Théâtre antique d'Orange

Infos
Théâtre d'Orange - vue du mur de scène Le Théâtre antique d'Orange, construit sous le règne d'Auguste au , est un des théâtres romains les mieux conservés au monde. Il dispose encore de son mur de scène avec l'élévation d'origine (103 m de large pour 37 m de haut).
Théâtre antique d'Orange

Théâtre d'Orange - vue du mur de scène Le Théâtre antique d'Orange, construit sous le règne d'Auguste au , est un des théâtres romains les mieux conservés au monde. Il dispose encore de son mur de scène avec l'élévation d'origine (103 m de large pour 37 m de haut).

Description

Le mur de scène — « C'est la plus belle muraille de mon royaume », dit Louis XIV lors d'une visite — était jadis décoré de statues, frises et colonnes de marbre, dont subsistent quelques vestiges. Sa capacité est estimée entre 9000 et 10 000 places.

Historique

Théâtre d'Orange - vue des gradins Fondée en 40 av. J.-C. par les vétérans de la légion gallique de César, Orange était une colonie romaine nommée Arausio. Elle connut un grand essor sous le règne de l’empereur Auguste, durant lequel est érigé le théâtre. Le théâtre ne survécut pas à la décadence de l'empire romain : il fut définitivement fermé en 391. Il est alors pillé et saccagé. Servant de poste de défense au Moyen Âge, il devient au le refuge de populations lors des guerres de religion : il est alors envahi par des habitations.

Mise en valeur et restaurations

Théâtre d'Orange - détail du toit en verre Le théâtre retrouve peu à peu son éclat au , grâce au programme de restauration lancé en 1825 par Prosper Mérimée, directeur des Monuments historiques. La restauration fut confiée à l'architecte Simon-Claude Constant-Dufeux. Les gradins ne furent reconstitués qu'à la fin du en raison de la lenteur des procédures d’expropriation. En 2006, un toit de scène a été ajouté, afin de protéger les murs et de permettre l'accrochage des éclairages. Le nouveau toit reprend l'emplacement du toit romain, mais avec des matériaux modernes : verre et métal. Le théâtre d'Orange est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

« Fêtes romaines » et « Chorégies »

Un festival s’y déroule chaque été depuis 1869, appelé « Fêtes romaines », puis « Chorégies d’Orange » à partir de 1902, puis les Nouvelles Chorégies depuis 1971. Depuis 2002, la ville d'Orange, propriétaire du monument, fait appel à la société « Culturespaces » pour gérer le théâtre et le mettre en valeur.

Références

- Michel-Édouard Bellet, Orange antique, Guides archéologiques de la France, Monum, 2000 . ==
Sujets connexes
Architecte   Auguste   Chorégies d'Orange   Empire romain   Guerres de religion (France)   Jules César   Moyen Âge   Orange (Vaucluse)   Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture   Prosper Mérimée   Simon-Claude Constant-Dufeux   Théâtre romain  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^