Houston

Infos
Houston est une ville du Texas au sud des États-Unis. Avec une population de habitants en 2006 (Houstoniens) et dans l'agglomération, c'est la plus grande ville de l'état ainsi que du Sud des États-Unis. La ville s'étale sur trois comtés dont le principal est le comté de Harris. C'est la quatrième plus grande ville des États-Unis après New York, Los Angeles et Chicago. Houston a une grande industrie pétrochimique ainsi qu'un port maritime ouvert sur le golfe du Mexi
Houston

Houston est une ville du Texas au sud des États-Unis. Avec une population de habitants en 2006 (Houstoniens) et dans l'agglomération, c'est la plus grande ville de l'état ainsi que du Sud des États-Unis. La ville s'étale sur trois comtés dont le principal est le comté de Harris. C'est la quatrième plus grande ville des États-Unis après New York, Los Angeles et Chicago. Houston a une grande industrie pétrochimique ainsi qu'un port maritime ouvert sur le golfe du Mexique. La NASA y a installé l'un de ses centres dédié aux astronautes. L'agglomération est dotée de la plus forte concentration de laboratoires de recherche sur la santé (Texas Medical Center). Houston est une ville dont la croissance démographique est la plus importante des États-Unis. En 1900, sa population était d'environ habitants. En 2005, l'aire urbaine comprend environ 5, 53 millions de personnes sur 10 comtés, c'est la 7 du pays.

Histoire

Naissance de Houston

C'est en août 1836 que deux promoteurs immobiliers de New York, John Kirby Allen et Augustus Chapman Allen qui cherchaient un emplacement pour construire un "grand centre de gouvernement et de commerce" acquirent les 27 km² de terre de T.F.L. Parrot, la veuve de John Austin pour la somme de dollars. Les frères Allen baptisèrent cette ville d'après Sam Houston et persuadèrent le congrès de désigner le site comme capitale temporaire de la nouvelle République du Texas. Houston n'était au début qu'un simple hameau. Gail et Thomas H. Borden dessinèrent les plans de la ville en damier avec de larges rues parallèles et perpendiculaires aux bayous, ces bras de rivières morts typiques de la région du Texas et de la Louisiane (d'où le surnom de la ville de "Bayou City" ou "ville des bayoux). Le 5 juin 1837, Houston reçut son statut de municipalité et James S. Holman en devint le premier maire. La même année, la ville devint également le chef-lieu du comté de Harrisburg (rebaptisé en 1839 comté de Harris). Houston fut aussi temporairement la capitale de la République du Texas avant que celle-ci ne soit transférée le 14 janvier 1839 à Austin, alors appelée Waterloo.

XIXe siècle

Les premiers colons arrivés à Houston vivaient dans des maisons de bois et un réseau de fossés fut creusé pour permettre le drainage des rues. Ils utilisaient également des cochons pour nettoyer les rues. Mais l'anomie régnante, les épidémies (la ville connu des épidémies de fièvre jaune à répétition dont celle de 1839 qui décima environ 12 % de la population) et les problèmes financiers poussèrent la population à chercher des solutions pour améliorer les conditions de vie. C'est ainsi que, sur proposition du sénateur Robert Wilson le 26 novembre 1838, fut fondée la Chambre de Commerce, chargée de gérer le développement de la ville et résoudre les nombreux problèmes. Du fait que de nombreux colons venaient des états du sud, ils acceptèrent le système de l'esclavage. Les esclaves vivaient éparpillés dans les environs et il y eut quelques noirs libres en ville. En 1840, la ville fut divisée en quatre wards (équivalent d'une circonscription, voir l'article anglais pour une définition plus précise), chacun ayant une fonction différente dans la communauté. Ces districts n'ont aujourd'hui plus de rôle électoral ou politique mais leurs noms restent toujours utilisés. La République du Texas commença à promouvoir la colonisation de l'état en même temps que les frères Allen commençaient à promouvoir leur ville. En 1860, Houston commençait à apparaître émerger comme centre de commerce et important nœud ferroviaire pour l'exportation du coton. La ville était un lieu de correspondance entre les lignes venant de l'intérieur du Texas et les lignes rejoignant les ports Galveston et Beaumont. Pendant la Guerre de Sécession, le général John Bankhead Magruder utilisa Houston comme état-major et comme point névralgique de commandement pour la bataille de Galveston. C'est à cette occasion que connut son premier héros après la victoire en 1863 de Dick Dowling, un tenancier de saloon, à la bataille de Sabine Pass . Après la guerre, il devint plus que nécessaire d'améliorer le réseau de navigation de la ville et d'élargir le système de bayous pour le transport de marchandises entre le centre-ville et le port de Galveston sur le Golfe du Mexique. Des projets de dragage de ces bayous furent menés dans les années 1860 et 1870 grâce à des fonds privés mais c'est le gouvernement des États-Unis qui reprit ce projet de canal en 1881.

