Wakeboard

Infos
Le Wakeboard (de l'anglais 'wake', sillage, et 'board', planche) est un sport nautique qui a été créé au début des années 80 à partir d'une combinaison de techniques de ski nautique, de snowboard et surf.
Wakeboard

Le Wakeboard (de l'anglais 'wake', sillage, et 'board', planche) est un sport nautique qui a été créé au début des années 80 à partir d'une combinaison de techniques de ski nautique, de snowboard et surf.

Histoire de la discipline

Saut grabéLe wakeboard, créé par Tony Finn et alors appelé "skurf", est apparu au début des années 80. Le but principal de ce sport était alors de pouvoir retrouver des sensations de glisse comparables à celles des sports en vogue à cette époque (skateboard, snowboard, surf) sans avoir besoin de conditions météorologiques particulières (neige, vent, houle...). Des sportifs ont donc créé une planche similaire à une planche de surf en y ajoutant des cale-pieds de planche à voile : le skurf était né. Ce sport pouvait donc être pratiqué sur tous les plans d'eau : lacs, plans d'eau artificiel, rivières, mer et derrière n'importe quel engin à moteur. En 1996, la Fédération Française de Ski Nautique reconnaît officiellement le wakeboard et crée une commission dont l’objectif est de structurer le développement de cette discipline. Des formations de juges et d’initiateurs sont mises en place. La France accueille les Championnats d’Europe à Bourg-en-Bresse en 1999 et les premiers Championnats du Monde organisés par la Fédération Internationale de Ski Nautique en 2000 à La Grande Motte (34). En 2001, le wakeboard est une des disciplines des Jeux Mondiaux d’Akita au Japon. En 2003, les premiers Championnats d’Europe de Wakeskate ont été organisés à la Grande-Motte (34). En 2006, le championnat du monde de Wakeboard Cable (qui s'est déroulé sur le téléski nautique JetLake de Feldkirchen en Autriche) a couronné un rider français : Laurent Peyrichou du Team Fonchy de Cergy-Pontoise qui devient donc le premier Français champion du monde de la discipline.

La pratique du wakeboard

Le matériel

Les planches

Wakeboard, vue de dessus Au lieu d'utiliser des skis, le glisseur utilise une planche qui lui assure plus de portance. Sur cette planche sont fixées deux chausses (fixations) pour les pieds dans le sens de la longueur comme pour un snowboard ou skateboard. Cette planche flottante mesure en général entre 130 et 147cm de long et jusqu'a 45 cm de large (c’est-à-dire plus courtes et plus larges que celles que l'on trouve dans le snowboard). Elle est également convexe, contrairement aux planches de snowboard, concaves, et est munie d'ailerons moulés ou amovibles de différentes tailles. Le wakeboard a depuis ses débuts énormément évolué au niveau des planches : les premières planches de surf, asymétriques, sont devenues, à l'instar de l'évolution en skateboard, des planches symétriques, ou "twin tips", dotées de dérives de chaque côté de ces planches. Les matériaux se sont aussi améliorés : l'apparition de nouveaux matériaux remplaçant la résine des planches de surf, comme "le nid d'abeille" ou encore, le "fusion core" ont réduit le poids des planches.

