Philosophe

Infos
Le philosophe, par Rembrandt Un philosophe est une personne pratiquant la philosophie, et puisqu'il y a certainement autant de manières de la pratiquer qu'il y a de philosophes, il n'est pas facile de décrire brièvement ce que peut être un philosophe ; néanmoins, l'idée la plus générale que l'on peut s'en faire est sans doute celle d'un homme qui réfléchit sur le monde avec sa raison pour devenir plus sage, mieux comprendre le sens de la vie et être ainsi plus heureux
Philosophe

Le philosophe, par Rembrandt Un philosophe est une personne pratiquant la philosophie, et puisqu'il y a certainement autant de manières de la pratiquer qu'il y a de philosophes, il n'est pas facile de décrire brièvement ce que peut être un philosophe ; néanmoins, l'idée la plus générale que l'on peut s'en faire est sans doute celle d'un homme qui réfléchit sur le monde avec sa raison pour devenir plus sage, mieux comprendre le sens de la vie et être ainsi plus heureux. La création du terme est attribué à Pythagore qui ne se présentait pas comme un sage, mais comme aimant la sagesse.

Quelques aspects du philosophe

Vocation de la base

Un des traits les plus caractéristiques est certainement que le philosophe fait de la philosophie une activité libre à laquelle il consacre sa vie, et qu'il s'agit d'une vocation. Mais cette vocation s'entend elle aussi de plusieurs manières : par exemple, la philosophie suppose un certain genre de vie, ce que l'on appelle une sagesse, ou un art de vivre. L'idée de vocation sera développée plus bas dans l'article... De plus, la plupart des grands philosophes étaient aussi des scientifiques pratiquant plusieurs disciplines. L'ensemble de ces disciplines leur permettait de se construire une représentation de l'univers comportant plusieurs perspectives plus ou moins solidaires (biologique, physique, philosophique, etc.).

Le philosophe dans la culture occidentale

La valorisation de la connaissance dans la culture occidentale fait que le philosophe est largement considéré, à tort ou à raison, comme le sommet du prestige intellectuel. Mais ce statut est aussi souvent remis en cause, et cela pour des raisons qui apparaissent depuis l'Antiquité, comme par exemple l'instrumentalisation de la philosophie par des opportunistes, ou parce qu'il arrive qu'il y ait des malentendus sur ce que l'on peut attendre de la philosophie. Ce prestige de la philosophie a aussi souffert du développement du monde moderne et de la professionalisation de cette discipline. Dans le monde moderne, la philosophie peut en effet paraître inutile, d'une part face aux sciences qui prétendent parfois être la source unique de la connaissance, d'autres part face au idéaux de confort et de bien-être des sociétés démocratiques, idéaux soutenus par la science (mais au bénéfice d'une partie de la population mondiale). L'esprit moderne n'est donc peut-être pas compatible avec la discipline de l'esprit et de la vie exigée par une pratique de la philosophie qui ne semble pas rentable. Bien plus, au yeux du philosophe, la culture moderne comporte bien des aspects pour le moins douteux. Le philosophe peut donc apparaître soit comme un vestige archaïque de temps révolus, soit au contraire comme un défenseur d'une vie authentique menacée par la rationalisation outrancière des sociétés marchandes et par la dévalorisation que fait subir de tels systèmes de consommation aux individus. Ainsi, si la place des philosophes dans la société est un problème soulevé depuis Platon, ce problème est remarquable aujourd'hui par la force avec laquelle il se pose : il remet en cause la légitimité même de la philosophie.

Le philosophe dans la société

Rôle social et politique

Bien que l'on croit souvent que le travail du philosophe puisse servir à répondre à des questions touchant les hommes en général, ou les hommes d'une société en quête de valeurs, il n'est pas certain que cela soit sa tâche première. En particulier, on peut se demander si un philosophe a vocation à intervenir dans des débats d'actualité, comme si son statut réel ou non de penseur lui donnait une supériorité intellectuelle sur les autres hommes. Par exemple, sur un débat concernant la société, en quoi un philosophe est-il mieux placé que n'importe quel citoyen ? Il est plus probable qu'en réalité un philosophe use de son prestige pour intervenir dans un débat. Or, ceci non seulement paraît fort peu philosophique, mais peut nuire à la philosophie surtout lorsque ce pouvoir médiatique met en lumière l'opportunisme de certains intellectuels. Cette dernière attitude est surtout une tradition continentale. Il semble donc que dans une société un philosophe n'ait pas particulièrement vocation à penser le quotidien, l'actualité, et toute la cacophonie internationale. S'il agit, c'est plutôt comme un autre, i. e. comme citoyen ou comme être humain. Pourtant, s'il est vrai que la philosophie est aussi un art de vivre, il parait naturel que les autres hommes viennent le consulter notamment lorsque les valeurs se perdent, et que personne ne sait plus ce qu'il en est de la valeur des actions humaines. Cela arrive en effet lorsqu'il y a de grands bouleversements politiques. On explique ainsi le succès de l'éthique pendant la période hellénistique, à un moment où les cadres de la cité s'effondrent. La philosophie serait alors la planche de salut. Mais cette conception qui demande à la philosophie des solutions contre le chaos extérieur et intérieur (angoisse, malheurs, souffrances morales, etc.) suppose sans doute un oubli de la perspective propre de celui qui vit pour la pensée. En effet, si l'art de vivre du philosophe est une sagesse, alors cette sagesse est, au moins idéalement, indépendante des contingences historiques. Ce n'est donc que par accident que le philosophe se trouve dans la position du « thérapeute » de la culture. Mais le problème, au moins dans cette perspective, reste le même : ou bien le philosophe aspire à la sagesse, et son sentiment est qu'il n'appartient à aucune société (il est cosmopolite comme les Stoïciens) ; ou bien il aspire à réformer les hommes et la société, et dans ce cas il risque de se voir réduit au rôle de moraliste. En revanche, à certaines périodes de l'histoire, le philosophe semble avoir pu jouer un rôle à sa mesure, et en particulier un rôle politique plus ou moins important. C'est le cas de certains Présocratiques, qui cherchèrent à favoriser une union des cités grecques que des conflits incessants menaient à leur perte. De même dès la fin du se dessine une philosophie politique qui privilégie la démocratie, la tolérance et la souveraineté du peuple : c'est la philosophie des Lumières. Le mot "Philosophe" y prend le sens nouveau de "membre du parti philosophique".

