Alcène

Infos
Les alcènes sont des hydrocarbures insaturés, caractérisés par une double liaison covalente entre deux atomes de carbone. Ces liaisons sont toujours de type covalente normale parfaite. Le terme oléfine était le nom donné par le passé aux alcènes ; bien qu'encore employé, ce terme tombe de plus en plus en désuétude. L'alcène le plus simple est l'éthylène (nom usuel de l'éthène) dont la structure développée est : Formule développée de l'éthylène
Alcène

Les alcènes sont des hydrocarbures insaturés, caractérisés par une double liaison covalente entre deux atomes de carbone. Ces liaisons sont toujours de type covalente normale parfaite. Le terme oléfine était le nom donné par le passé aux alcènes ; bien qu'encore employé, ce terme tombe de plus en plus en désuétude. L'alcène le plus simple est l'éthylène (nom usuel de l'éthène) dont la structure développée est : Formule développée de l'éthylène

Nomenclature

Alcènes non-ramifiés

Il faut utiliser le même nom que celui de l'alcane portant le même nombre de molécules de carbone, en utilisant le suffixe « -ène » plutôt que « -ane » et en intercalant son indice de position (voir règle 2a) dans le mot, avant le suffixe, et limité par deux tirets de chaque cotes.

Alcènes ramifiés

Voici les règles à suivre pour nommer un alcène ramifié : Règle 1 Dans la formule de structure, déterminer la chaîne carbonée principale (c'est-à-dire la chaîne la plus longue d'éléments contenant un C) comportant obligatoirement la double liaison. Pratiquement, cela revient à :
- choisir une extrémité de la chaîne carbonée,
- parcourir la chaîne en passant par le plus grand nombre d'atomes C se suivant. Règle 2
-afin de situer la double liaison, numéroter la chaîne principale de façon que le numéro de l'atome C portant la double liaison soit le plus petit possible.
-suivre la même numérotation pour situer les ramifications. Règle 3
-Citer le nom de la ramification alkyle, suivi de son indice de position entouré de tirets. Faire suivre du nom de l'alcène comme s'il n'était pas ramifié. La double liaison peut être déterminée selon les règles de priorité de Cahn-Ingold-Prelog :
-si chaque liaison se trouvent du même côté, la double liaison se nomme Z (de l'allemand zusammen), exemple :
-(Z) Pent-2-ène Image:(Z)-pent-2-ène.svg
-si chaque liaison se trouvent opposées, la double liaison se nomme E (de l'allemand entgegen), exemple :
-(E) Pent-2-ène Image:(E)-pent-2-ène.svg

Propriétés physiques

Les alcènes ont des températures d'ébullition un peu plus basses que celles des alcanes correspondants car les forces de Van der Waals sont plus faibles ; en effet, une double liaison prend plus d'espace qu'une simple liaison, donc les molécules s'empilent de façon moins compacte et les forces intermoléculaires sont moins importantes. Il en résulte qu'il faut fournir moins d'énergie pour les rompre : les températures d'ébullition sont plus basses. Ils brûlent avec une flamme claire. Les alcènes sont gazeux jusqu'au butène, puis liquides et enfin solides à partir de C16. Leur solubilité, médiocre dans l'eau, est bonne dans l'alcool et l'éther.

Réactivité

La double liaison est formée d'une liaison σ (sigma) forte (EL = 347 kJ/mol) et d'une liaison π (pi) appelée également liaison insaturée, plus faible (EL = 263 kJ/mole). La force de la liaison π étant plus faible que celle de la liaison σ, elle cède plus facilement. Les principales réactions des alcènes sont :
-réaction d'addition sur les carbones porteurs de la double liaison
-réaction de destruction et de dégradation

Réaction d'addition

Lors des réactions, la liaison π peut se rompre : un réactif A-B va s'additionner sur la double liaison de l'alcène et il y a formation d'un produit saturé. La liaison π a donc été remplacée par deux liaisons σ. ¤ Action du dihydrogène: Image:Alcène+dihydrogène.svg ¤ Action d'un dérivé halogéné 650px Cette réaction obéit à la loi de Markovnikov : Dans une réaction d'addition de H-X sur un alcène, en l'absence de péroxyde, l'atome d'hydrogène migre vers le carbone le moins substitué (c.-à-d. le plus hydrogéné). ¤ Action d'un halogène: 500px ¤ Action de l'eau (hydratation) Image:Alkene+water.svg Cette réaction obéit à la loi de Markovnikov : Dans une réaction d'addition de H2O sur un alcène, en l'absence de péroxyde, l'atome d'hydrogène migre vers le carbone le moins substitué (c.-à-d. le plus hydrogéné) ¤ Action d'une solution d'oxydant fort (ozonolyse par exemple) : Image:Oxidation_alkene.svg Si R2 est un atome d'hydrogène, alors R1CH=O est une aldéhyde. Si R1 et R2 sont des groupes alkyles, alors R1R2C=O est une cétone.

Réaction de destruction par combustion

Image:Combustion_alkene.svg

Réaction de Diels-Alder

- Réaction de Diels-Alder
- A ar:ألكين bg:Алкен ca:Alquè cs:Alkeny da:Alken de:Alkene el:Αλκένια en:Alkene eo:Alkeno es:Alqueno et:Alkeenid fi:Alkeeni fo:Alken he:אלקן hr:Alkeni id:Alkena io:Alkeno is:Alkenar it:Alcheni ja:アルケン la:Alkenum lt:Alkenas lv:Alkēni mk:Алкен ms:Alkena nl:Alkeen nn:Alken no:Alkener pl:Alkeny pt:Alceno ro:Alchenă ru:Алкены sh:Alkeni sk:Alkén sl:Alken sr:Алкен su:Alkéna sv:Alken ta:ஆல்க்கீன் th:แอลคีน tr:Alken uk:Алкени vi:Anken zh:烯烃
Sujets connexes
Alcane   Alcool (chimie)   Aldéhyde   Alkyle   Butène   Carbone   Cétone   Hydrocarbure   Johannes Diderik van der Waals   Joule   Liaison covalente   Mole   Ozonolyse   Réaction de Diels-Alder   Solubilité  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^