Dune (film)

Infos
Dune est un film américain de science-fiction réalisé par David Lynch, sorti en 1984, d’après Dune, premier roman d’une série écrite par Frank Herbert.
Dune (film)

Dune est un film américain de science-fiction réalisé par David Lynch, sorti en 1984, d’après Dune, premier roman d’une série écrite par Frank Herbert.

Synopsis

Voir : le roman Dune

Fiche technique

-Titre : Dune
-Titre original : Dune
-Réalisation : David Lynch
-Scénario : David Lynch, d’après le roman éponyme de Frank Herbert
-Production : Raffaella de Laurentiis et José López Rodero (assistant)
-Sociétés de production : Twentieth Century Fox, Universal Pictures
-Musique : Toto, Brian Eno
-Photographie : Freddie Francis
-Montage : Antony Gibbs
-Décors : Anthony Masters
-Costumes : Bob Ringwood
-Effets spéciaux mécaniques : Kit West
-Effets spéciaux photo : Barry Nolan
-Effets spéciaux visuels : Albert Whitlock
-Superviseur des créatures : Carlo Rambaldi
-Pays d’origine : États-Unis
-Format : Couleur - 2, 35:1 - Dolby - 35mm
-Genre : science fiction
-Durée : 135 min (2 h 15)
-Dates de sortie: 14 décembre 1984 (États-Unis); 6 février 1985 (France)

Distribution

- Francesca Annis : Jessica Atréides
- Brad Dourif : Piter De Vries
- José Ferrer : L’empereur Padishah Shaddam IV
- Linda Hunt : Shadout Mapes
- Freddie Jones : Thufir Hawat
- Richard Jordan : Duncan Idaho
- Kyle MacLachlan : Paul Atréides/Usul/Muad'Dib
- Virginia Madsen : Princesse Irulan
- Silvana Mangano : Révérende Mère Ramallo
- Everett McGill : Stilgar
- Kenneth McMillan : Baron Vladimir Harkonnen
- Sting : Feyd-Rautha
- Siân Phillips : Révérende Mère Gaius Helen Mohiam
- Jürgen Prochnow : Duc Leto Atréides
- Dean Stockwell : D Wellington Yueh
- Max von Sydow : Liet Kynes
- Sean Young : Chani
- Patrick Stewart : Gurney Halleck

Autour du film

Premières tentatives d'adaptation

Au cours de années 1970, une première tentative d’adaptation cinématographique avait été envisagée par Alejandro Jodorowsky avec, entre autres, les participations de Salvador Dalí (l’Empereur Padishah), Orson Welles (le baron Vladimir Harkonnen), Jean Giraud “Moebius” (3 000 dessins préparatoires), Christopher Foss (les vaisseaux spatiaux) ainsi que Giger (le décor de Giedi Prime, le siège de la Maison Harkonnen) pour la conception graphique, Dan O'Bannon pour les effets spéciaux, le groupe Pink Floyd pour la musique. Le projet ne se concrétisera pas pour cause de financement insuffisant (il faut dire que le film était prévu pour durer plus de six heures). Une grande partie du matériel graphique composé par Moebius et Giger sera recyclé dans d’autres films tels Blade Runner ou Alien. Vers 1980, le producteur Dino de Laurentiis rachète les droits du roman et commence une adaptation confiée à Ridley Scott, mais une incompatibilité d'humeur avec la production oblige ce dernier à abandonner le projet. David Lynch prend alors sa place.

Le film de Lynch

Lynch voulait, à l’origine, réaliser un film beaucoup plus long, sa première ébauche durant cinq heures. Le tournage eut lieu au Mexique, où les coûts étaient bien moindre qu’à Hollywood. Mais néanmoins, lorsqu’en cours de tournage, l’argent vint à manquer, les producteurs exigèrent un format plus court et une grande partie du scénario original fut coupée et remplacée par une narration en voix off. Lynch réutilisa un certain nombre d'éléments de ses films antérieurs comme, par exemple, le personnage du navigateur de la Guilde qui provient vraisemblablement du bébé alien de son premier film, Eraserhead, et du personnage d'Elephant Man. Un autre procédé est l'utilisation de ronflements graves qui créent un malaise chez le spectateur lorsqu’ils sont utilisés sur de longues périodes.