XXe siècle

La construction de navires durant la Seconde Guerre mondiale éperonna la croissance et l'établissement en 1961 du Manned Spacecraft Center de la NASA (rebaptisé Lyndon B. Johnson Space Center en 1973) amena le développement de l'industrie aérospatiale. En 1948, plusieurs faubourgs furent incorporés dans la ville qui s'étendit dans la prairie. En 1981, Kathryn J. Whitmire devint la première femme maire. Le premier maire afro-américain Lee P. Brown fut élu en 1997. Houston bénéficia des hauts prix pétroliers dans les années 1970 mais souffrit de la baisse des prix dans les années 1980. Depuis la début des années 1980, Houston fait des efforts pour diversifier son économie et réduire sa dépendance vis-à-vis du pétrole.

XXIe siècle

L'évacuation de la ville lors de l'ouragan Rita En juin 2001, la tempête tropicale Alison, après s'être abattue sur la ville, a causé d'importantes inondations. On dénombra 22 morts et les dégâts furent estimés à plus de 5 milliards de dollars. Aujourd'hui la ville est totalement reconstruite et on ne trouve plus de traces du désastre. Après le passage de l'Ouragan Katrina en août 2005, Houston a servi d'accueil à plus de réfugiés de la Nouvelle-Orléans en Louisiane. De nombreux équipements de la ville (dont le fameux Astrodrome) ont été réquisitionnés. Cette situation sans pérécédent devrait durer de nombreux mois et de nombreuses écoles publiques de la ville devront fournir une éducation aux enfants réfugiés. D'après la chaîne CNN, environ habitants de l'agglomération de la Nouvelle-Orléans vivent désormais à Houston, parfois dans des abris. Étant donné que beaucoup d'entre eux sont pauvres, n'ont pas d'assurance de biens et ne sont pas disposés à attendre longtemps pour retouner à la Nouvelle-Orléans, la ville pourrait subir une vague d'émigration de nouveaux résidents permanents. Houston fut de nouveau en partie évacuée à l'approche de l'ouragan Rita mais celui n'a finalement causé que peu de dégât sur la ville et son agglomération. Les régions de Beaumont au Texas et Lake Charles en Louisiane ont été les plus sévèrement touchées.

Géographie

Image prise par le satellite Landsat 7 D'après l'organisme chargé des statistiques aux États-Unis (le United States Census Bureau), Houston occupe une superficie de km², dont km² de terre et 57, 7 km² de lacs ou rivières (soit 3, 7 % du de la superficie). Quatre principaux bayous traversent la ville : le bayou Buffalo qui traverse le centre ville, le bayou Brays qui longe le Texas Medical Center, le bayou White Oak qui traverse le quartier "Heights" au nord-est et le bayou Sims qui traverse le centre-ville et le sud de Houston pour aller se jeter dans le canal. Ce canal traverse Galveston et permet de rejoindre le golfe du Mexique. Houston est une ville relativement plate, les inondations sont donc un problème récurrent pour les habitants. La ville se trouve à environ 15 mètres au dessus du niveau de la mer, le point le plus haut étant "Houston Heights". Pour s'approvisionner en eau, la ville puisait dans les nappes phréatiques mais est maintenant obligée d'utiliser les eaux de surface comme par exemple le lac Houston.

