Yagi

Infos
Yagis L'antenne Yagi ou antenne Yagi-Uda (du nom de ses inventeurs, Hidetsugu Yagi et Shintaro Uda) est une antenne se caractérisant par une forme qui se rapproche de celle d'un râteau. Les antennes Yagi-Uda sont réputées sélectives (dans le sens de la directivité). De construction simple, elles sont bon marché.
Yagi

Yagis L'antenne Yagi ou antenne Yagi-Uda (du nom de ses inventeurs, Hidetsugu Yagi et Shintaro Uda) est une antenne se caractérisant par une forme qui se rapproche de celle d'un râteau. Les antennes Yagi-Uda sont réputées sélectives (dans le sens de la directivité). De construction simple, elles sont bon marché.

Principe de fonctionnement des antennes Yagi-Uda.

On peut démontrer que les propriétés (impédance, gain, etc.) d'une antenne quelconque sont les mêmes en transmission qu'en réception. Comme il est plus facile de comprendre le fonctionnement d'une antenne Yagi-Uda en transmission qu'en réception, nous commencerons par l'antenne en transmission. Comme indiqué plus haut, une antenne Yagi-Uda est formée par un élément alimenté (en général un simple dipôle ou un "trombone") plus un ou plusieurs éléments isolés (de simples baguettes métalliques) et non alimentés. Ces éléments reçoivent l'injuste nom d'éléments "parasites". Le courant qui circule dans l'élément alimenté rayonne un champ électromagnétique, lequel induit des courants dans les autres éléments. Le courant induit dans les éléments parasites rayonne à son tour et les champs rayonnés induisent du courant dans les autres éléments y compris sur l'élément alimenté. Finalement le courant qui circule dans chaque élément est le résultat de l'interaction entre tous les éléments. Ce courant dépend de sa position et de ses dimensions. Le champ électromagnétique rayonné par l'antenne dans une direction donnée sera la somme des champs rayonnés par chacun des éléments. Cette somme est compliquée par le fait que l'amplitude et la phase du courant qui circule dans chaque élément est différente. De plus, comme la distance à chaque élément dépend de la direction dans laquelle se situe le point de mesure du champ, la phase des différents champs et, en conséquence, leur somme dépendra de la direction. Prenons l'exemple le plus simple: une antenne avec un élément alimenté et un seul élément parasite. Nous prendrons comme repère de phase le courant dans l'élément alimenté. La phase du courant qui circulera sur l'élément parasite dépendra de la distance entre les deux éléments et de la longueur et de la grosseur de l'élément parasite. L'amplitude du courant dépendra aussi de la position et de la longueur, mais elle est, en général, comparable au courant dans l'élément alimenté. Fonctionnement d'une antenne Yagi-Uda Plaçons l'élément parasite devant l'élément alimenté à une distance de \scriptstyle\lambda\over 10 (où \scriptstyle \lambda est la longueur d'onde) et ajustons sa longueur pour que le courant ait un retard de phase de \scriptstyle 180-360 \over 10\, =\, 144^\circ. Dans ce cas, le calcul montre que le courant dans l'élément parasite est 1, 19 fois plus grand que celui qui circule dans l'élément alimenté. Le champ rayonné vers l'arrière sera la somme du champ produit par l'élément alimenté plus celui rayonné par l'élément parasite. Mais ce champ a été émis avec un retard de 144° et comme il doit parcourir une distance supplémentaire de \scriptstyle \lambda\over 10 il subira en plus un retard de 36° ce qui fait que, vers l'arrière, les deux champs seront en opposition de phase et leur addition sera minimale. Par contre, dans l'émission vers l'avant, le champ émis par l'élément parasite gagnera 36° (au lieu de les perdre) et son retard ne sera que de \scriptstyle144-36=108^\circ. L'addition des deux champs sera maximale. Dans cet exemple précis l'amplitude E du champ électrique de l'onde électromagnétique rayonnée dans une direction \scriptstyle \theta est donnée par la formule: \scriptstyle E_1\sqrt242 + 238\cos\left(2\pi\over 10\cos\theta-8\pi\over 10\right) Où \scriptstyle est le champ produit par l'élément alimenté seul. Le gain est de 8, 96 dBi Ce type d'élément parasite placé vers l'avant de l'antenne et qui renforce le champ vers l'avant s'appelle un "directeur". Les éléments situes à l'arrière de l'antenne mais qui ont le même effet de renforcer le champ vers l'avant s'appellent "réflecteur". Mais il ne faut pas les confondre avec des surfaces ou des grillages réflecteurs utilisés dans d'autres types d'antennes. On ajoute, en général, un seul réflecteur et plusieurs directeurs. Leurs positions et leurs longueurs sont calculés de sorte que les phases des courants résultants soient telles que l'addition des champs soit minimale vers l'arrière et maximale vers l'avant. Electriquement, le prix à payer pour cette directivité est une diminution de la partie résistive de l'impédance de l'antenne. Pour un même courant d'alimentation, le champ rayonné est plus faible. On le compense en remplaçant le dipôle simple alimenté par un dipôle double dit "trombone". Pour l'antenne en réception, la phase et l'amplitude des courants induits dans les éléments est telle que le courant induit dans l'élément alimenté (cette fois l'élément relié au récepteur), est minimale pour les ondes venant de l'arrière et maximale pour les ondes venant de l'avant.

Lien externe

- Catégorie:Antenne ca:Antena yagi da:Yagi-Uda-antenne de:Yagi-Antenne en:Yagi antenna eo:Yagi-Uda-anteno es:Antena Yagi fi:Jagiantenni he:אנטנת יאגי id:Yagi it:Yagi ja:八木・宇田アンテナ ms:Antena Yagi-Uda nl:Yagi-antenne no:Yagi (antenne) pl:Antena Yagi ru:Волновой канал sr:Јаги антена sv:Yagiantenn
Sujets connexes
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^