PowerPC

Infos
Microprocesseur IBM PowerPC 601Le PowerPC est une architecture de microprocesseurs développée conjointement par Apple, IBM et Freescale (ex-Motorola Semiconducteurs). Elle utilise un modèle RISC, privilégiant pipeline et jeu d'instructions réduit. L'architecture du PowerPC est directement dérivée de l'architecture POWER (Performance Optimization with Enhanced RISC) d'IBM. Un haut degré de parallélisme permet d'effectuer parfois jusqu'à quatre ou cinq opération
PowerPC

Microprocesseur IBM PowerPC 601Le PowerPC est une architecture de microprocesseurs développée conjointement par Apple, IBM et Freescale (ex-Motorola Semiconducteurs). Elle utilise un modèle RISC, privilégiant pipeline et jeu d'instructions réduit. L'architecture du PowerPC est directement dérivée de l'architecture POWER (Performance Optimization with Enhanced RISC) d'IBM. Un haut degré de parallélisme permet d'effectuer parfois jusqu'à quatre ou cinq opérations simultanément, par exemple multiplication et cumul, test, et branchement conditionnel. Également connue sous le nom de PPC, cette architecture est la plus utilisée de nos jours, notamment en informatique embarquée, en raison de sa faible consommation et de son haut parallélisme qui permet à puissance de traitement égale de travailler avec des fréquences d'horloge bien plus basses (les techniciens désignent par boutade le PowerPC comme un athlète au cœur lent). Elle équipe par exemple certains produits Cisco. En micro-informatique, elle est surtout utilisée par les Macintosh d'Apple (certains modèles de Macintosh : Power Mac, PowerBook, iMac, iBook, eMac, Mac mini). Elle est aussi utilisée dans les serveurs d'IBM et d'Apple. Plusieurs modèles de PowerPC se sont succédé dans les ordinateurs de la firme à la pomme, le PowerPC 601 a fait le premier son entrée, suivi des PowerPC 603, PowerPC 604, PowerPC G3, PowerPC G4 et du PowerPC G5. Les AmigaOne et Pegasos, deux machines nouvelle génération succédant aux Amiga d'origine, sont eux aussi équipés de processeurs PowerPC G3 ou PowerPC G4. Depuis juin 2005, Apple s'est tourné vers les processeurs de marque Intel. Selon Steve Jobs (PDG d'Apple), IBM ne parvient plus à produire des processeurs suffisamment performants et moins gourmands en énergie par rapport à la concurrence dont Intel notamment. La transition PowerPC vers Intel a commencé début 2006 pour finir lors de la WWDC d'août 2006. Apple met donc fin à une très longue collaboration entre Big Blue (IBM) et la Pomme (Apple). Toutefois, cela ne devrait pas engendrer de gros changements pour IBM puisque la section microprocesseurs destinée à Apple représente moins de 5% de la production d'IBM. Selon d'autres sources officieuses, Steve Jobs a refusé de payer à IBM les frais de recherche technologique pour créer de nouveaux PowerPC Processeur IBM PowerPC Gekko dans une GameCube Nintendo Les PowerPC sont aussi très utilisés dans les consoles de jeux. En 1995, un PowerPC 602 a équipé un prototype de la console de jeu Pippin d'Apple, remplacé ensuite par un 603 cadencé à 66MHz sur la version définitive. En effet le PowerPC 602 est surtout prévu pour les systèmes embarqués. Un PowerPC Gekko, dérivé du G4, est utilisé dans la console GameCube. Mais c'est principalement dans les consoles prochaines génération que le PowerPC va être beaucoup utilisé (Xbox 360 et Nintendo Wii notamment). La Ps3 utilisant un processeur CELL alliance d'IBM et sony, assez différente de l'architecture PPC. Il est déconseillé de programmer le PowerPC en assembleur si on veut obtenir un code qui soit à la fois performant et facile à maintenir. L'expérience montre en effet que la programmation en langage de haut niveau associé aux options d'optimisation du compilateur (équipé d'un algorithme d'allocation chromatique des registres) fait toujours mieux que le plus expérimenté des programmeurs. La raison en est que pour bien utiliser le pipeline du PowerPC, il faut regrouper en séquence les instructions de même code (load, ou store, ou multiply and add) et que si cela améliore grandement la vitesse d'exécution cela n'aide guère à la lisibilité, et moins encore au debugging !

Performance

Les PowerPC sont très utilisés dans les supercalculateurs. Ainsi, en juin 2005, parmi les 9 ordinateurs les plus puissants de la planète, 6 sont à base de processeurs PowerPC. (source : ) Catégorie:Apple Catégorie:Microprocesseur ar:باور بي سي bs:PowerPC ca:PowerPC cs:PowerPC da:PowerPC de:PowerPC en:PowerPC eo:PowerPC es:PowerPC fi:PowerPC gl:PowerPC hu:PowerPC it:PowerPC ja:PowerPC ko:파워피씨 nl:PowerPC no:PowerPC pl:PowerPC pt:PowerPC ru:PowerPC sk:PowerPC sv:PowerPC th:เพาเวอร์พีซี tr:PowerPC uk:PowerPC zh:PowerPC
Sujets connexes
Amiga   Apple, Inc.   Assembleur   Cell (processeur)   Code source   Compilateur   Console de jeux vidéo   EMac   Freescale   GameCube   IBook   IMac   International Business Machines Corporation   Jeu d'instructions   Langage de haut niveau   Mac mini   Macintosh   Microprocesseur   Motorola   Nintendo   Parallélisme (informatique)   Pegasos   Pipeline (informatique)   Pippin (console)   PlayStation 3   PowerBook   PowerPC 601   PowerPC 602   PowerPC 603   PowerPC 604   PowerPC G3   PowerPC G4   PowerPC Gekko   Reduced instruction set computer   Steve Jobs   Superordinateur   Xbox 360  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^