Canton de Mouthoumet

Infos
Le canton de Mouthoumet est une division administrative française située dans le département de l'Aude et la région Languedoc-Roussillon.
Canton de Mouthoumet

Le canton de Mouthoumet est une division administrative française située dans le département de l'Aude et la région Languedoc-Roussillon.

Géographie

Ce canton est organisé autour de Mouthoumet, au centre du triangle Carcassonne / Narbonne / Perpignan, dans le massif des Hautes-Corbières dans l'arrondissement de Carcassonne. Son altitude varie de 190 m (Vignevieille) à 932 m (Soulatgé) pour une altitude moyenne de 403 m. Zone de hauts plateaux et de reliefs vigoureux dépassant parfois 700 et même 800 mètres d’altitude, le canton de Mouthoumet est extrêmement compartimenté par le dédale des multiples vallées encaissées qui échancrent le massif pré-pyrénéen des Corbières. Terre de transition, le canton constitue la limite entre deux zones d’influence climatiques différentes formant par leurs contrastes deux Corbières :
- Les Corbières Occidentales bénéficiant d'une influence océanique.
- Les Corbières Orientales, beaucoup plus arides, bénéficiant d'une influence méditerranéenne. En fonction de leurs spécificités, les deux zones connaissent des contraintes climatiques qui jouent un rôle sélectif pour l'agriculture: la zone orientale combine viticulture et élevage, alors que dans la zone occidentale, ce sont la forêt et l'élevage (essentiellement ovin) qui prédominent. L'hiver est tempéré, quoique parfois rigoureux en altitude, l'été est très chaud et les températures changent brutalement. En marge des grandes voies de communication, loin des grands centres urbains, et ainsi enclavé au cœur même du quadrilatère des Corbières, cette zone reculée est isolée du reste du massif par des cols relativement élevés. Avec de fortes amplitudes de relief, la topographie est très tourmentée. De ce fait la superficie agricole utilisées ne représente en moyenne que 19% du territoire cantonal. Aussi, avec de telles contraintes pour la mise en valeur agricole du milieu, le canton entièrement classé en zone de montagne sèche, fait-il partie des zones défavorisées de l’Europe Méditerranéenne.

Histoire

Le canton de Mouthoumet a été créé par la loi du 13 brumaire de l'an 10 (4 novembre 1801). Il a remplacé deux anciens cantons, de Bouisse et de Félines-Termenès. Situé au sud-est de Carcassonne et au Sud de Lagrasse, le canton de Mouthoumet est compris tout entier dans les limites de l'ancienne viguerie de Termenès, son territoire dépendait de l'ancien diocèse de Narbonne et de l'archiprêtré des Corbières. De nombreuses traces attestent d’une occupation romaine au premier millénaire, il est facilement compréhensible dans le contexte historique, que Rome avait cantonné ses légions dans ce qui était à l’époque la frontière avec l’Hispanie pour mieux préparer son invasion. Le canton est aussi fortement imprégné par la présence des cathares, de par les nombreux châteaux (toujours présents de nos jours) qui ont servit à les protéger, et aussi par la passé d’Olivier de Termes comme Seigneur de la région et fervent opposant à la Croisade des Albigeois. D’autres sources témoignent aussi de l’implantation de commanderies templières, notamment dans la commune de Laroque-de-Fa.

Le canton au

Quelques données tirées de l’ouvrage « Cartulaire et Archives des communes de l'ancien diocèse et de l'arrondissement administratif de Carcassonne » de Jacques-Alphonse Mahul (1795-1871) :

Composition

Le canton de Mouthoumet groupe 18 communes et compte 1 253 habitants (recensement de 1999 sans doubles comptes). Avec 27489 hectares, le canton de Mouthoumet est constitué administrativement de 18 communes rurales, toutes très faiblement peuplées (maximum 158 habitants à Villerouge-Termenès, minimum 20 habitants à Massac) avec un total de 1253 habitants en 1999. Il est ainsi le moins peuplé du département de l’Aude, avec une densité moyenne de 5 habitant au km², l’une des plus faible de la région, de France, et d’Europe. |- | Albières || align="right" | 73 || align="right" | 11330 || align="right" | 11007 |- | Auriac || align="right" | 35 || align="right" | 11330 || align="right" | 11020 |- | Bouisse || align="right" | 85 || align="right" | 11330 || align="right" | 11044 |- | Davejean || align="right" | 116 || align="right" | 11330 || align="right" | 11117 |- | Dernacueillette || align="right" | 45 || align="right" | 11330 || align="right" | 11118 |- | Félines-Termenès || align="right" | 110 || align="right" | 11330 || align="right" | 11137 |- | Lairière || align="right" | 37 || align="right" | 11330 || align="right" | 11186 |- | Lanet || align="right" | 58 || align="right" | 11330 || align="right" | 11187 |- | Laroque-de-Fa || align="right" | 144 || align="right" | 11330 || align="right" | 11191 |- | Massac || align="right" | 20 || align="right" | 11330 || align="right" | 11224 |- | Montjoi || align="right" | 28 || align="right" | 11330 || align="right" | 11250 |- | Mouthoumet || align="right" | 86 || align="right" | 11330 || align="right" | 11260 |- | Palairac || align="right" | 18 || align="right" | 11330 || align="right" | 11271 |- | Salza || align="right" | 22 || align="right" | 11330 || align="right" | 11374 |- | Soulatgé || align="right" | 92 || align="right" | 11330 || align="right" | 11384 |- | Termes || align="right" | 54 || align="right" | 11330 || align="right" | 11388 |- | Vignevieille || align="right" | 72 || align="right" | 11330 || align="right" | 11409 |- | Villerouge-Termenès || align="right" | 158 || align="right" | 11330 || align="right" | 11435 |

