Börte

Infos
Börte Börte (« La Céruléenne ») est l'épouse principale de Gengis Khan et la mère de ses quatre fils Djötchi, Djaghataï, Ögödei et Tolui. Börte Ujin est la fille de Dei Sechen, chef de la tribu des Khongirats. Sa mère se nomme Tchotan. Elle a trois frères, Anchen, Huohu et Che. À neuf ans, elle est promise par son père à Temüdjin (le futur Gengis Khan), fils aîné du chef Yesügei, et de sa première épouse Hoëlun. Le père de Temüjin est empoisonné par
Börte

Börte Börte (« La Céruléenne ») est l'épouse principale de Gengis Khan et la mère de ses quatre fils Djötchi, Djaghataï, Ögödei et Tolui. Börte Ujin est la fille de Dei Sechen, chef de la tribu des Khongirats. Sa mère se nomme Tchotan. Elle a trois frères, Anchen, Huohu et Che. À neuf ans, elle est promise par son père à Temüdjin (le futur Gengis Khan), fils aîné du chef Yesügei, et de sa première épouse Hoëlun. Le père de Temüjin est empoisonné par les Tatars, une tribu ennemie, alors qu’il revenait chez lui après avoir fiancé son fils. Temüdjin étant trop jeune, c’est un autre clan qui s’empare du pouvoir, et abandonne les veuves et les enfants du défunt. Temüdjin et sa famille vivent alors plusieurs années d’errance, reconstituant petit à petit un patrimoine. Vers 1181, Temüdjin épouse finalement Börte. En 1182, elle est enlevée par les Merkit, et reste leur prisonnière durant huit mois. Temüdjin réussit finalement à la libérer avec l’aide de Toghrul, Ong Khan des Kerait, et de Djamuka, chef des Djadjirat. Elle est alors enceinte de huit mois, ce qui sème des doutes sur la paternité de l’enfant qu’elle porte. Temüdjin reconnaît néanmoins le fils qu’elle met au monde peu après, et qui sera Djötchi, son fils aîné. Par la suite, Börte donnera trois autres fils et cinq filles au conquérant. Ses fils furent les seuls héritiers officiel de Temüdjin et elle resta toute sa vie l’épouse principale. Lorsque Temüdjin réussit, après une série de guerres et d'alliances mouvantes, à se faire nommer en 1206, par le qüriltaï (assemblée plénière), Tchingis Qaghan qui signifie en turco-mongol : « Souverain Océanique », ou plutôt « souverain universel », elle reçoit le titre de Grande Impératrice. Lorsque son époux était en campagne, elle assistait son beau frère Temüge qui gouvernait la Mongolie. Elle meurt avant Gengis Khan.

Descendance

Elle est la mère de neuf enfants :
- Jochi (1182–1227) (paternité douteuse)
- Chagatai (1184 —1241)
- Khojen Beki, également appelée Fujin Beki ; d’après Rashid al-Din, elle était l’aînée des enfants de Gengis Khan et de Börte, et serait donc née en 1181 (ou 1185); fiancée en 1202 à Tusakha, fils de Senggum, fils de Toghrul, Ong Khan, des Kerait ; mariée avant 1206 Botu , fils de Nekün, Ikire, veuf de Temülün, soeur de Gengis Khan
- Ögödei (1186—1241)
- Alaqai Beki, ° (1188/1191) mariée 1207 à Alaqush Digit Quri, chef des Ongüt, + 1211 ; puis mariée 1211 à Jingue, neveu de Alaqush Digit Quri, + (1221) ; puis mariée vers 1225 à Boyaohe, ° 1208 ; fils de Alaqush Digit Quri; de son second mari, elle eut un fils
- Naküdai, marié à Dümügan, fille de Tolui, quatrième fils de Gengis Khan et de Börte
- Tolui (1190–1232)
- Tümelün, ° (1192) ; mariée avant 1206 Chigu, fils d’Anchen, fils de Dei Sechen, chef des Onggirat
- Altalun, ° (1193) ; mariée avant 1206 à Olar, chef Olqunu’ut ; puis mariée à Taichu, fils d’Olar, chef des Olqunu’ut ; puis mariée après 1227 (fiancée 1209) à Barshuq Art Tegin, chef des Uighurs ; + peu après 1227
- Checheyigen, ° (1194) ; mariée 1207 Törölchi, fils de Quduka beki, chef des Oirat; elle en eut trois fils et cinq filles:
- Buqa Timur
- Burtua
- Pars Buqa, marié à Eli Timur, fille de Tolui, quatrième fils de Gengis Khan et de Börte
- Eli Chiqmish Khatun, épouse principale d'Ariq Böke, fils de Tolui; puis mariée à Nairaqu Buqa, fils d'Ariq Böka
- Kubak Khatun, épouse de Hülegü, fils de Tolui
- Orqïna Khatun, épouse de Qara Hülegü, fils de Muatugan, fils de Djaghatai; puis de Alghu, fils de Baidar, fils de Djaghatai
- Oljei Khatun, épouse de Hülegü, fils de Tolui; puis 1265 de Abaqa, fils de Hülegü
- Küchü Khatun, épouse de Toqoqan, fils de Batu, second fils de Djötchi, fils aîné de Gengis Khan et Börte ==
Sujets connexes
Djaghataï   Djötchi   Gengis Khan   Qurultay   Rashid al-Din   Tatar   Tolui   Yesügei  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^