Malik Shah Ier

Infos
Djalal ad-Din Malik Shahturc : Melikşah, arabe : abū al-fatḥi muʿizz ad-dīn "jalāl ad-dawla" malikšāh , . Malik, arabe : malik, , roi. Chah, persan : šāh, , roi Jalāl ad-Dawla, arabe : splendeur de dynastie Mu`izz ad-Dîn, arabe :soutien de la religion ou Malik Shah I (6 Août 1055-16 novembre 1092) est un sultan seldjoukide qui régne de 1072 à 1092.
Malik Shah Ier

Djalal ad-Din Malik Shahturc : Melikşah, arabe : abū al-fatḥi muʿizz ad-dīn "jalāl ad-dawla" malikšāh , . Malik, arabe : malik, , roi. Chah, persan : šāh, , roi Jalāl ad-Dawla, arabe : splendeur de dynastie Mu`izz ad-Dîn, arabe :soutien de la religion ou Malik Shah I (6 Août 1055-16 novembre 1092) est un sultan seldjoukide qui régne de 1072 à 1092.

Biographie

Il accède au trône en 1072 après l’assassinat de son père Alp Arslan, sous la tutelle du vizir Nizam al-Mulk, déjà au service de son père et continuant à gouverner pendant tout son règne. En 1074, Malik Shah I donne par firman, trois ans à peine après la bataille de Manzikert, l’Anatolie à son oncle paternel Soleïman Ibn Qoutloumouch à condition que celui-ci reste son vassal. Soleïman achève la conquête d'une grande partie de l'Asie mineure. Malik Shah annexe la Transoxiane et supprime les anciennes principautés vassales de haute Mésopotamie et d'Azerbaïdjan. C'est sous son règne que l'empire seldjoukide connait son apogée puisqu'il règne de la mer Égée au Turkestan. Peu avant sa mort il entre en conflit avec le calife de Bagdad, son gendre Al-Muqtadi, qu'il cherche à faire expulser de la ville. Il fait travailler le mathématicien, astronome et poète Omar Khayyam, pour qui il édifie un observatoire à Ispahan, la capitale (aujourd'hui en Iran). Omar Khayyam entreprend également une réforme du calendrier en 1074. Malik Shah meurt peu après Nizam al-Mulk dont il a peut-être commandité le meurtre par la secte des Assassins ; il est empoisonné par la garde personnelle du vizirIl meurt de maladie d'après le Dictionnaire Historique de l'islam. Une autre version est rapportée par Mughatil ibn Bakri, membre de la Nizamiyya et gendre Nizam al-Mulk. Celui-ci raconte que le Sultan aurait organisé une confrontation Sunnites contre Chiites au palais. Le Sultan et le Vizir en seraient sortis convaincus de se convertir au Chiisme. Quelques Sunnites extrémistes auraient alors organisé ce double meurtre. Après sa mort, une guerre civile affaiblit sensiblement la dynastie.

Notes

Voir aussi

===
Sujets connexes
Al-Muqtadi   Al-Qa'im (Abbasside)   Alp Arslan   Amin Maalouf   Anatolie   Arabe   Assassinat   Azerbaïdjan   Bagdad   Bataille de Manzikert   Calendrier   Capitale   Dynastie   Firman   Guerre civile   Hassan ibn al-Sabbah   Iran   Ispahan   Kılıç Arslan Ier   Mahmud Ier (Seldjoukide)   Mathématicien   Mer Égée   Nizam al-Mulk   Observatoire astronomique   Omar Khayyam   Persan   Poète   Roman (littérature)   Secte   Seldjoukides   Sultan   Sultanat de Roum   Süleyman Ier Shah   Transoxiane   Turc   Turkestan   Vizir  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^