Aq Qoyunlu

Infos
Les Ak Koyunlu ou Aq Qoyunlu, aussi appelée Moutons Blancs Turcomans (turkmène: Akgoýunly, azéri: Ağqoyunlu, turc: Akkoyunlu, turc ottoman/), sont une fédération tribale d'origine Turcomane qui régnaient sur ce qui est aujourd'hui l'Est de l'Anatolie, l'Arménie, l' Azerbaïdjan, le nord de l'Iraq et l'ouest de l'Iran de 1378 à 1508. D'après les chroniques de l' Empire Byzantin, les Turcomans Moutons Blancs sont
Aq Qoyunlu

Les Ak Koyunlu ou Aq Qoyunlu, aussi appelée Moutons Blancs Turcomans (turkmène: Akgoýunly, azéri: Ağqoyunlu, turc: Akkoyunlu, turc ottoman/), sont une fédération tribale d'origine Turcomane qui régnaient sur ce qui est aujourd'hui l'Est de l'Anatolie, l'Arménie, l' Azerbaïdjan, le nord de l'Iraq et l'ouest de l'Iran de 1378 à 1508. D'après les chroniques de l' Empire Byzantin, les Turcomans Moutons Blancs sont présents en Anatolie depuis au moins 1340, et la plupart des chefs des Turcomans Moutons Blancs, incluant le fondateur de la dynastie, Kara Osman, se sont mariés à des princesses Byzantines. Les Turcomans Moutons Blancs acquièrent officiellement des terres en 1402, quand Tamerlan leur offre tout le Diyar Bakr, au nord de l'Iraq. Pendant une longue période, les Turcomans Moutons Blancs sont incapable d'étendre leurs territoires, car leurs rivaux les Turcomans Moutons Noirs les tiennent à distance. Cependant, cela va changer sous le règne de Uzun Hasan, qui défait le chef des Turcomans Moutons Noirs, Jahān Shāh, en 1467. Après la défaite d'un chef Timouride , Abu Saïd, Uzun Hasan parvient à prendre Baghdad, ainsi que des territoires le long du Golfe Persique. Il étend son territoire en Iran aussi loin, à l'est, jusqu'au Khorasan. Cependant, autour de cette période, l'Empire Ottoman cherche à s'étendre du côté est. C'est une sérieuse menace qui force les Turcomans Moutons Blancs à former une alliance militaire avec les Qaramanides d'Anatolie du centre. Dès 1464, Uzun Hasan demande de l'aide militaire à un des plus puissants ennemis de l'Empire Ottoman, Venise. Cependant, malgré la promesse Vénitienne, cette aide n'arrive jamais, et a pour conséquence une défaite d'Uzun Hasan face aux Ottomans à Tercan en 1473, bien que cela ne détruise pas les Turcomans Moutons Blancs. Yaqub, qui règne de 1478 à 1490, maintient la dynastie pendant un peu plus de temps, mais suite à sa mort les Turcomans Moutons Blancs commencent à s'entretuer, et à la suite de luttes internes, ils cessent d'être une menace pour leurs voisins. Les Safavides, qui sont des Shiites, commencent à saper l'allégeance de plusieurs Turcomans Moutons Blancs. Les Safavides et les Turcomans Moutons Blancs se rencontrent à la bataille de Nakhichevan en 1501, et le chef des Safavides Ismail Ier force les Turcomans Moutons Blancs à se retirer. Au cours de sa retraite face aux Safavides, le chef des Turcomans Moutons Blancs Alwand détruit un Etat Turcoman Moutons Blancs autonome à Mardin. Le dernier des chefs des Turcomans Moutons Blancs, Murād, frère d'Alwand, est aussi défait par le même chef Safavide. Bien que Murād s'établisse brièvement à Baghdad en 1508, il doit bientôt se retirer de Diyar Bakr, signalant ainsi la fin des Turcomans Moutons Blancs. La confédération élargit son domaine à la majeure partie de l'Irak et au nord-ouest de l'Iran dans la seconde moitié du , grâce à l'affaiblissement des Timourides et à l'absorption du territoire des Qara Qoyunlu rivaux en 1468, établissant peu après sa capitale à Tabriz. Elle fut défaite en 1508 par les Séfévides d'Iran, également d'origine turkmène.

Liste des souverains Aq Qoyunlu

- Qara Yülük `Uthmân (1378-1435)
- Hamza (1435-1444)
- Jihângîr (1444-1453)
- Uzun Hasan (1453-1478)
- Khalîl (1478)
- Ya`qûb (1478-1490)
- Baysonqur (1490-1493)
- Rustam (1493-1497)
- Ahmad Gövde (1497)
- Murâd (1497-1498, à Qom)
- Alwand (1498-1504, en Azerbaïdjan iranien puis à Diyarbakir)
- Muhammad Mîrzâ (1498-1500, dans les Jibal puis dans le Fars)
- Murâd (1502-1508)

Bibliographie

C. E. Bosworth, Les dynasties musulmanes, trad. Y. Thoraval, Actes Sud, coll. Sinbad, 1996, ISBN 2-7427-0713-1

Voir aussi

:Art turkmène Catégorie:Histoire du Moyen-Orient Catégorie:Histoire de la Turquie Catégorie:Peuple turc az:Ağqoyunlular de:Reich der Weißen Hammel en:Ak Koyunlu fa:آق‌قویونلو it:Ak Koyunlu ja:白羊朝 pl:Ak Kojunlu ru:Ак-Коюнлу tr:Akkoyunlular zh:白羊王朝
Sujets connexes
Abu Saïd (Timourides)   Actes Sud   Anatolie   Arménie   Art turkmène   Azerbaïdjan   Azerbaïdjan iranien   Azéri   Chronique   Diyarbakır   Dynastie   Fars   Fédération   Golfe Persique   Irak   Iran   Ismail Ier   Jibal   Mardin   Militaire   Oghouzes   Qara Qoyunlu   Qom   Séfévides   Tabriz   Tamerlan   Timourides   Turc   Turkmène   Turkmènes   Uzun Hasan   Venise  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^