Mawangdui

Infos
Ecrit taoïste découvert à Mawangdui Mawangdui (馬王堆) est un site archéologique chinois situé à Wulibei (五里牌) à quelques kilomètres à l’est de Changsha dans la province du Hunan. Signalé par deux tumuli en forme de selle (mawang est une corruption de ma'an 馬鞍 ”selle”), le site fut fouillé de 1972 à 1974. On y découvrit trois tombes datant des Han Occidentaux (~190-168 av J.C.) contenant les momies du marquis de Dai (軼侯), de sa femme et de son
Mawangdui

Ecrit taoïste découvert à Mawangdui Mawangdui (馬王堆) est un site archéologique chinois situé à Wulibei (五里牌) à quelques kilomètres à l’est de Changsha dans la province du Hunan. Signalé par deux tumuli en forme de selle (mawang est une corruption de ma'an 馬鞍 ”selle”), le site fut fouillé de 1972 à 1974. On y découvrit trois tombes datant des Han Occidentaux (~190-168 av J.C.) contenant les momies du marquis de Dai (軼侯), de sa femme et de son fils. Celle de la marquise, qui survécut à sa famille, est dans un excellent état de conservation. Décédée entre -168 et -145, elle reposait dans la tombe No1 dans une chambre funéraire en bois, enveloppée de 20 épaisseurs de tissu fixées par neuf ceintures, placée dans quatre cercueil emboîtés entourés de compartiments pour le mobilier funéraire. (images sur: http://video.google.fr/videoplay?docid=-391706632057108319&q=momie+chine) Figures interprétées comme des représentations de comètes sur un manuscrit de Mawangdui Recouvertes de 16 à 20m de terre pilée, les tombes étaient entourées de couches de charbon et d’argile blanche qui ont maintenu un degré d’humidité constant, assurant la préservation très rare sur une durée si longue d’objets en bois laqué (coffrets de toilette tripodes, vases, cuillères, louches, coupes et gobelets, cruches, plateaux, éventails) et de pièces de soie. Parmi ces dernières, des vêtements, une bannière funéraire peinte et de nombreux rouleaux manuscrits (boshu 帛書) se rattachant pour la plupart au courant taoïste, dont les plus anciens documents connus concernant la médecine chinoise ainsi que Daodejing (deux exemplaires) et le Yijing. Accompagnaient également le corps des provisions, des herbes médicinales, des instruments de musique (cithare, orgue à 22 tuyaux, cornemuses), 162 figurines de bois et des maquettes funéraires. Les tombes, situées à une profondeur de 20 à 16 mètres sous terre, s’ouvrent sur le nord. L’accès lors de l’enterrement était assuré par un chemin en pente. Catégorie:Site archéologique de Chine Catégorie:Histoire de la Chine impériale Catégorie:Hunan de:Mawangdui en:Mawangdui es:Mawangdui fa:ماوانگدویی zh:马王堆汉墓
Sujets connexes
Argile   Changsha   Dynastie Han   Houille   Hunan   Laque   Momie   République populaire de Chine   Soie   Taoïsme   Yi Jing  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^