Guépéou

Infos
La Guépéou ou GPU (ГПУ) est l'acronyme de Gossoudarstvénnoïe Polititecheskoié Oupravlénié (en russe : Государственное Политическое Управление ; en français : Direction de la politique d’État). Police politique soviétique à partir de 1922, elle succède à la Tchéka et devient l'OGPU (O pour Obiédinionnoïe, unifié) en 1923. Dirigée par Viatcheslav Menjinski à partir de 1928, elle participe à
Guépéou

La Guépéou ou GPU (ГПУ) est l'acronyme de Gossoudarstvénnoïe Polititecheskoié Oupravlénié (en russe : Государственное Политическое Управление ; en français : Direction de la politique d’État). Police politique soviétique à partir de 1922, elle succède à la Tchéka et devient l'OGPU (O pour Obiédinionnoïe, unifié) en 1923. Dirigée par Viatcheslav Menjinski à partir de 1928, elle participe à l'application des plans quinquennaux mis en place par Staline. Très impopulaire par sa politique de répression, ainsi que par son rôle de plus en plus influent au sein du Parti, la GPU est dissoute et remplacée en 1934 par le NKVD. Cet organisme gère une partie du système de détention avec le NKVD ou commissariat du peuple à l'intérieur. Cela est du au refus de ces organisations d'intégrer leur système de camps à celui du commissariat du peuple à la justice. Jusqu'en 1919, les îles Solovki demeure le seul camp de concentration russe avec des ramifications sur le continent comme Petchora ou SOLIKAMLAG. En 1922 sur proposition du gouvernement russe d'installer un camp dans les Solovki, le GPOU créé une direction des camps du Nord à destination spéciale ou SLON. Le 1e` juillet 1923 arrivent 150 détenus politiques au Solovki où sont déjà enfermés 4000 prisonniers de droit commun. La mixité entre détenus politiques et détenus de droit commun, propre aux goulags est de fait instituée. Cet archipel était le siège de monastères anciens, vite fermés par les tchékistes Son administration est assurée par ces derniers. Des prisonniers de droit commun et d'anciens militaires de l'armée rouge assurent la garde. Ils jouissent de privilèges importants et se révèlent être des chefs sadiques et efficaces. Les politiques exempts de travail seront privilégiés jusqu'au milieu des années 20. Dès lors les conditions des prisonniers empireront: exécutions massives, travail forcé, famines, mauvais soins médicaux. Là, le régime découvre les bienfaits d'un travail forcé considéré comme rentable, économiquement et politiquement.

Directeurs

GPU

-février 1922 - novembre 1923 : Félix Dzerjinski

OGPU

-novembre 1923 - juillet 1934 : Viatcheslav Menjinski Catégorie:Service de renseignements soviétique ou russe Catégorie:Police politique Catégorie:Histoire de l'URSS bg:ГПУ da:GPU (militær) de:Glawnoje Polititscheskoje Uprawlenije en:State Political Directorate et:OGPU is:Stjórnmálastofnun ríkisins ja:ゲーペーウー ko:게페우 lt:GPU pl:OGPU ro:GPU sl:GPU sv:GPU (säkerhetstjänst)
Sujets connexes
Français   Félix Dzerjinski   NKVD   Russe   Soviétique   Tchéka   Viatcheslav Menjinski  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^