Boeing 707

Infos
Le Boeing 707 est un avion quadrimoteur à usage commercial et militaire développé dès les années 50 par Boeing. Même s'il ne fut pas le premier avion commercial à réaction en service, il fut un précurseur dans la mesure où il fut produit massivement et qu'il inaugura la série des 7x7 de l'avionneur de Seattle.
Boeing 707

Le Boeing 707 est un avion quadrimoteur à usage commercial et militaire développé dès les années 50 par Boeing. Même s'il ne fut pas le premier avion commercial à réaction en service, il fut un précurseur dans la mesure où il fut produit massivement et qu'il inaugura la série des 7x7 de l'avionneur de Seattle.

Historique du Boeing 707

Développement

La construction d'un Jet commercial avait été annoncée par Boeing dès le 30 août 1952 pour répondre aux besoins nouveaux et futurs de l'aéronautique à ce moment-là en pleine expansion. Le projet avait pour priorité de concevoir un avion quadriréacteur (l'ère de l'hélice touchant à sa fin) doté d'une autonomie lui permettant d'effectuer des vols transcontinentaux. C'est ainsi qu'après à peine 2 ans de développement, le 14 mai 1954, le prototype du 707 voit le jour sous l'appellation de Boeing 367-80 ou plus communément Dash 80. Ces années de recherche et de conception vont coûter près de 16 millions de dollars à Boeing mais vont lui permettre de développer deux avions proches mais différents : le 707 d'une part pour l'usage civil et le KC-135 d'autre part, un ravitailleur en vol, demandé par l'US Air Force. Pour près de 90 % le 707 est issu de développements militaires, les apports les plus importants venant du programme KC-135 dont le 707 devait devenir une réplique commerciale presque équivalente. Mais cet appareil a également beaucoup bénéficié de la participation de Boeing au développement des bombardiers B-47 et B-52. À titre d'illustration, le rapport "Arnold et Porter" rappelle que si le B-47 et le B-52 ont réclamé respectivement 7 600 et 7 800 heures de tests en soufflerie, grâce à ces derniers, seules 1 357 heures de passage en soufflerie ont été nécessaires pour le 707. Le Dash-80 effectua avec succès son premier envol le 15 juillet 1954, date exacte du 38 anniversaire de Boeing. Cependant, le doute s'installa rapidement sur ce projet qui avait coûté énormément d'argent à la firme américaine. En effet, la première commande officielle d'une compagnie aérienne n'arriva qu'en octobre 1955 lorsque Pan Am commanda 20 appareils.

Carrière

Le Boeing 707-120 (premier type de 707 exploité) effectua alors son premier vol commercial sous les couleurs de la Pan Am le 26 octobre 1958 entre New York et Paris. American Airlines fut la seconde compagnie à affréter ce type d'avion et fut très rapidement suivie par beaucoup d'autres compagnies des quatre coins du globe. Le 707 devint alors l'un des avions les plus populaires de son époque, chaque fois modernisé au fil de nouvelles versions tout au long de sa carrière. Le dernier de ces quadriréacteurs sortira des chaînes de fabrication en mai 1991 au terme de près de 4 années sans commandes mais après une carrière exceptionnelle qui vit la production de pas moins de 1 012 exemplaires.

Opérateurs

Aujourd'hui, il ne reste que très peu de Boeing 707 encore en service commercial hormis quelque fois comme avion de fret. Autrefois l'avion fut affrété aussi bien par les plus grandes compagnies américaines (Pan Am, American Airlines, TWA, etc.) que par les autres flottes du monde entier (Air France, Qantas, Lufthansa, etc.). L'avion fut même utilisé (jusqu'à son remplacement en 1991 par le Boeing 747) par le président des États-Unis pour ses déplacements officiels. Cependant, la plupart des appareils militaires sont encore en service, comme avions radar ou tankers. Les Nations unies ainsi que beaucoup d'autres armées du monde entier possèdent une large flotte de KC-135 ou de E3 AWACS.

