Montgermont

Infos
Montgermont est une commune française, située dans le département d'Ille-et-Vilaine et la région Bretagne. Image:Logo-montgermont.gif
Montgermont

Montgermont est une commune française, située dans le département d'Ille-et-Vilaine et la région Bretagne. Image:Logo-montgermont.gif

Géographie

Montgermont est situé sur l'axe Rennes-Saint-Malo à environ 1 km au nord de Rennes. La commune de Montgermont, une des plus petites du département, en superficie (467 ha), est située sur un plateau d'une cinquantaine de mètres d'altitude, le point culminant (61m) se situant à la limite de la commune sur la route de la Chapelle des Fougeretz. Ce plateau est entaillé par les vallées des deux ruisseaux du petit et grand Marais d'Olivet, séparés par une croupe sur laquelle le bourg est construit. L'élément essentiel des paysages de Montgermont est constitué par ces deux larges vallées dont le fond marécageux constitue un facteur écologique d'un grand intérêt. La vallée du ruisseau du grand marais d'Olivet, en particulier, offre des sites écologiques, au plan de la flore, d'un intérêt départemental, voire régional et à ce titre elle est inscrite au patrimoine écologique à protéger.

Histoire

Montgermont est citée dès 1152 comme trêve de la paroisse de Pacé, dépendant comme cette paroisse de l'abbaye de Saint Melaine. Il est probable que Montgermont fut érigée en paroisse au commencement du XIIIe siècle. A cette époque en effet l'abbaye de Saint Melaine possédait en Montgermont une métairie dont les revenus étaient unis à l'aumônerie du monastère. Or, en 1218 Geffroy, abbé de Saint Melaine, du consentement de l'aumônier, afferma cette métairie à Raoul, prêtre de Montgermont et au clerc Bernard, son neveu.

Administration

Démographie

Lieux et monuments

L'église de Montgermont est citée dès 1152 comme trêve de la paroisse de Pacé, dépendant comme cette paroisse de l'abbaye de Saint Melaine de Rennes. Elle semble avoir été érigée en paroisse au début du XIIIe siècle. Elle fut trêve de Saint Grégoire de 1814 à 1820. L'église est dédiée à Saint-Martin de Tours. Elle se compose d'une simple nef à laquelle ont été rajoutées successivement deux chapelles : celle du midi appartenant aux seigneurs de Galisson (signalée dès 1621) et celle du nord qui ne date que de 1848. A cette dernière époque on désorienta l'église en transférant le maître-autel à l'ouest, et en construisant à l'est le petit clocher sous lequel s'ouvre le porche actuel. L'ancienne fenêtre ogivale du chevet, au dessus de cette grande porte, contient les armes des seigneurs de Montgermont, qui portaient losange d'or et de gueules à la face d'azur frettée d'argent. La Motte féodale : Située au Centre Bourg, la "Motte de Montgermont", signalée dès 416, doit sa préservation à ses dimensions d'origine imposantes : trente mètres de diamètre sur cinq mètres de hauteur. Elle était entourée d'un fossé. Une basse-cour s'étendait au pied de la Motte et englobait la chapelle seigneuriale citée dès 1152 comme trêve de Pacé. Le château de Montgermont appartenait aux seigneurs de ce nom dès 1086. Un aveu de 1678 apprend que les nouvelles mariées de l'année devaient "dire leur chanson sur la dite "Motte", et le recteur devait à la seigneurie, le jour de la pentecôte, 5 deniers des oblations faites au grand autel. Manoirs : Le Domaine 14ème/15ème, Le Galisson (ou des Aulnais), La Thébaudière 16ème, La Boussardière (boiseries et cheminées 18ème). Maison de La Verdière Chemin de la Duchesse Anne : Montgermont offre également un site intéressant, le chemin dit de la Duchesse Anne. Ce chemin - creux sur une partie de son itinéraire - et bordé de vieux arbres, suit ce qui fut probablement une voie romaine reliant Rennes à Corseul.

Personnalités liées à la commune

Michel Gérard : Le 18 avril 1789 un habitant de Montgermont, Michel GERARD, cultivateur au Tuel, fut élu député aux Etats Généraux. Il s'y rendit en habits de paysan et se fit remarquer par Louis XVI. "Bonjour mon Bonhomme" lui dit-il un jour à Versailles. Homme de bon sens "Le Père Gérard", ainsi que tout le monde l'appelait, monta plusieurs fois à la tribune et ses interventions ne manquèrent pas d'intérêt. Deux d'entre elles qui dénotent son honnêteté sont entrées dans l'histoire. Elles ont trait l'une et l'autre au traitement parlementaire. Le "Père Gérard" déclara ne pas vouloir toucher un sou pendant ses absences, puis il déposa une motion aux termes de laquelle le traitement de 1790 ne serait pas alloué parce que les députés n'avaient pas assez travaillé à la Constitution. A la fin de la session parlementaire il revint dans sa ferme du Tuel où il mourut le 7 décembre 1815. La vie et la carrière politique de Michel Gérard ont fait l'objet d'un ouvrage de Charles Tillon : Le Laboureur et la République. Ce livre est à votre disposition à la Bibliothèque Municipale de la commune.

Voir aussi

- Communes d'Ille-et-Vilaine ==
Sujets connexes
Arrondissement de Rennes   Canton de Betton   Communes d'Ille-et-Vilaine   France   Ille-et-Vilaine   Rennes   Saint-Malo  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^