Paysage urbain

Quand la ville de Houston fut fondée en 1837, elle fut divisée en circonscriptions appelées wards. Ces wards ont par la suite donné naissance aux 9 districts qui composent la ville d'aujourd'hui. L'autoroute Interstate 610 sert de boulevard périphérique à la ville et forme une sorte de boucle autour de celle-ci. On la surnomme la loop 610 (la boucle 610) ou tout simple the loop (la boucle) et on classe souvent les endroits comme étant soit à l'intérieur, soit à l'extérieur de cette boucle. À l'intérieur du loop se situe le centre-ville (Central business district) et ses gratte-ciel tandis que le reste de la ville, les aéroports et les banlieues se situent en dehors. L'autoroute 610 est plus qu'une simple autoroute, elle définit presque un style de vie et un état d'esprit. Celui qui habite à l'intérieur de la boucle ressemble plutôt au citadin typique, c'est quelqu'un qui aime être près des musées, des universités, des événements, des parcs, des loisirs. Une autre autoroute périphérique, la Texas State Highway Beltway 8 (appelée Beltway) ceinture la ville 8 km plus loin. Encore un autre périphérique, le Texas State Highway 99, appelé le Grand Parkway est actuellement en construction. Houston s'est agrandi de manière assez désordonnée. La ville n'a pas un unique centre-ville ; cinq autres centres se sont développés au travers de l'agglomération. S'ils avaient été tous réunis, ils auraient alors formé le troisième plus grand centre-ville des États-Unis.

Climat

Houston connaît un climat subtropical humide. La ville est située sur la plaine côtière du Golfe du Mexique et sa végétation est classée dans les prairies tempérées. La plus grande partie de la ville fut construite sur des zones forestières, des marais ou des prairies, qu'on peut encore voir dans les environs. La précipitation annuelle moyenne oscille entre 914 et 1219 mm. Les vents dominants viennent du sud et du sud-est et apportent la chaleur des déserts du Mexique et l'humidité du Golfe du Mexique. En été, la température diurne peut atteindre 35°C et jusqu'à 45°C durant les mois de juillet et août. Il n'y a pas beaucoup de vent et l'humidité (souvent entre 90 et 100% d'humidité relative) donne l'impression qu'il fait plus chaud qu'en réalité. Pour combattre la chaleur, les voitures et les bâtiments construits après la Seconde Guerre mondiale disposent de l'air-conditionné. Les orages d'été amènent parfois le développement de tornades. Les pluies ne sont pas rares dans l'après-midi et tous les jours les météorologues prévoient un risque d'averse. La température la plus élevée jamais enregistrée à Houston est de 42, 7°C le 4 septembre 2000. L'hiver est frais et tempéré. Les températures oscillent entre 7° et 16°C. La période la plus froide est le mois de janvier lorsque les vents du nord provoquent des averses hivernales. La neige est rare et ne tient jamais au sol. Mais une tempête de neige a tout de même frappé Houston la veille de Noël en 2004. Quelques centimètres sont tombés mais tout avait disparu le lendemain après-midi. La température la plus froide jamais enregistrée fut –15°C le 23 janvier 1940. Le climat de Houston est souvent comparé à celui de Dallas, les deux villes connaissant des températures supérieures à 32°C en été. Cependant, le climat de Dallas est sec tandis que celui de Houston est humide. Dallas connait également des températures plus élevées mais le haut taux d'humidité de Houston lui donne un facteur humidex plus important. En hiver, les températures sont régulièrement négatives à Dallas, rarement à Houston. Comme beaucoup de zones du Texas, Houston est souvent envahi par les fourmis rouges.