Conditions matérielles

-Développement des arts (artisanat et art) : l'accumulation des savoirs purement pratiques aboutit à une systématisation des connaissances dans la science et dans la philosophie ; par exemple, le savoir pratique des arpenteurs égyptiens permet la géométrie comme science. Les hommes libres peuvent se livrer à une activité désintéressée (science, politique, philosophie, au sens où ce n'est pas l'utilité immédiate qui est visée).
-Liaison avec la mer : la navigation et le commerce permettent des rencontres avec d'autres cultures. Comme on le voit, le philosophe est loin de naître grâce à un système démocratique tel que nous le concevons aujourd'hui. Il ne faut pas oublier que la démocratie antique est esclavagiste.

Bibliographie

- Ainsi parlait Zarathoustra, Friedrich Nietzsche
- Gorgias, Platon
- Protagoras, Platon
- Apologie de Socrate, Platon
- Phédon, Platon
- Théétète, Platon
- Les économiques, Aristote
- la politique, Aristote
- éthique à Nicomaque, Aristote
-
Métaphysique (Aristote), livre A, Aristote
- Lettres, Epicure
-
Discours de la Méthode
, Descartes
- Problèmes de philosophies, Bertrand Russell
- Philosophie par gros temps, Vincent Descombes
- Philo lit ! petit lexique philosophique pour enfants Christian Debray
- La demande philosophique, Jacques Bouveresse
- Le monde de Sophie, Jostein Gaarder
- L'amour de la sagesse, initiation à la philosophie, Bruno Giuliani

Citations

-"Le philosophe consume sa vie à observer les hommes et il use ses esprits à en démêler les vices et le ridicule" (Jean de La Bruyère)
-"Les vrais philosophes passent leur vie à ne point croire ce qu'ils voient et à tâcher de deviner ce qu'ils ne voient point" (Fontenelle)
-"L'esprit philosophique est un esprit d'observation et de justesse qui rapporte tout à ses véritables principes." (Diderot)
-"J'estime philosophe tout homme, de quelque degré de culture qu'il soit, qui essaye de temps à autre de se donner une vision d'ensemble, une vision ordonnée de tout ce qu'il sait, et surtout de ce qu'il sait par expérience directe, intérieure et extérieure." (Paul Valéry)
-"Le philosophe se reconnaît à ce qu'il a inséparablement le goût de l'évidence et le sens de l'ambiguïté." (Maurice Merleau-Ponty)
-"La philosophie c'est créer des concepts."(Gilles Deleuze)

Voir aussi

- Sage
- Sagesse
- Philosophie
- Raison
- Philosopher
- Liste des philosophes par année de naissance
- Liste des écoles philosophiques
- Rapports entre foi et raison

Lien externe

-
- ar:فیلسوف bg:Философ eo:Filozofo fa:فیلسوف fi:Filosofi ko:철학자 ru:Философ th:นักปรัชญา tr:Filozof uk:Філософ
Sujets connexes
Ainsi parlait Zarathoustra   Antiquité   Apologie de Socrate   Aristote   Art   Artisanat   Bernard Le Bouyer de Fontenelle   Bertrand Russell   Biologie   Commerce   Connaissance   Culture   Denis Diderot   Démocratie   Fides et Ratio   Friedrich Nietzsche   Gilles Deleuze   Gorgias   Géométrie   Histoire   Homme   Jacques Bouveresse   Jean de La Bruyère   Jostein Gaarder   Liberté   Liste des écoles philosophiques   Maurice Merleau-Ponty   Mer   Métaphysique (Aristote)   Navigation   Parti philosophique   Paul Valéry   Philosopher   Philosophie   Physique   Phédon   Platon   Politique   Protagoras   Présocratiques   Pythagore   Raison   Rembrandt   René Descartes   Représentation   Réalité   Sage   Sagesse   Science   Siècle des Lumières   Société (sciences sociales)   Temps   Théétète   Univers   Vie   Vincent Descombes  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^