Concurrence

La concurrence face au Boeing 707 n'essuya que des échecs. Lockheed vit la carrière de son L-188 Electra stoppée net suite à deux accidents survenus en septembre 1959 et mars 1960 à cause d'une faiblesse dans la conception de l'aile. Le Douglas DC-8 fut le plus sérieux détracteur du 707 mais qui malgré des performances égales et une ressemblance assez forte, ne put rivaliser sur le plan commercial.
- Lockheed L-188 Electra
- Convair CV-880
- Douglas DC-8
- Shanghai Y-10
- Vickers VC-10
- Iliouchine Il-62

Spécifications

Le Dash-80 lors de sa première présentation.

Versions

Civiles

707-120

Le premier 707 commercialisé, le 707-120 fut conçu pour les liaisons transcontinentales et demandait un arrêt de ravitaillement pour les voyages à travers l'Atlantique nord. Il fut à l'origine livré avec 4 turboréacteurs Pratt & Whitney JT3C, conversion civile du réacteur militaire J57. L'évolution du 707-120, le 707-120-B se différenciait de son aîné par son nouveau moteur Pratt & Whitney JT3D, qui était plus sobre, plus performant et plus économique que son prédécesseur. Le 707-120 fut construit de 1957 à 1978 à près de 856 exemplaires.
707-220
Le 707-220 (aussi appelé 707-227) est semblable à la version -120 mais fut doté des réacteurs JT4A-4 plus puissants que la série JT3 (afin de faciliter les décollages dans les climats chauds), spécialement pour la compagnie Braniff International et ses liaisons sud-africaines. Seulement 5 appareils de cette version furent assemblés notamment à cause de sa très forte consommation de carburant.
707-320 et 707-420
Les nouvelles versions 707-320 et 707-420 sont les premières versions à apporter des améliorations visibles au 707-120 originel. Tout d'abord elles sont dotées d'ailes allongées et surtout leur capacité en carburant a été revue à la hausse afin d'effectuer les liaisons transocéaniques sans escales. Le -320 s'équipa de moteurs JT4A-4, tandis que le -320-B, de turboréacteurs JT3D. Bien qu'utilisant les mêmes moteurs que le -320-B, le -320-C se différencia en admettant une porte cargo afin de pouvoir se convertir en appareil de fret. Enfin, la version -420, produite à l'origine pour BOAC, était propulsée par des moteurs Rolls-Royce Conway.
707-700
Le seul appareil de cette version fut testé en décembre 1979 sous l'immatriculation N707QT n° de ligne : 941, n° de série : 21956 avec des moteurs CFM56, dernier 707 civil, mais le projet n'ayant jamais eu de suite, l'appareil fut reconverti en 707-3W6 C équipé de GTR P&W JT3D3, pour être revendu à la Royal Air Maroc: CN-ANR. Le 707-700 n'est jamais entré en production, tout d'abord parce que les techniciens de Boeing avaient pensé que cette version pourrait faire concurrence au futur Boeing 757.
720
Le Boeing 720 fut à l'origine désigné 707-020, mais son appellation changea par la suite pour des raisons de marketing, le chiffre 720 préfigurant plus une évolution que le 020. Le 720 est en réalité une version raccourcie du 707 spécialement conçue pour les trajets courts et les petits aéroports. Il est plus léger et plus rapide que 707-120 et bénéficie d'un design des ailes simplifié. Cependant ce modèle connut une carrière assez terne avec relativement peu de ventes mais qui profita tout de même à Boeing du fait des moindres investissements que la firme américaine dut débourser pour développer cet appareil. Plus tard, ce fut le 727 qui le remplaça.

Militaires

Boeing E-3 Sentry de l'US Air Force Un très grand nombre (environ 700) de Boeing C-135, principalement en version ravitailleurs, ont été construits. Mais contrairement à l'idée répandue, il ne s'agit pas d'une version militaire du 707, mais un avion « cousin », dont le fuselage est plus court, plus étroit, et dépourvu de fenêtre. Il existe aussi de « vrais » 707 militaires. Différents pays (Australie, Brésil, Venezuela, Israël...) ont modifié des 707 civils pour en faire des avions ravitailleurs. Les Américains ont aussi employés des 707 militaires, pour les applications où le fuselage plus étroit du K/KC-135 était pénalisant. le VC-137 servit d'Air Force One avant les 747 actuels. On peut aussi citer le E3 Sentry (AWACS), encore en service actif dans de nombreuses armées du monde entier.

