Détroit (Michigan)

Infos
Détroit (en anglais : Detroit ; API : ) est la principale ville de l'État du Michigan aux États-Unis, largement plus connue que sa capitale Lansing, et est le siège du comté de Wayne. Fondée en 1701 par des marchands de fourrure français, la ville constitue une ville portuaire importante, au nord de la ville de Windsor dans l'Ontario, sur la rivière Détroit dans la région du Middle West américain. Aujourd'hui, la ville est connue pour être une capitale de l'
Détroit (Michigan)

Détroit (en anglais : Detroit ; API : ) est la principale ville de l'État du Michigan aux États-Unis, largement plus connue que sa capitale Lansing, et est le siège du comté de Wayne. Fondée en 1701 par des marchands de fourrure français, la ville constitue une ville portuaire importante, au nord de la ville de Windsor dans l'Ontario, sur la rivière Détroit dans la région du Middle West américain. Aujourd'hui, la ville est connue pour être une capitale de l'automobile à travers le monde, et une ville majeure d'un point de vue musical, comme en témoignent les surnoms de la ville que sont Motor City ou Motown. L'avenir de l'industrie automobile est maintenant compromis, car le Big Three que sont les géants General Motors, Ford et Chrysler, ont tendance à délocaliser leurs usines. L'avenir pour Détroit semble être seulement la recherche et l'élaboration des véhicules qui devrait y perdurer. L'origine du nom de la ville provient tout simplement du même mot en français détroit, qui est le nom de la rivière qui la traverse. Elle compte habitants mais elle est le pôle d'une agglomération (Metro Detroit) qui en regroupe en 2005.