Catastrophes naturelles

De nombreux ouragans se sont abattus sur la côte texanne. Plusieurs ont frappé Houston, entraînant souvent morts et destructions. Lors de l'ouragan de 1900, Galveston fut très touché et perdit son statut de port majeur et de puissance économique du sud-est du Texas. Par la suite, le développement du canal de Houston ainsi que du port pétrolier ont donné son statut majeur à Houston. Le dernier ouragan ayant frappé Houston était Alicia en 1983 mais la tempête tropicale Allison en 2001 a causé des milliards de dollars de dégâts et fait 43 morts. Allison a créé les pires inondations qu'ait connu Houston. Beaucoup de quartiers se sont transformés depuis la tempête et les plus anciennes maisons dans les quartiers ravagés ont été détruites puis remplacées par des habitations plus grandes et plus résistantes. Dernièrement, lors de l’ouragan Rita, Houston fut évacué mais n'a subi que des dégâts mineurs.

Panorama de la ville

Downtown Houston (Centre ville)

L'Interstate 45 et 10 qui traverse le centre ville Aujourd'hui, le centre de Houston est l'un des plus importants des États-Unis, avec un grand nombre de gratte-ciel parmi lesquels le One Shell Plaza en 1971 (218 mètres, 50 étages) et le Houston Chase Tower (305 mètres, 75 étages)le plus haut immeuble du Texas avec un belvédère au 60 étage. Malgré cette croissance urbaine, le centre a conservé quelques bâtiments du XIXe siècle autour d'old Market Square et dans le Sam Houston Park. Le Long Row reconstitue une rue commerçante du XIXe siècle. Le quartier culturel (Theatre District) abrite le Wortham Theater Center où se produisent le ballet et l'opéra de Houston. Le Jones Hall for Performing Arts et l'Alley Theater complète l'offre culturelle de la ville.

Uptown Houston (Quartier du Galleria à l'ouest de la ville)

Le quartier du Galleria, ainsi que le reste de la ville, a subi une forte expansion dans les années 1970 et au début des années 1980. Une série d'immeubles de bureaux a été créée le long de la branche ouest de l'autoroute Interstate 610 (le "West Loop") qui constitue le deuxième centre d'affaire de la ville. La plus grande réussite de son développement a été la construction de la Williams Tower (1986, Ex Transco tower), gratte-ciel historique de 274 m de haut. La Williams Tower était le fruit d'une époque unique à Houston--une période où les sociétés pétrolières étaient en plein essor et cherchaient d'immenses structures monumentales pour symboliser leur puissance. A Uptown Houston se situent également d'autres édifices importants, dessinés notamment par des architectes comme Cesar Pelli et Philip Johnson. Pourtant, la construction massive d'immeubles de bureaux à Uptown s'est arrêtée quand l'économie de la ville s'est effondrée, lors de l'écroulement des prix de l'énergie dans les années 1980. Uptown comptait m² de bureaux en 2001, tandis que Downtown Houston en avait à peu près m². Vers la fin des années 1990, la ville a connu une croissance considérable dans la construction d'immeubles résidentiels de taille moyenne, généralement de 30 étages.

Économie

L'industrie énergétique de Houston figure parmi les plus puissantes sur le plan mondial, (surtout dans le pétrole), mais la recherche biomédicale, le secteur aéronautique, et le port font aussi partie de la base industrielle de la ville. La ville constitue la plus grande zone de manufacture pétrochimique du monde, y compris dans les domaines de caoutchouc synthétique, insecticides, et produits fertilisants. La région est aussi le centre principal du monde pour la fabrication des équipements pétroliers. La réussite de Houston en tant que centre pétrochimique résulte en grande partie de son canal maritime, le Port of Houston, lequel se trouve parmi les ports les plus importants des États-Unis et occupe la deuxième place au monde en tonnage étranger. Grâce au commerce économique, de nombreux habitants sont arrivés d'autres états américains, ainsi que de beaucoup de pays à travers le monde. Contrairement à la plupart des régions, où les hauts prix du pétrole sont considérés comme étant nuisibles pour l'économie, ces prix sont généralement bien vus à Houston puisque tant de personnes gagnent leur vie dans le secteur énergétique. Historiquement, Houston a subi quelques périodes de croissance soudaine (aussi bien que des récessions économiques dévastatrices) liées à l'industrie pétrolière texane. La découverte du pétrole près de Houston en 1901 a déclenché la première de ces périodes — dès les années 1920, Houston comptait déjà presque habitants. L'industrie aéronautique bourgeonnante de la ville a provoqué sa deuxième période de croissance rapide, qui a été solidifiée par la crise pétrolière de 1973. La demande du pétrole texan a augmenté, et beaucoup de personnes du nord-est du pays ont déménagé à Houston pour profiter du commerce accru. Quand l'embargo a été levé, la plupart de la croissance s'est arrêtée. Néanmoins, Pasadena a encore ses raffineries, et le Port de Houston est parmi les plus importants du monde. Le nombre de sociétés classées par Fortune 500 dont le siège se trouve à Houston est dépassé seulement par New York. La ville a tenté de développer une industrie financière, mais les sociétés qui avaient débuté à Houston ont fini par fusionner avec d'autres firmes à travers le pays. L'activité financière est encore essentielle dans la région, mais la plupart des banques de Houston n'y ont pas leurs sièges centraux. Pourtant, Houston est devenu plus récemment un grand centre de finance avec pas mal de banques, dont beaucoup d'étrangères. Le secteur immobilier a également une importance considérable dans la région de Houston.