Administration

Démographie

Au regard de ces chiffres, il est facilement constatable que le canton a perdu plus de 70% de sa population en deux siècles, certaines communes arrivent de nos jours à retrouver un « certain essor » par l’installation d’étrangers venus de différents pays d’Europe, et d’autres régions de France. Certaines sont totalement désertées, Bouisse qui était la commune la plus importante en 1806 avec 619 habitants se retrouve aujourd’hui presque marginalisée avec 85 habitants...

Ressources

Bien que pauvre par rapport à d’autres régions et faiblement peuplé, le canton possède de nombreuses ressources, les habitants essaient de survivre tant bien que mal avec ce qui leur est offert sur le territoire. Il y a d’une part la vigne qui est élevée ancestralement dans plusieurs communes sous l’appellation Corbières, quelques cultures comme le blé et l’avoine, mais aussi l’élevage diversifié comme les ovins, les caprins, les bovins, et même des lamas pour la laine... Plusieurs éleveurs se sont installés dans le canton, en plus d’un excellent vin, il est aussi possible de manger des viandes provenant du pays, des fromages de vache ou de chèvre, et des conserves produites par des ateliers spécialisés. Il ne faut pas oublier que le canton est une réserve où le sanglier et le lièvre sont les rois, on y vient de tous les départements avoisinants pour satisfaire les plaisirs de la chasse, les pâtés et les daubes sont donc une spécialité...

Communauté de communes

En 1985 a été créé l'ADHCO, association destinée à parer la désertification démographique et contribuer au développement futur du canton, puis en 2001 la Communauté de communes du Massif de Mouthoumet, toutes les communes y ont participé, sauf Palairac qui, en étant plus proche de Tuchan, a décidé d’adhérer à la communauté de communes des Hautes Corbières. De nombreuse initiatives ont été lancées et obtiennent des effets positifs auprès de la population, notamment la création en 1994 des POMS (POints Multi Services), des petits locaux prêtés par les communes pour palier à l’absence des services publics. Les POMS sont installés dans 7 communes actuellement (Davejean, Félines-Termenès, Lanet, Laroque-de-Fa, Soulatgé, Vignevieille, et Villerouge-Termenès). Les services offerts sont :
- Les services postaux, tels la vente de timbres, l’envoi et la réception du courrier recommandé, ainsi que les colis.
- Le retrait et le dépôt d’argent à partir d’un compte postal ou d’épargne.
- Le téléphone
- Le minitel
- Le fax
- L’Internet
- Les photocopies
- Vente de Télécartes et Mobicartes
- Vente de guides de randonnée
- Et aussi, le service bibliothèque, un peu modeste, mais qui a au moins le mérite d’exister Il est en prévision la vente de timbres fiscaux et aussi la pharmacie de base, mais ce n’est qu’un simple projet pour l'instant. (Ce genre d’initiative a d’ailleurs été reprise dans plusieurs autres régions en France) ==
Sujets connexes
Albières   Arrondissement de Carcassonne   Auriac (Aude)   Avoine cultivée   Blé   Bouisse   Canton français   Carcassonne   Chiffres de population en France   Communauté de communes des Hautes Corbières   Communauté de communes du Massif de Mouthoumet   Commune française   Composition   Conseil régional de Languedoc-Roussillon   Corbières (Aude)   Corbières (région)   Croisade des Albigeois   Davejean   Dernacueillette   Département français   Europe   Forêt   France   Félines-Termenès   Hispanie   Lagrasse   Lairière   Lanet   Languedoc-Roussillon   Laroque-de-Fa   Massac (Aude)   Montjoi (Aude)   Mouthoumet   Narbonne   Olivier de Termes   Palairac   Parti socialiste (France)   Perpignan   Rome   Région française   Salza   Soulatgé   Termes (Aude)   Tuchan   Vignevieille   Villerouge-Termenès   Viticulture  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^