Histoire

La ville a été fondée en 1701 par l'aventurier français Antoine Laumet de La Mothe, sieur de Cadillac. Au début, la colonie s'est appelée fort Pontchartrain du détroit en l'honneur du comte de Pontchartrain, ministre de la Marine de Louis XIV, et selon la configuration des lacs Sainte-Claire et Érié dont elle occupe les rives occidentales. Une colonie se développait à Détroit, mais sa présence n'avait pas consolidé les liens entre les tribus de l'Ouest et les Français. Presque toutes les fourrures prenaient la route de New York. Après la capitulation de Montréal en 1760, le major Rogers et ses 200 Rangers furent envoyés pour prendre possession de Détroit, alors sous la coupe française de François-Marie Picoté de Belestre II. Ils rencontrèrent Pontiac en chemin et ce dernier se montra pacifique avec ces hommes qui tout récemment avaient été ses ennemis. Il faut dire que les Britanniques avaient alors promis aux indiens de l'ouest des échanges commerciaux plus avantageux dans le but d'acquérir leur loyauté. Or, les intentions des Britanniques étaient bien différentes de leurs promesses. Les Français avaient pris l'habitude d'approvisionner leurs alliés indiens en fusils et en munitions en plus de mettre à leur disposition plusieurs services gratuits. Le général Amherst décida que, dorénavant, s'ils désiraient des armes, les indiens devraient les obtenir dans des échanges commerciaux. De plus, les tribus devraient maintenant se rendre elles-mêmes aux postes de traite britanniques pour faire du commerce et il serait interdit aux commerçants britanniques d'acheter leurs biens avec du rhum. Les indiens étaient furieux et ne manquèrent pas de protester. En juin 1761, selon le nouveau commandant de Détroit Donald Campbell, les Outaouais incitaient « toutes les nations de la Nouvelle-Écosse jusqu'à l'Illinois à prendre la hache de guerre contre les Anglais. » Lorsque les troupes britanniques arrivèrent à Détroit, elles avaient en leur possession le texte du traité de Paris par lequel la France renonçait à ses possessions en Nouvelle-France. Les Potowatomis et les Hurons se dissocièrent alors de Pontiac et brisèrent l'alliance. Le 25 juillet, Jacques Godfroy revint du fort Chartres en Louisiane avec un mauvaise nouvelle ; la France n'enverrait aucun renfort pour venir en aide à Pontiac. Le moral était à son plus bas lorsque, le 29 juillet, les Britanniques organisèrent une contre-attaque et 247 soldats surgirent du fort Détroit. Pontiac et ses hommes avaient été informés de l'attaque par des Canadiens et attendaient les soldats britanniques qui furent mis en pièces. Pontiac entreprit alors de se rendre lui-même en Louisiane pour demander des renforts au commandant Neyon. Il arriva sur les lieux en avril 1764 et Neyon lui expliqua qu'il ne désirait pas se battre puisque la France et la Grande-Bretagne étaient de nouveau en paix. Pendant son absence, un rival de Pontiac nommé Manitou, entreprit de mettre fin aux hostilités et de pacifier les derniers partisans de Pontiac. En 1783, aux termes du traité de Paris, Détroit fut cédée au nouveau pays indépendant des États-Unis. Cependant les Britanniques refusèrent d'obéir à cette partie du traité. Pas avant 1796 Détroit fut-elle réellement donnée aux États-Unis. En 1805, Détroit a subi un incendie dévastateur, qui a détruit la majeure partie de l'architecture coloniale française de la ville. Peu après, le père Gabriel Richard a dit, meliora de Speramus ; cineribus de resurget (« nous espérons de meilleures choses ; il résultera des cendres ») qui sont devenues la devise officielle de la ville. Le juge Augustus B. Woodward a conçu un plan semblable à la conception de Pierre Charles L'Enfant de la ville de Washington. Pendant le , les planificateurs de ville, suivant la philosophie de City Beautiful ont construit un certain nombre de bâtiments des styles Beaux-Arts et baroque. Vers la fin du siècle, Détroit était alors surnommée le « Paris du Midwest » pour son architecture élégante et espaces publics ouverts. Entre 1900 et 1930, la ville s'est développée énormément, car sa population a monté de 265 000 à plus de 1, 5 million habitants. La croissance explosive de la ville n'est pas venue sans coût. L'air et l'eau du secteur sont devenus pollués, et son bord d'eau est devenu en grande partie industriel, interdit aux résidents. Les taudis se sont développés dans plusieurs secteurs de la ville, en particulier la partie est, de plus en plus habitée par les Afro-Américains dès 1920. La tension raciale entre les résidants noirs et blancs a mené aux émeutes en 1943. En 1950, Détroit atteint une population de 1 850 000 habitants. Par la suite ce nombre eut tendance à diminuer, en raison du nouveau système d’Interstate highway permettant à des résidants de se déplacer en banlieue et d'aller au travail en voiture. Tandis que la population blanche de la ville diminuait après 1950, sa population noire continua à se développer, car les noirs pauvres du Sud ont émigré dans la ville. Le 23 juillet 1967, des émeutes éclatèrent dans la partie est de la ville. Ce furent les émeutes les plus sanglantes et les plus destructrices de l'histoire des États-Unis, avec 43 morts, 467 blessés et plus de 2 000 bâtiments détruits. La réputation de la ville s'en est ressentie et la population blanche a massivement quitté la ville. Au début des années 1970, les Afro-Américains ont constitué la majorité de la population et en 1973 le premier maire noir de la ville, Coleman Young, a été élu. Young, membre de la gauche du parti démocrate, est un homme controversé. Tandis qu'il était aimé par une grande partie des habitants noirs de la ville, il était impopulaire parmi les blancs et les hommes d'affaires. La population et le déclin économique de la ville ont continué sous son mandat, qui a duré jusqu'en 1993. Aujourd'hui la ville essaie de conjurer ce déclin. Ainsi montre-t-elle des signes de renaissance dans quelques quartiers (notamment dans le centre-ville et le long de la rivière), et les relations avec le milieu d'affaires ont été rétablies. Détroit tient une place stratégique dans le complexe des Grands Lacs. Elle est surtout célèbre pour avoir été le berceau de l'automobile américaine, grâce à Henry Ford dès 1899. Gourmande en surface, cette industrie s'est rapidement déplacée en banlieue : Hamtramck, Highland Park… Aujourd'hui encore s'y trouvent les grands constructeurs automobiles américains comme la Ford Motor Company ou encore la General Motors.

