Ataxie

Infos
En médecine, 'ataxie' (du grec ataxiā, signifiant « désordre ») désigne une pathologie neuromusculaire qui consiste en un manque de coordination fine des mouvements volontaires. Elle n'est pas liée à une déficience physique des muscles mais plutôt à une atteinte du système nerveux. Le trouble de la coordination est partiellement corrigé par le contrôle visuel. Le cervelet est le centre de la coordination fine des mouvements des muscles, tandis que l'information qui
Ataxie

En médecine, 'ataxie' (du grec ataxiā, signifiant « désordre ») désigne une pathologie neuromusculaire qui consiste en un manque de coordination fine des mouvements volontaires. Elle n'est pas liée à une déficience physique des muscles mais plutôt à une atteinte du système nerveux. Le trouble de la coordination est partiellement corrigé par le contrôle visuel. Le cervelet est le centre de la coordination fine des mouvements des muscles, tandis que l'information qui en émerge est véhiculée jusqu'aux muscles par la moelle épinière et les nerfs périphériques. Pour cette raison, un trouble soit dans la moelle épinière soit dans les nerfs périphériques peut causer une ataxie. L'ataxie se manifeste principalement par des troubles de la marche, de l'équilibre et de la station debout, du guidage des mouvements par la vue. Elle s'observe par le phénomène de rebond, il n'y a pas de frein dans le mouvement, le sujet dépasse la cible en raison d'un freinage tardif des muscles antagonistes.

En psychomotricité

En psychomotricité, les ataxies font parties d'un ensemble plus grand : les troubles de l'équilibre. Les troubles de l'équilibres sont plus important quand le patient a les yeux fermés. Il est donc important de se renseigner sur ce type de trouble avant d'effectuer le Bilan psychomoteur. En effet, certaines épreuves sont à éviter. Dans l'ataxie labyrinthique (atteinte au niveau du système labyrinthique), on pourra observer des troubles de l'équilibre, ainsi qu'une déviation à la marche. Dans l'ataxie cérébelleuse (atteinte au niveau du cervelet), l'execution de mouvements volontaires va être perturbée dans certaines directions. De plus, on observera une asynergie et des dsychronométries. Dans l'ataxie par déficit de sensibilité profonde, il y a des troubles de l'équilibre en statique, à la marche, et lors de la coordination segmentaire des membres.

Maladies provoquant une ataxie

- Ataxie cérébelleuse
- AVED ataxie avec déficit isolé en vitamine e.
- Ataxie de Friedreich : maladie génétique chronique à transmission autosomique récessive. Elle est évolutive, handicapante et mortelle. Elle résulte d'un trouble du métabolisme du fer au niveau mitochondrial.
- Ataxie de Charlevoix-Saguenay : maladie génétique chronique à transmission autosomique récessive. Évolutive et handicapante, elle est provoquée par une dégénérescence de la moelle épinière.
- Maladie de Minamata : maladie permanente résultant d'une intoxication au mercure.
- Sclérose en plaques : maladie auto-immune chronique. Elle est handicapante, évolutive et mortelle, et résulte de la démyélinisation de la substance blanche du système nerveux central.
- Encéphalite traumatique des pugilistes : maladie chronique résultant de lésions au cerveau. Évolutive et handicapante, elle est rencontrée chez les boxeurs.
- Forme cérébro-vasculaire du syndrome d'irradiation aiguë : maladie mortelle consécutive à une irradiation aiguë par des rayonnements ionisants. Elle provoque la mort en quelques jours.
- Neurosyphilis : cette complication observée à la phase tertiaire de la syphilis est parfois responsable d'une atteinte de la moelle épinière qui réalise une ataxie dans le cadre d'un syndrome radiculo-cordonal postérieur appelé le Tabes dorsalis.
- Intoxication alcoolique aiguë, l'encéphalopathie de Wernicke.

Sémiologie

L'ataxie proprioceptive peut être explorée par différents tests cliniques. On la révèle notamment par les tests :
- en orthostatisme (debout et immobile), pieds joints et yeux occlus (signe de Rhomberg), le patient tangue par perte des informations visuelles lui permettant de compenser sa déficience de sensibilité proprioceptive.
- l'épreuve de la marche yeux fermés (ou orthodynamisme) révèle plus facilement les patients atteints de troubles plus légers. La marche se révèle être incertaine voire impossible.
- l'épreuve doigt-nez, exécutée yeux occlus, révèle aussi ce genre de troubles proprioceptifs.

Voir aussi

- ataxie spinocérébelleuse ===
Sujets connexes
Ataxie de Charlevoix-Saguenay   Ataxie de Friedreich   Ataxie spinocérébelleuse   Boxe   Cerveau   Cervelet   Chronique (médecine)   Démyélinisation   Encéphalopathie de Wernicke   Fer   Grec ancien   Handicap   Intoxication   Maladie auto-immune   Maladie de Minamata   Maladie génétique   Maladie neuromusculaire   Marche   Mercure (chimie)   Mitochondrie   Moelle épinière   Muscle   Médecine   Métabolisme   Nerf   Neurosyphilis   Rayonnement ionisant   Sclérose en plaques   Station debout   Syndrome d'irradiation aiguë   Syphilis   Système nerveux central   Tabes dorsalis   Transmission autosomique récessive   Vue  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^