Gouvernance de la ville

Mairie de Houston Houston est le siège du comté de Harris. Une portion sud ouest de la ville fait partie des comtés de Fort Bend ainsi qu'une partie du nord est avec le comté de Montgomery . Le maire de la ville comme les membres du conseil municipal sont élus pour trois mandats de deux ans maximum .Le conseil municipal provient de 9 districts dont 5 sont très importants électoralement. Les membres ont l'habitude de representer la totalité de la ville, de façon non partisanne

Une ville cosmopolite

Houston a plusieurs surnoms : "Gamma World City" et "Space City" car elle accueille le centre spatial Lyndon B. Johnson qui héberge le centre des contrôles de missions (appelé plus familièrement "Houston" durant les missions spatiales). La ville offre un grand nombre de possibilités pour les affaires, un peu moins pour les loisirs et la culture, dont un quartier de théâtre renommé. À moins d'une heure du Golfe du Mexique, Houston est proche de plages ensoleillées et d'une des plus larges concentrations de bateaux de plaisance et d'attractions touristiques comme Kemah Boardwalk et Galveston Island. C'est une ville très diversifiée et internationale pour ses secteurs comme le biomédical l'énergie l'industrie manufacturière et aérospatiale. En tant que ville portuaire, Houston a aussi une population très hétérogène d'immigrants venus de Chine, d'Indonésie, des Philippines, de Taïwan, de Corée du Sud, du Japon, du Viêtnam etc. Cet apport de population est en partie responsable de la jeunesse de la ville . Houston a deux chinatown, ainsi que la 3 communauté Vietnamienne des États-Unis. La rénovation du centre ville et de ses abords a poussé une partie de sa population dans d'autres quartiers de la ville. Environ 90 langues sont parlées dans l'agglomération. Plus de 100000 Nigériens ont immigrés ainsi que de nombreux hispaniques qui forment la 3 communauté des US. Houston est l'une des cinq villes américaines à avoir des compagnies permanentes dans les différentes disciplines artistiques, le Grand Opera, l'Orchestre Symphonique, le Ballet et le Grand Théatre. L'une des rares à avoir une activité culturelle sur l'année, et un centre majeur de l'art contemporain . Il y a plusieurs musées dont Le Menil Collection qui a été créé par la française Dominique De Menil qui a vécu dans la ville à partir des années 40. un autre musée retrace l'histoire du Texas : The Heritage Society Museum . Le Centre Spatial est la vitrine officielle de la NASA avec le Lyndon B. Johnson Space Center.Le Centre Spatial est un endroit ludique où les visiteurs peuvent comprendre l'espace à travers différentes animations. C'est aussi le seul endroit où l'on peut voir des astronautes s'entrainer, toucher une pierre lunaire, poser une navette et visiter les coulisses de la Nasa .

