Communauté des États indépendants

Infos
Drapeau de la CEI La Communauté des États indépendants (CEI) (en russe : Содружество Независимых Государств (СНГ), prononcé Sodroujestvo Nezavissimykh Gossoudarstv) est une entité intergouvernementale composée de 12 anciennes républiques soviétiques. Conformément à ses instruments constitutifs, les accords de Minsk et d'Alma-Ata, la CEI est dépourvue de personnalité juridique internationale. Pour cette raiso
Communauté des États indépendants

Drapeau de la CEI La Communauté des États indépendants (CEI) (en russe : Содружество Независимых Государств (СНГ), prononcé Sodroujestvo Nezavissimykh Gossoudarstv) est une entité intergouvernementale composée de 12 anciennes républiques soviétiques. Conformément à ses instruments constitutifs, les accords de Minsk et d'Alma-Ata, la CEI est dépourvue de personnalité juridique internationale. Pour cette raison, la collectivité des anciennes républiques soviétique n'est pas une organisation internationale. La CEI fut créée le 8 décembre 1991 par l'accord de Minsk, signé par les présidents de RFSSR, de l'Ukraine et le président du parlement de la République de Bélarus. Depuis le 15 avril 1994 la collectivité regroupe douze anciennes républiques d'URSS. En 2007, la CEI comptait onze membres à part entière. Ce nombre risque d'être réduit davantage: en août 2005, le Turkménistan décide de devenir « membre associé », l'Ukraine, la Géorgie et la Moldova évoquent l'éventuelle dénonciation des accords constitutifs. Cependant, aucune mesure contrète n'a été entreprise dans ce sens.

Création et évolution

Carte des états de la CEI. La CEI est une collectivité intergouvernementale de coopération dont l'identité politique et juridique reste incertaine. Elle a été créée par Boris Eltsine, Leonid Kravtchouk et Stanislaw Chouchkievitch le 8 décembre 1991 lors de leur réunion à la résidence de Viskouly. L'accord constitutif de la CEI était supposé faciliter l'accès à l'indépendance des républiques soviétiques et développer la coopération multilatérale sur l'espace post-soviétique. Le 21 décembre 1991, lors du sommet de Alma-Ata, au Kazakhstan, la CEI est élargie à huit autres États issus de l'URSS : la Moldavie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Turkménistan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan. Tout comme l'Ukraine, la Fédération de Russie et le Bélarus détiennent le statut de membre fondateur de la Communauté. La Charte de la CEI a été adoptée en 1993, la même année les États indépendants ont créé une union économique dans le but de developper la coopération économique et commerciale. La Géorgie a été contrainte de demander l'adhésion à la CEI en raison de la déstabilisation de la situation politique en Abkhazie et dans la région de Tskhinvali. Entre 1994 et 1999 la CEI s'est trouvé en paralysie. Une réforme de ses organes exécutifs a été entreprise dans les années 2000. La majorité de projets initiés dans le cadre de la CEI ont échoué. En 2005, le Turkménistan a fait connaître sa décision de dégrader sa participation au niveau d'observation. La Géorgie, la Moldavie et l'Ukraine ont informé de leur éventuelle sortie de l'association. Malgré l'échec observée de la CEI, certaines anciennes républiques soviétiques restent cependant groupées en matière économique via la communauté économique eurasienne, et militaire via l'organisation du Traité de sécurité collective. De ce fait, une intégration à long terme « à l'européenne » n'est pas encore totalement exclue pour une partie réduite de l'ancien espace soviétique.

États participants

Etats fondateurs

Le 8 décembre 1991
-
-
- n'est pas Etat membre à part entière de la CEI en raison du rejet de la Charte de la CEI du 22 janvier 1993. Elle n'est pas un membre associé non plus. Kiev, cependant, reconnaît sa qualité de fondateur de l'organisation aux termes de l'accord sur la création de la CEI du 8 décembre 1991 et des accords d'Alma-Ata du 21 décembre 1991.

Etats membres

-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Etats associés

- (2005). Conformément à la Charte de la CEI, le Turkménistan a souhaité acquérir le statut d'observateur au sein de l'organisation. Cependant sa demande est bloquée par la présidence du Conseil des Chefs d'Etat depuis la réunion de Kazan en 2005

Voir aussi

===
Sujets connexes
Abkhazie   Arménie   Asie centrale   Azerbaïdjan   Boris Eltsine   Communauté économique eurasienne   Géorgie (pays)   Géostratégie de la Russie   Kazakhstan   Kirghizistan   Leonid Kravtchouk   Moldavie   Organisation du Traité de sécurité collective   Ouzbékistan   Russe   Région de Moldavie   Stanislaw Chouchkievitch   Tadjikistan   Tskhinvali   Turkménistan   Ukraine   Union des républiques socialistes soviétiques   Union économique  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^