Chełmno (camp d'extermination)

Infos
Mémorial du camp de Chełmno. Chełmno fut le premier camp d'extermination nazi à être opérationnel. Il était situé dans le village polonais de Chełmno nad Nerem. Les procédés d'extermination y furent testé par les nazis en utilisant l'asphyxie dans des camions aménagés spécialement. Les nazis, insatisfaits du « rendement » insuffisant, finirent par le fermer et le remplacer par les autres camps, plus sophistiqués. En 1941, le Gauleiter Reiser demande l’autor
Chełmno (camp d'extermination)

Mémorial du camp de Chełmno. Chełmno fut le premier camp d'extermination nazi à être opérationnel. Il était situé dans le village polonais de Chełmno nad Nerem. Les procédés d'extermination y furent testé par les nazis en utilisant l'asphyxie dans des camions aménagés spécialement. Les nazis, insatisfaits du « rendement » insuffisant, finirent par le fermer et le remplacer par les autres camps, plus sophistiqués. En 1941, le Gauleiter Reiser demande l’autorisation à Heinrich Himmler de tuer cent mille Juifs dans son Gau — et l’obtient. Le premier camp d’extermination est ainsi construit. Il constitue une transition entre les opérations mobiles de gazage, opérées sur les territoires envahis de la Serbie et de l'URSS (voir Shoah
-Les unités mobiles de tuerie et Shoah
-La_Serbie), et les camps pourvus de chambres à gaz proprement dites (Belzec, Treblinka, Majdanek, Auschwitz) : trois camions à gaz sont envoyés par le RSHA, mais, cette fois, ils restent sur place et ne sont pas acheminés jusqu’au lieu de résidence des victimes. Des Juifs du Wartheland sont exterminés dans le camp de décembre 1941 à septembre 1942, puis en juin et juillet 1944. Selon Raul Hilberg, plus de 150 000 israélites ont ainsi été assassinésRaul Hilberg, La Destruction des Juifs d’Europe, éd. Gallimard, « Folio »-histoire, 2006, pp. 1607/1608 et 1654.. Ce chiffre a été retenu par le tribunal de Bonn qui jugea une douzaine de SS ayant été affectés au camp de ChelmnoLéon Poliakov, Histoire de l’antisémitisme éd. du Seuil, 1993, tome II, p. 513.. Pour sa part, la Commission polonaise des crimes de guerre a compté un total de 250 000 victimes, chiffre repris à son compte par Lucy S. DawidowiczLucy S. Dawidowicz, La Guerre contre les Juifs, éd. Hachette, 1977, p. 241.. Aujourd’hui, un petit musée se trouve dans le village sur le site de l'ancien manoir utilisé pour les premières expériences au gaz.

Notes

Lien externe

- Catégorie:Camp d'extermination nazi de:Vernichtungslager Kulmhof en:Chelmno extermination camp eo:Ekstermejo Chełmno es:Chelmno fi:Chełmno he:חלמנו it:Campo di sterminio di Chełmno lb:Vernichtungslager Chelmno nl:Chełmno (vernietigingskamp) no:Chelmno pl:Kulmhof sv:Chełmno
Sujets connexes
Auschwitz   Belzec   Bonn   Camp d'extermination   Chełmno nad Nerem   Gauleiter   Heinrich Himmler   Lucy S. Dawidowicz   Majdanek   Pologne   Raul Hilberg   Reichssicherheitshauptamt   Shoah   Treblinka   Union des républiques socialistes soviétiques  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^