Les différents montages

Bien que Lynch ait enfin réussi à faire admettre que la “bonne” version était celle signée par lui au générique, et que cette version semble un très juste équilibre entre des besoins de producteur et des envies de réalisateur, il existe trois versions avec les images tournées par Lynch :
-Version A : la version d’Hollywood, Universal, que l'on peut considérer comme la version “producteur”. Diffusée a l'origine sous forme de téléfilm à la télévision américaine (a ne pas confondre avec la mini série Dune), et également par certaines chaines françaises, cette version dure a peu près une heure cinquante (1h50). Elle ne met l'accent que sur l'action, la guerre armée et les conflits d'intérêts. Cette version est apparemment désavouée par Lynch et est fortement décriée par tous les fans du livre.
-Version B : la version de David Lynch (au générique), la version "auteur". Elle est reconnaissable grâce a la séquence du début ou l’on voit Irulan, la fille de l’empereur, narratrice au début, introduire l’histoire (disparition, apparition en fondu enchainé sur fond étoilé). Cette version dure 2h15 (135'). Elle est un juste équilibre entre les différentes dimensions du livre : astro-politique et éveil de l’esprit (conquête de l’esprit libre, de l'eau sur Arrakis) ; et les démarches artistiques de Lynch (le monde est dans un voile, il est obscurci). Cette version tout à fait digne, mérite bien d'être reconnue car elle met le doigt sur la dimension spirituelle du film de Lynch et permet de comprendre pourquoi la musique et l'histoire ont à ce point marqué le monde de l'underground techno à ses débuts avec des messages clairs repris à tue-tête : .
- Version C : la version « retravaillée », sorte de version longue, recadrée au format TV (4/3), en deux parties, elles aussi pour une diffusion télévisée américaine (signé Alan Smithee au générique, pseudonyme utilise dans l'industrie cinématographique américaine pour signer un film dont aucun réalisateur ne veut associer son nom). Sa durée est de 188' (environ 3h). Cette version comporte la voix-off d’un homme, et où de temps à autre, des illustrations viennent imager les propos du narrateur. La seule scène majeure qui y est présente est celle du bain des vers pour leur faire recracher “l’eau de vie”. Le montage est très maladroit et des séquences identiques se retrouvent à plusieurs endroits. Cette version est trop touffue, trop détaillée, explicative, ou l'on a du mal a suivre les différentes histoires compilées dans la version de Lynch. On comprend que Lynch n'ait pas non plus reconnu cette version, préférant plus de zones d’ombres et plus d’ellipses.
-Version D : la version hypothétique initialement envisagée de cinq heures. L’argent devait de toute façon manquer pour en tourner toutes les images. C'est ainsi que Dune rejoint d'autres films ayant eu plusieurs vies :
-Metropolis de Fritz Lang et ses versions remasterisées, restaurées ainsi que la version initiale définitivement perdue (quelques scènes manquantes)
-La Guerre des étoiles et ses versions avec ou sans scènes ajoutées
-Blade Runner avec sa version producteur américaine et sa version producteur européenne (1982), sa version réalisateur corrigée pour le cinéma (1992), sa version réalisateur (2007) et sa version réalisateur dite “ultime” (fin 2007)
-Le Seigneur des Anneaux et ses deux versions
-Napoléon/Bonaparte et la Révolution d’Abel Gance

Récompenses et nominations

-Récompenses :
-Saturn Award 1985 : Meilleurs costumes
-Nominations :
-Saturn Awards 1985 : Meilleur film de SF, meilleurs maquillages et meilleurs effets spéciaux
-Oscar 1985 : Meilleur son
-Prix Hugo 1985 : Meilleure réalisation dramatique

Référence

Voir aussi

===
Sujets connexes
Alan Smithee   Alejandro Jodorowsky   Alien - Le huitième passager   Années 1970   Arrakis   Barry Nolan   Blade Runner   Blade Runner (film)   Brad Dourif   Brian Eno   Carlo Rambaldi   Chani   Cycle de Dune   Dan O'Bannon   David Lynch   Dean Stockwell   Dolby   Duncan Idaho   Dune (feuilleton télévisé)   Dune (roman)   Elephant Man (film)   Eraserhead   Everett McGill   Feyd-Rautha   Frank Herbert   Freddie Francis   Fremen   Fritz Lang   Gaius Helen Mohiam   Gurney Halleck   Hans Ruedi Giger   Hollywood   Internet Movie Database   Irulan   Jean Giraud   Jessica Atréides   José Ferrer   Jürgen Prochnow   Kyle MacLachlan   La Guerre des étoiles   Leto Atréides   Liet Kynes   Linda Hunt   Maison Atréides   Maison Harkonnen   Max von Sydow   Metropolis (film, 1927)   Mexique   Muad'Dib   Orson Welles   Oscar du cinéma   Patrick Stewart   Paul Atréides   Personnages de Dune   Pink Floyd   Prix Hugo   Richard Jordan   Ridley Scott   Révérende Mère   Salvador Dalí   Sardaukar   Saturn Award   Sean Young   Shaddam IV   Silvana Mangano   Stilgar   Sting   Thufir Hawat   Toto (groupe)   Twentieth Century Fox   Univers de Dune   Universal Pictures   Usul   Virginia Madsen   Vladimir Harkonnen   Voix off   Wellington Yueh  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^