Géographie

Image satellite de Détroit

Topographie

Selon le Bureau du recensement des États-Unis, la superficie de la ville est de 370, 2 km², dont 10, 8 km² sont de l'eau. Le point le plus élevé de Détroit est au nord de la ville, à 204 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le point le moins élevé est sur le bord de la rivière Détroit, à 176 m d'altitude. Les banlieues d'Highland Park et Hamtramck sont complètement entourés par Détroit ; les cinq communautés riches de Grosse Pointe sont à l'est de la ville, sur la rive du lac Sainte-Claire. À l'ouest de Détroit sont le Redford Township et la ville de Dearborn. Au nord, la ville et les comtés d'Oakland et Macomb sont séparées par Eight Mile Road, une route historiquement notoire comme une ligne de division raciale. Alter Road, qui sépare la ville et la banlieue de Grosse Pointe Park, et aussi connu comme une ligne de division ; certains des quartiers les plus pauvres de Détroit sont situées près de la route, tandis que ceux de l'autre côté sont riches. Du fait de son placement sur la rive nord de la rivière, Détroit est située au nord de la ville de Windsor de l'Ontario. Elle est la seule ville principale le long de la frontière entre le Canada et les États-Unis où on voyage du sud afin d'entrer le Canada. Détroit a quatre passages des frontières : le pont Ambassadeur et le tunnel de Detroit-Windsor, qui fournissent la voie de communication de véhicule à moteur ; le tunnel Michigan Central Railway, qui fournit l'accès de chemin de fer à travers la frontière ; et le Detroit-Windsor Truck Ferry, qui transporte de grands camions à travers la rivière.

Climat

Détroit a un climat continental, qui est influencé par les Grands Lacs. Les hivers sont généralement froids, avec les températures minimales parfois moins de -10°C, alors que les étés peuvent être chauds et humides, avec les températures qui souvent excédent 30°C. La précipitation est distribuée pendant toute l'année, avec les totaux mensuels moyens d'environ 50 à 100 millimètres. Les chutes de neige, ce qui se produit typiquement à partir de novembre au début d'avril, s'étend d'une moyenne de 3 à 25 centimètres par mois.

Population

Evolution et répartition

Pendant le , la population de Detroit accrue solidement, mais la ville n'était pas une des plus grandes villes du pays ; elle est restée beaucoup plus petite que les villes de New York, Boston et plusieurs autres. Mais pendant la première moitié du , la population s'est développée énormément, grâce à l'immigration européenne et aussi de la migration des gens (blancs et noirs) du Sud des États-Unis. Jusqu'en 1930, Détroit est devenue la quatrième ville du pays, derrière seulement New York, Chicago et Philadelphie. En 1950, la population a atteint son niveau le plus élevé, de 1 849 568 habitants. La deuxième moitié du siècle était presque l'inverse du modèle: entre 1950 et 2000, Détroit a perdu près de habitants. Malgré la politique de revitalisation de certains quartiers et la gentrification en cours, la tendance à la baisse continue (-8, 4 % entre 2000 et 2006).

Caractéristiques ethniques et sociales

La répartition ethnique de la ville de Détroit se caractérise par une grande population afro-américaine, et une population blanche qui tend à diminuer ; la vaste majorité de la population blanche de la région métropolitaine vivent dans la banlieue. En 2000, la population de la ville-centre représentait 23 % de la population métropolitaine mais concentrait 75 % des Afro-Américain de l'agglomérationCynthia Ghorra-Gobin, « De la ville à l'urban sprawl, la question métropolitaine aux États-Unis », , dans Cercles, 13, 2001. Aujourd'hui les Afro-américains forment une communauté très importante (81, 6 % du total) et en augmentation. Ce groupe se trouve dans tous les secteurs de la ville. La part des Blancs est beaucoup plus faible (12, 3 %) que la moyenne national ; ce groupe se concentre dans quelques quartiers du nord-ouest (comme Palmer Woods) et de l'est (Indian Village) de la ville. La part des Latinos est plus faible (5, 0 %) que dans le reste du pays, mais leur effectif augmente. La population latino se concentre au sud-ouest de la ville, dans le quartier de Mexicantown. La population asio-américain est très petite (1, 0 %). En 2000, le taux de personnes vivant sous le seuil de pauvreté (26, 1 %) était deux fois plus élevé que la moyenne nationale. Le revenu annuel moyen par habitant était de $. 34, 5 de la population qui ont moins de 18 ans, et 18, 6 de la population qui ont plus de 65 ans, vivaient sur le seuil de pauvreté.

