du corps physique l'individu passe un temps intermédiaire dans le monde des esprits d'où il choisira librement d'aller au ciel ou en enfer. Le ciel n'est pas une récompense et l'enfer n'est pas une punition. Description d'une expérience de passage, des anges et des démons.
-L’amour vraiment conjugal Description de la nature céleste de la complémentarité entre mari et femme. Les époux forment ensemble un « Ange » et vivent éternellement unis l’un à l’autre après la mort dans une jeunesse perpétuelle. Description de la nature de cet amour.
-L’Amour scortatoire Description des désirs malsains qui sont contraires à la réalisation harmonieuse du couple et qui le tuent.
-Le cheval blanc (Apocalypse, chapitre 19) Lecture de la Bible selon le sens interne en comprenant méthodiquement les symboles. Petit dictionnaire expliquant la terminologie utilisée par Swedenborg.
-La sagesse des anges Présente cinq aspects de la vision de l’existence : La nature de Dieu ; la nature du monde spirituel. La nature de l’homme ; la doctrine des degrés; la création de l’univers.
-La Divine providence Nature de la relation entre Dieu et l’être humain. Description des lois spirituelles qui régissent l’univers : le Karma, cause des maladies et des guerres et de la souffrance en général, régénération de l’individu.
-Les quatre doctrines Exégèse biblique sur les natures de : La vie, l'écriture Sainte, la foi, Jésus Christ.
-La nouvelle Jérusalem et sa doctrine céleste Résumé des doctrines et des éléments de la théologie de Swedenborg.
-Arcanes célestes (16 volumes, dont les cinq premiers sont réédités) Exégèse de la genèse et de l’exode bibliques, avec références à tout l’ancien et le nouveau testament sur trois plans : historique, psychologique et sacré. Développement de la régénération de l’être humain en parallèle avec la glorification de Jésus Christ. États d’âme et tentations de l’individu de Jésus Christ qui en est l’archétype.
-Traité des représentations et des correspondances Index des symboles du corps spirituel dans le corps humain, montrant que chaque partie physique a sa contrepartie sur le plan subtil de l’âme, et qu’il existe une relation de cause à effet entre l’état du mental et celui du corps.
-De la charité Nature du véritable amour envers autrui, envers la société et envers Dieu. Explication des dix commandements.
-La vraie Religion Chrétienne (en 2 volumes) Dernier ouvrage de Swedenborg, qui porte sur la nature du christianisme spirituel. Comparaison des différents dogmes chrétiens avec ce qu’enseigne la Bible dans son sens symbolique. Signification du baptême, de la Sainte Cène, de la Trinité, du décalogue, de la vie éternelle, du salut, du retour du Christ, de la dégénérescence de l’humanité et de sa régénération, l’homme cosmique.

Bibliographie

- Jean Prieur - Swedenborg, Biographie - Anthologie, Éd. Fernand Lanore / Sorlot, 1 janvier 1990, ISBN 2851571230.
- Jean Prieur - Visions de Swedenborg, Éd. Fernand Lanore / Sorlot, 1 janvier 1990, ISBN 7630397607.
- Ursula Fortiz - Swedenborg, son histoire, sa personnalité, ses influences, Éd. de Vecchi, 2001, ISBN 2-7328-3328-2.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Anatomie   Ange   Années 1730   Avion   Cambridge   Charles Baudelaire   Charles XI de Suède   Collection Emanuel Swedenborg   Dieu   Eliphas Lévi   Enfer   Esprit   Gérard de Nerval   Hector Berlioz   Honoré de Balzac   Isaac Newton   Johann Wolfgang von Goethe   Jésus de Nazareth   Londres   Matière   Mécanique   Oxford   Paradis   Paul Valéry   Philosophe   Philosophie   Physique   Piétisme   Richard Wagner   Samuel Hahnemann   Scientifique   Skara   Sous-marin   Stockholm   Suède   Université d'Uppsala   Voltaire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^