Les chausses

Les chausses, chaussons ou "boots" en anglais jouent un rôle très important pour le wakeboarder. Leur structure, leur composition, leur forme permettent d'augmenter considérablement à la fois le confort du glisseur, mais surtout sa précision et donc sa performance. Les chausses ont, comme les planches, été grandement modifiées depuis le début de la discipline. Dans les années 80, elles étaient fabriquées à l'aide de cale-pieds de planche à voile, et relevaient alors plus du protoype que d'un modèle fini de chausse. Même si ce type de chausses présentait d'énormes désavantages, notamment liés à leur fragilité, leur manque de confort et surtout l'absence de contrôle précis de la trajectoire de la planche. Elles furent utilisées pour créer un grand nombre de figures de base du wakeboard, ainsi que certaines figures nécessitant le déchaussage d'un pied, tel que le Judo Air, qui ne sont aujourd'hui presque plus réalisables. Avec le développement de la discipline dans les années 90, les chausses ont évolué en direction du ski nautique, en reprenant leur matériaux (caoutchouc et néoprène), leur système de fixation sur la planche, fonctionnant avec des inserts. Mais elles se sont également différenciées de ces dernières, de par leur forme d'une part, beaucoup plus large et ouverte au bout, et de par la largeur de leur plaque de fixation, qui ne pourrait pas tenir sur un ski nautique. C'est dans la lignée de cette différenciation que les chausses de la génération actuelle trouvent leur place, en reprenant de plus en plus de caractéristiques venues du snowboard, notamment avec un système de fixation sur la planche analogue, une chausse plus haute, et une structuration de celle-ci avec de nouveaux matériaux plus rigides que le caoutchouc, ainsi que par d'autres aspects, notamment esthéthiques. Cette évolution vers une gamme particulière de chausses spécialement dédiée au wakeboard améliore non seulement le confort, la précision et la performance des wakeboarders, mais certaines spécificités sont également maintenant reprises par les fabricants de chausses de ski nautique, à l'exemple du système de laçage des chausses.

Les bateaux de wakeboard

En ce qui concerne les bateaux, il existe des modèles spécialement adaptés à la pratique du sport : tout d'abord ceux-ci sont équipés d'une tour qui permet de fixer la corde de traction à 2m de haut environ par rapport à l'eau. Ils sont également équipés de ballasts afin de pouvoir être alourdis et d'une coque spécialement étudiée, tout cela pour obtenir un sillage pourvu de vagues plus hautes. Une fois le rider ayant pris sa care pour sortir du sillage, celui-ci accélère rapidement vers la vague afin de l'utiliser comme une rampe pour pouvoir réaliser sauts et autres figures aériennes. À l'image du ski nautique, le "glisseur" (se dit d'un pratiquant de sport de glisse) est tiré derrière un bateau ou par un téléski nautique, à 21km/h.Les bateaux sont équipé d'un sisteme de quoque bien spéciale.

Les figures de wakeboard

Comme dans de nombreux sports extrêmes tel que le snowboard ou le skateboard, il y a une série de termes ou expressions spécifiques pour nommer ces figures (ex: backroll, frontroll, tantrum, elephant, whirlybird, 360, 720, ...). Chacune de ces figures peut à la fois être réalisée en heelside ou en toeside quand la figure est débutée respectivement en prise de care arriere (c’est-à-dire en appui talon, ou face au bateau) ou avant(c’est-à-dire en appui doigts de pieds, ou dos au bateau). Ils peuvent également être déclinés en switch si le glisseur les a débutés dans le sens opposé à son sens naturel ou habituel.

Sports similaires

- Kitesurf : la planche de kite-surf la plus utilisée est un dérivé du wakeboard
- Ski nautique
- Wakeskate : planche plus petite mais sensiblement de la même forme qu'un wakeboard, à la différence près qu'il n'y a pas de chausses. Un revêtement rugueux permet de tenir sur la planche : on se rapproche ainsi du style de glisse du skateboard.
- Surf
- Wakesurf : se rapproche plus du surf mais pour les riders éloignés de la mer ou de l’océan. La planche ne dispose pas de chausses et le palonnier sert juste à sortir de l’eau. La vitesse plus lente du bateau génère une plus grosse vague surfable.
- Kneeboard : planche semblable à celle du wakeboard, sur laquelle vous êtes à genoux. ==
Sujets connexes
Caoutchouc (matériau)   Estavayer-le-Lac   Kitesurf   Néoprène   Planche à voile   Skateboard   Ski nautique   Snowboard   Sports nautiques de traction   Surf   Téléski nautique   Wakeskate  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^