Administration

Économie

Le quartier des affaires de Détroit

Industries

Détroit est la capitale de l'automobile américaine : les trois grandes firmes américaines (General Motors, Ford et Chrysler) y sont implantées. Le secteur automobile est représenté aussi par des entreprises françaises comme Renault, PSA, Michelin, Plastic Omnium et Valeo. Au total, les entreprises françaises y emploient 22 000 personnes selon le Figaro, édition du 1 juillet 2005.

Culture

Au plan musical, Détroit a abrité le siège de la Motown (compagnie discographique consacrée à la soul) ; elle a été le berceau de plusieurs styles musicaux, comme le punk et la techno, et a vu débuter de nombreux artistes, Iggy Pop et les Stooges, MC5, Aalyiah, Diana Ross et les Supremes, Marvin Gaye, Stevie Wonder, The Jackson Five, Jay Dilla, Eminem, Mike « Mad » Banks, Juan Atkins, Derrick May, Kevin Saunderson, Jeff Mills, D12, Obie Trice, et les White Stripes. Détroit possède également un remarquable orchestre symphonique, autrefois dirigé par Paul Paray et Antal Doráti notamment.

Musées

-Detroit Institute of Arts
-Charles H. Wright Museum of African American History

Religion

-Archidiocèse de Détroit
-Cathédrale du Très-Saint-Sacrement de Détroit

Médias

- Deux principaux journaux :
- The Detroit News
- Detroit Free Press
- Magazine d’informations :
- The Metro Times
- Crain's Detroit Business
- Michigan Chronicle
- Michigan Citizen
- Hour Detroit
- Detroit Home
- DBusiness
- Radio :
- WDET (radio du service public)

Sports

Le Comerica Park.

Transport

La proximité de Détroit avec le Canada et son rôle industriel ont fait de Détroit un centre important bien relié par les réseaux de transport. Ceux-ci consistent en plusieurs autoroutes majeures, l'Interstate 94, l'Interstate 96, l'Interstate 75, l'Interstate 696, l'Interstate 275 et l'Interstate 375; en des connexions ferroviaires et en un aéroport important, l'Aéroport métropolitain de Détroit. Au niveau du transport en commun, la ville est dirigée par le Detroit Department of Transportation (DOT) et ses banlieues par la Suburban Mobility Authority for Regional Transportation (SMART). La ville dispose d'un transport hectométrique, le Detroit People Mover.

Personnages célèbres liés, nés ou décédés à Détroit

- Madonna, chanteuse, actrice et auteur, né le 16 août 1958. Elle a vécu son enfance et son adolescence en banlieue de Détroit (Rochester Hills) avant de partir pour New York.
- Sugar Ray Robinson, boxeur, né 3 mai 1921
- Della Reese, actrice, née le 6 juillet 1931
- Jackie Wilson, chanteur de soul, né le 9 juin 1934
- Francis Ford Coppola, réalisateur, né le 7 avril 1939
- Tom Selleck, acteur, né le 29 janvier 1945
- Bob Seger, chanteur et musicien de rock'n'roll, né le 6 mai 1945
- Jerry Bruckheimer, producteur de films et de séries, né le 21 septembre 1945
- Alice Cooper, chanteur et musicien de heavy metal, né le 4 février 1948
- Billy West, comédien et doubleur, né le 16 avril 1952
- Kevin Nash, catcheur, né le 9 juillet 1959
- Tom Sizemore, acteur, né le 29 septembre 1961
- Chris Webber, joueur de basket-ball, né le 1973
- Xzibit, rappeur, né le 8 janvier 1974
- Meg White, musicienne et choriste du groupe White Stripes, née le 10 décembre 1974
- Jack White, musicien et chanteur du groupe White Stripes, né le 9 juillet 1975
- Derrick May, DJ, producteur et un des trois fondateurs de la musique techno, né le 6 avril 1963
- Juan Atkins, DJ, producteur et un des trois fondateurs de la musique techno, né le 9 décembre 1962
- Kevin Saunderson, DJ, producteur et un des trois fondateurs de la musique techno, né le 9 mai 1964
- Jeff Mills, DJ, producteur de musique techno, né le 18 juin 1963
- Carl Craig, DJ, producteur de musique techno, né le 22 mai 1969
- Proof, rappeur, membre et co-fondateur du groupe D-12 et ami intime d'Eminem, décédé suite à une fusillade dans un bar de Détroit situé sur la célèbre 8 Mile road.
- Bugz, rappeur et aussi membre du groupe D-12 comprenant Eminem, décédé suite à des coups de feux à Détroit.
- Eminem, rappeur, acteur, producteur et membre du groupe D-12 et créateur du label Shady Records.
- Jay Dee, rappeur et producteur américain
-Kristen Bell, actrice.
- Sabu, catcheur né le 12 décembre 1964.
- Chris Sabin, catcheur, né le 4 février 1982
- Alex Shelley, catcheur, né le 23 mai 1983
- Rhyno, catcheur né le 7 octobre 1975 Micheal Jackson