Education & Universités

Houston est le siège de la prestigieuse Université Rice, une institution privée classée à la 17 position parmi les universités des États Unis Selon U.S. News & World Report. Il existe un sytème éducatif universitaire comprenant 4 universités dont l'Université de Houston, la plus grande avec plus de étudiants. Cette Université est le siège de plus de 40 instituts de recherches dont le plus prestigieux est spécialisé dans le droit. Houston est le siège du Texas Medical Center (Centre Médical du Texas), qui regroupe de nombreux centres de recherches et d'institutions de soins comprenant le Baylor College of Medicine, University of Texas Health Science Center at Houstonet le M. D. Anderson Cancer Center. Ce dernier est considéré comme l'un des meilleur centre anti cancers du monde, aussi bien pour le traitement, l'éducation et la recherche que pour l'accueil des malades . La Texas Southern University est historiquement le collège noir de Houston. Houston possède aussi deux Universités religieuse, l'une catholique avec la St. Thomas University, et l'autre protestante avec la Houston Baptist University.

Transports

Tramway, Houston La Metropolitan Transit Authority of Harris County, Texas, ou METRO, gère le réseau des transports en commun de la ville.

Autoroutes

Houston a un code urbanistique très souple par rapport aux autres villes. L'étalement urbain conjugué avec la chaleur et l'humidité, surtout en été, conduit à un système de transport centré sur l'automobile. La ville a le plus grand réseau autoroutier après Los Angeles mais probablement les plus grands échangeurs du monde, dont beaucoup d'entre eux sont sur quatre voire cinq niveaux (
five stacks interchanges) et des rampes d'accès de plusieurs centaines de mètres. Ce qui caractérise le plus les autoroutes de Houston et du Texas en général, c'est qu'elles comportent des voies parallèles à l'autoroute, ce qui permet aux habitants des zones traversées de pouvoir circuler et de rentrer sur l'autoroute plus facilement. Elles sont appelés "front road" ou au Texas des "feeders''" .Elles ont entre deux et quatre voies de circulation dans chaque sens, ce qui peut faire des autoroutes larges de 14 voies minimum. La Southwest freeway possède à certaines sections jusqu'à 20 voies.

Aéroports

Houston est desservi par deux aéroports principaux : l'aéroport intercontinental George Bush pour le trafic national et international et l'aéroport William P. Hobby pour les liaisons nationales (jusqu'en 1963, cet aéroport s'appelait Houston International Airport). L'aéroport Bush sert de plate-forme de correspondance à la compagnie Continental Airlines dont le siège se situe à Houston.

Sports

Jumelage

Houston est jumelée avec 16 autres villes :
- , 2001
- , 1976
- , 1973
- , 1979
- , 1987
- , 1969
- , 1986
- , 1993
- , 2003
- , 1973
- , 1983
- , 1986
- , 1980
- , 1963
- , 2003
- , 1995

Références

===
Sujets connexes
Aeros de Houston   Agglomération   Aire urbaine   Austin (Texas)   Autoroute   Aéroport   Aéroport intercontinental George-Bush de Houston   Banlieue   Bayou   Beaumont (Texas)   Centre-ville   Chef-lieu   Chicago   Chinatown   Circonscription   Climatisation   Colonie de peuplement   Comté de Harris (Texas)   Continental Airlines   Cyclone tropical   Dallas   Dollar   Embargo   Facteur humidex   Fièvre jaune   Fortune 500   Galveston (Texas)   Golfe du Mexique   Gratte-ciel   Guerre de Sécession   Hameau   Houston Dynamo   Humidité relative   Inondation   La Nouvelle-Orléans   Ligue américaine de hockey   Los Angeles   Louisiane   Lyndon B. Johnson Space Center   MLS   Maire   Menil Collection   Mexique   Minute Maid Park   Municipalité   Musée   Nappe phréatique   National Aeronautics and Space Administration   National Basketball Association   Neige   New York   Noël   Orchestre symphonique de Houston   Ouragan Katrina   Ouragan Rita   Ouragan de Galveston   Philip Johnson   Port (marine)   Pétrole   Reliant Stadium   Robertson Stadium   Sam Houston   Seconde Guerre mondiale   Température   Texas   Tornade   Toyota Center   Université  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^