Thubten Gyatso

Infos
Thubten Gyatso (ou Thupten Gyatso) (12 février 1876 – 17 décembre 1933) (Wylie : Thub-bstan rgya-mtsho, tibétain : ཐུབ་བསྟན་རྒྱ་མཚོ་) est le 13 Dalaï Lama. Le 13e Dalaï Lama, Thupten Gyatso, est né l'année de l'Oiseau de Feu, 1876, à Thakpo Langdun au sud du Tibet de Kunga Rinchen et Lobsang Dolma, un couple paysan. En 1878, il a été reconnu comme la réincarnation du 12e Dalaï Lama suivant les prédictions des oracles de l'état
Thubten Gyatso

Thubten Gyatso (ou Thupten Gyatso) (12 février 1876 – 17 décembre 1933) (Wylie : Thub-bstan rgya-mtsho, tibétain : ཐུབ་བསྟན་རྒྱ་མཚོ་) est le 13 Dalaï Lama. Le 13e Dalaï Lama, Thupten Gyatso, est né l'année de l'Oiseau de Feu, 1876, à Thakpo Langdun au sud du Tibet de Kunga Rinchen et Lobsang Dolma, un couple paysan. En 1878, il a été reconnu comme la réincarnation du 12e Dalaï Lama suivant les prédictions des oracles de l'état du Tibet et les signes auspicieux qui marquèrent sa naissance. Il a été escorté à Lhassa où il a été ordonné moine par le 8 Panchen Lama, Tenpai Wangchuk, et il lui fut donné le nom de Ngawang Lobsang Thupten Gyatso Jigdral Chokley Namgyal. En 1879, le 13e Dalaï Lama a été intronisé au Palais du Potala. Le 8 août 1895, à l'âge de 18 ans, il a reçu le pouvoir politique et a été lancé dans le grand jeu international entre la Russie Tsariste et l'Inde britannique sur les franges de leurs empires en expension. À une époque où la lutte pour la suprématie en Asie centrale, entre les grandes puissances (russes, britanniques et chinoises), était à son paroxysme, le 13e dalaï lama, qui avait survécu à une tentative d’assassinat, se révèla un homme politique hors pair. Il a traversé l'invasion britannique du Tibet en 1904 et l'invasion chinoise de son pays en 1909 et survécu les deux expériences, en voyant son autorité augmentée de façon importante. En 1909, quand l'information filtra que Chao Er-feng, un Général chinois, était aux portes de Lhassa, le 13e Dalaï Lama et les officiels les plus importants fuirent de Lhassa en direction de l'Inde. Le groupe a traversé Dromo et passa le col de Jelep-La, qui sépare le Tibet du Sikkim. En 1911, la Dynastie Mandchou a été renversée et les Tibétains ont saisi cette occasion pour expulser les forces Mandchous restantes au Tibet. Le Dalaï Lama est retourné au Tibet et a exercé une autorité politique qui n'avait pas été vu depuis le règne du 5e Dalaï Lama. En plus de s'efforcer de moderniser le Tibet, le Dalaï Lama a aussi essayé d'éliminer certaines des caractéristiques les plus oppressives du système monastique tibétain. Pendant son exil en Inde, le Dalaï Lama a été fasciné par le monde moderne et il a introduit les premières monnaies et pièces au Tibet. En 1913, il a établi le premier bureau de poste au Tibet et il a aussi envoyé 4 jeunes Tibétains en Angleterre pour étudier l'ingénierie. Le 8 janvier 1913, il a fait une déclaration publique sur les cinq points de l'indépendance tibétaine et il a composé l'Hymne National tibétain actuel. Le 14 février 1913, le 13e Dalaï Lama édite une proclammation réaffirmant l'indépendance du Tibet. Les troupes et les autorités officielles chinoises avaient été expulsées du Tibet en 1912 suite à l'invasion de 1908 par l'empereur Mandchou. On lui doit de profondes réformes, notamment des modifications des structures administratives. On lui doit aussi la création du drapeau tibétain en 1912 à partir des différents drapeaux des armées frontalières. En 1914, il a renforcé les forces militaires tibétaines en organisant un entraînement spécial pour l'armée tibétaine. En 1916, il a choisi plusieurs moines jeunes et intelligents des divers monastères pour preserver la Médecine tibétaine traditionnelle spécifique et il a établi l'Institut de médecine et d'astrologie tibétaine bien connu aujourd'hui sous le nom de Men-Tsee-Khang. En 1923, il a établi un siège principal de police à Lhassa pour la sécurité et le bien-être du peuple tibétain et la même année, il a aussi établi la première école anglaise à Gyantse qui du fermer en 1926 en raison de l'opposition des monastères An English school existed in Gyantse in the period 1923–26; it was closed as part of a general Tibetan movement against modernization at that time. Il est mort en 1933 à l'âge de 58 ans. Avant sa mort, dans un mélange harmonieux de religion et de politique, il émit cette prédiction : Il se pourrait qu'ici, au centre du Tibet, la religion et l'administration séculière seraient attaquées à la fois de l'extérieur et de l'intérieur. A moins que l'on sache garder notre propre pays, il arrivera alors que les Dalaï et Panchen Lamas seront brisés et resteront sans nom. En ce qui concerne les monastères, les moines et les nonnes, leurs terres et autres propriétés seront détruites. Les coutumes administratives ancestrales (développé par les trois grands rois du Dharma (Tri Songtsen Gampo, Trisong Detsen et Tri Ralpachen) seront affaiblies. Les fonctionnaires de l'Etat religieux et séculier, se verront saisis de leurs terres et de leurs autres possessions. Et, eux-mêmes devront servir leurs ennemis, ou errer dans le pays comme des mendiants. Tous les êtres seront plongés dans des grandes difficultés, les jours et les nuits sombreront lentement dans les souffrances. Ne soyez pas des traîtres vis à vis de la communauté religieuse ou de l'Etat en travaillant pour un autre pays que le vôtre. Le Tibet est heureux, et dans le confort maintenant. La situation est entre vos mains.

Voir aussi

- Tibet
- Dalaï Lama
- Panchen Lama ==
Sujets connexes
Inde   Institut de médecine et d'astrologie tibétaine   Lhassa   Mandchou   Mandchous   Médecine tibétaine traditionnelle   Potala   Sikkim   Songtsen Gampo   Tenpai Wangchuk   Tenzin Gyatso   Tibet   Tibétain   Tibétains   Tri Ralpachen   Trinley Gyatso   Trisong Detsen  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^