Alfred Nobel

Infos
Alfred Nobel Alfred Bernhard Nobel, (21 octobre 1833 à Stockholm, Suède - 10 décembre 1896 à San Remo, Italie) est un chimiste, industriel et fabricant d'armes suédois. Inventeur de la dynamite, il possédait l'entreprise d'armement Bofors. Dans son testament, il légua son immense fortune en vue de la création du Prix Nobel. L'élément chimique nobélium fut nommé ainsi en son honneur.
Alfred Nobel

Alfred Nobel Alfred Bernhard Nobel, (21 octobre 1833 à Stockholm, Suède - 10 décembre 1896 à San Remo, Italie) est un chimiste, industriel et fabricant d'armes suédois. Inventeur de la dynamite, il possédait l'entreprise d'armement Bofors. Dans son testament, il légua son immense fortune en vue de la création du Prix Nobel. L'élément chimique nobélium fut nommé ainsi en son honneur.

Biographie

Alfred Nobel est un descendant d'Olof Rudbeck (1630-1702), scientifique du et le troisième fils d'Emmanuel Nobel (1801-1872). Né à Stockholm, il déménage en 1842 pour Saint-Pétersbourg où son père, qui avait inventé le contreplaqué, monte une entreprise de mines marines. En 1859, ce dernier laisse l'entreprise à son fils Ludvig Nobel (1831-1888), qui l'agrandit considérablement. Après la faillite de l'entreprise familiale, Alfred part pour l'Amérique avec son père, où il se dédie entièrement à l'étude des explosifs et en particulier à l'utilisation et la commercialisation sécurisée de la nitroglycérine (découverte en 1847 par Ascanio Sobrero, un de ses camarades de classe, sous la direction de leur maître Théophile-Jules Pelouze à l'Université de Turin). Durant des siècles, la poudre à canon est restée le seul explosif puissant. En 1833 est découverte la nitrocellulose (par A. Sobrero) et, en 1846, la nitroglycérine. En 1871, Nobel fonde KemaNobel, une des entreprises à l'origine d'Akzo Nobel. Plusieurs explosions ont lieu dans l'usine familiale d'Heleneborg, dont une particulièrement désastreuse qui tue, en 1864, Emil, le jeune frère d'Alfred, ainsi que plusieurs employés. Il s'attèle donc à rendre l'usage de la nitroglycérine moins dangereux, et est le premier à avoir réussi à maîtriser sa puissance explosive. Nobel découvre que quand la nitroglycérine est mélangée à un solide inerte et absorbant appelé Kieselguhr (terre diatomacée), elle devient beaucoup plus sûre à transporter et à manipuler, et reste stable jusqu'à exploser sous l'effet d'un détonateur. Il fait breveter cette invention en 1867, sous le nom de dynamite. Il l'utilise pour la première fois dans une carrière à Redhill, en Angleterre (Surrey). Alfred Nobel réside à Paris (France) à partir de 1873 et, en 1881, il acquiert l'ancien château de Sevran en Seine-et-Oise (actuelle Seine-Saint-Denis). Dans son laboratoire français, il invente un nouvel explosif de puissance très supérieure à la dynamite. Composée de nitroglycérine (93%) et de collodion (7%), la « dynamite extra Nobel » (brevet de 1875) n'est autre que la dynamite gomme ou dynamite plastique (à ne pas confondre avec le plastic qui est un mélange d'hexogène et/ou de penthrite avec une huile et un plastifiant). On dit que c'est la publication erronée par un journal français d'une nécrologie prématurée, condamnant son invention de la dynamite en 1888 qui le décide à laisser une meilleure image de lui au monde après sa mort. La nécrologie disait : « Le marchand de la mort est mort. Le Dr. Alfred Nobel, qui fit fortune en trouvant le moyen de tuer plus de personnes plus rapidement que jamais auparavant, est mort hier ». En 1890, Alfred Nobel quitte la France pour s'installer dans sa villa située au bord de la Méditerranée, à Sanremo en Italie. Le 27 novembre 1895, au club suédo-norvégien de Paris, Nobel met un point final à son testament en laissant l'intégralité de sa fortune pour la création du Prix Nobel. Il meurt le 10 décembre 1896 à Sanremo en Italie et est enterré au cimetière du nord à Stockholm.

Testament

À sa mort, Nobel laisse 80 entreprises, réparties dans une vingtaine de pays. Il s'agissait par exemple d'Akzo Nobel et de Nobel-Bozel. Son testament ne lègue rien à ses héritiers directs, mais il demande qu'avec les 32 millions de couronnes ( USD) qu'il laisse en héritage, soit créée une institution qui se chargera de récompenser chaque année les personnes qui ont rendu à l'Humanité de grands services dans cinq domaines différents (paix, littérature, chimie, médecine et physique), en précisant que « la nationalité des savants primés ne doit pas jouer de rôle dans l'attribution du prix ». Les cinq premiers prix Nobel sont alors créés. Les statuts de la Fondation Nobel et les règlements relatifs aux institutions chargées de décerner les prix furent promulgués le 29 juin 1900, mais les prix ne furent distribués pour la première fois qu'en 1901. Lorsqu'on eut rassemblé le capital (dispersé dans plusieurs pays) dont la rente alimente depuis 1901 les cinq prix, on obtint une somme s'élevant à environ trente millions de couronnes suédoises Un prix d'économie créé par la Banque royale de Suède en l'honneur d'Alfred Nobel, créé en 1969 et financé par d'autres fonds, lui sera par la suite plus ou moins assimilé. L'équivalent du prix Nobel de mathématiques est la Médaille Fields, prix créé en 1936.

Anecdote

-La légende prétend qu'Alfred Nobel aurait refusé d'honorer les mathématiques pour éviter que le prix revienne un jour à Gosta Magnus Mittag-Leffler, un mathématicien qui lui avait volé le cœur de sa maîtresse Sophie Hess. ==
Sujets connexes
Akzo Nobel   Angleterre   Ascanio Sobrero   Chimiste   Château de Sevran   Collodion   Contreplaqué   Couronne suédoise   Dynamite   Détonateur   Explosif   France   Italie   Kieselguhr   Mathématicien   Mathématiques   Mine marine   Médaille Fields   Nitrocellulose   Nitroglycérine   Nobélium   Norra begravningsplatsen   Nécrologie   Olof Rudbeck   Paris   Paulilles   Plastic   Prix Nobel   Prix Nobel de chimie   Prix Nobel de la paix   Prix Nobel de littérature   Prix Nobel de physiologie ou médecine   Prix Nobel de physique   Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel   Saint-Pétersbourg   San Remo   Seine-Saint-Denis   Seine-et-Oise   Stockholm   Surrey (comté)   Suède   Testament (droit)   Théophile-Jules Pelouze   Université de Turin  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^