Jumelages

Détroit est jumeléee avec
-
-
-
-
-
- Détroit a également un rapport très étroit avec la ville voisine : 22x20px Windsor (Ontario) ==
Sujets connexes
Afro-Américains   Alex Shelley   Alice Cooper   Anglais   Antal Doráti   Architecture baroque   Augustus B. Woodward   Automobile   Aéroport métropolitain de Detroit   Basket-ball   Beaux-Arts (style)   Billy West   Bob Seger   Boston   Bugz   Bureau du recensement des États-Unis   Camion   Canada   Capitale   Carl Craig   Chemin de fer   Chicago   Chris Sabin   Chris Webber   Chrysler Corporation   City Beautiful   Climat continental   Comerica Park   Comté de Wayne (Michigan)   D-12   D12   Della Reese   Derrick May   Detroit Institute of Arts   Diana Ross   Détroit   Eau   Eminem   Ethnie   Europe   Ford   Ford Field   France   Francis Ford Coppola   Frontière entre le Canada et les États-Unis   Gauche (politique)   General Motors   Gentrification   Grands Lacs (Amérique du Nord)   Grosse Pointe   Grosse Pointe Park (Michigan)   Hamtramck (Michigan)   Heavy metal (musique)   Henry Ford   Highland Park   Highland Park (Michigan)   Hiver   Iggy Pop   Incendie   Interstate 94   Interstate 96   Interstate highway   Jack White   Jackie Wilson   Jeff Mills   Jerry Bruckheimer   Joe Louis Arena   Juan Atkins   Kevin Nash   Kevin Saunderson   Kwame Kilpatrick   Lac Sainte-Claire   Lac Érié   Lansing (Michigan)   Latino   Le Figaro   Ligue nationale de hockey   Lions de Detroit   MC5   Madonna   Marvin Gaye   Meg White   Michelin   Michigan   Middle West   Motown   National Basketball Association   Neige   New York   Niveau de la mer   Nouvelle-France   Obie Trice   Ontario   Outaouais (nation)   PSA Peugeot Citroën   Parti démocrate (États-Unis)   Paul Paray   Philadelphie   Pierre Charles L'Enfant   Plastic Omnium   Pont Ambassadeur   Pontiac (outaouais)   Proof   Punk   Red Wings de Détroit   Redford Township (Michigan)   Renault (Groupe)   Revenu   Rivière Détroit   Robert Rogers (soldat)   Rochester Hills (Michigan)   Sabu   Seuil de pauvreté   Shady Records   Shock de Detroit   Siège du comté   Stevie Wonder   Sugar Ray Robinson   Techno   The Jackson Five   The Palace of Auburn Hills   Tigers de Detroit   Tom Selleck   Tom Sizemore   Traite des fourrures   Traité de Paris (1783)   Transport en commun   Transport hectométrique   Tunnel de Detroit-Windsor   Valeo   Ville   Washington (District de Columbia)   Windsor (Ontario)   Women's National Basketball Association   Xzibit  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^