Techniques

Catastrophes aériennes

- Vol 548 Sabena - Bruxelles (Belgique) - 15 février 1961
- Vol 1 American Airlines - Jamaica, New York (USA) - 1962
- Vol 11 Continental Airlines - Unionville, Missouri (USA) - 22 mai 1962
- Vol 159 Air France - aéroport d'Orly (France) - 3 juin 1962
- Vol 117 Air France - Guadeloupe (France) - 22 juin 1962
- Vol 810 Varig - Lima (Pérou) - 27 novembre 1962
- Vol 214 Pan Am - Elkton, Maryland (USA) - 8 décembre 1963
- Vol 800 TWA - Rome (Italie) - 23 novembre 1964
- Vol 25 Continental Airlines - Kansas City, Missouri (USA) - 1965
- Vol 292 Pan Am - Montserrat (Antilles) - 17 septembre 1965
- Vol 200 Air India - Mont Blanc (FRANCE) - 24 janvier 1966
- Vol 911 BOAC - Mont Fuji (Japon) - 5 mars 1966
- Vol 322 Canadian Pacific - Vancouver (Canada) - 7 février 1968
- Vol 212 Air France - Guadeloupe (France) - 6 mars 1968
- Vol 712 BOAC - aéroport d'Heathrow (Angleterre) - 9 avril 1968
- Vol 228 South African Airways - Windhoek (Afrique du Sud) - 20 avril 1968
- Vol 217 Pan Am - Caracas (Venezuela) - 12 décembre 1968
- Vol 212 Air France - Caracas (Venezuela) - 4 décembre 1969
- Vol 850 Alia Royal Jordanian Airlines - Kano (Nigeria) - 22 janvier 1973
- Vol 820 Varig - aéroport d'Orly (France) - 11 juillet 1973
- Vol 816 Pan Am - Papeete (Polynésie Française) - 22 juillet 1973
- Vol 742 TWA - Los Angeles, Californie (USA) - 28 août 1973
- Vol 640 Pan Am - Boston, Massachusetts (USA) - 3 novembre 1973
- Vol 412 Pan Am - Rome (Italie) - 18 décembre 1973
- Vol 806 Pan Am - Pago Pago (Samoa américaines) - 30 janvier 1974
- Vol 812 Pan Am - Bali (Indonésie) - 22 avril 1974
- Vol 841 TWA - Mer Ionienne (Espace International) - 8 septembre 1974
- Vol 376 Alia Royal Jordanian Airlines - Immouzer (Maroc) - 3 août 1975
- Vol 48 Lloyd Aero Boliviano - Santa Cruz (Bolivie) - 13 octobre 1976
- Vol 964 EgyptAir - Bangkok (Thaïlande) - 25 décembre 1976
- Vol 332 IAS Cargo - Lusaka (Zambie) - 14 mai 1977
- Vol 740 Pakistan International Airlines - At Ta'if (Arabie saoudite) - 26 novembre 1979
- Vol 830 China Airlines - Manille (Philippines) - 27 février 1980
- Vol 100 Air India - Bombay (Inde) - 22 juin 1982
- Vol 349 TAMPA Colombia - Medellin (Colombie) - 14 décembre 1983
- Vol 726 Varig - Abidjan (Côte d'Ivoire) - 3 janvier 1987
- Vol 858 Korean Air - mer d'Andaman (Espace International) - 29 novembre 1987
- Vol 775 Uganda Airlines - Rome (Italie) - 17 octobre 1988
- Vol 508 GAS Air - Louxor (Égypte) - 14 décembre 1988
- Vol 1861 Independent Air - Iles Açores (Portugal) - 8 février 1989
- Vol 803 Transbrasil - Guarulhos (Brésil) - 21 mars 1989
- Vol 742 Kenya Airways - Adis Adeba (Éthiopie) - 11 juillet 1989
- Vol 709 Ethiopian Airlines - Adis Adeba (Éthiopie) - 25 juillet 1990
- Vol 666 Trans Arabian Air Transport - Nairobi (Kenya) - 4 décembre 1990
- Vol 933 United States Air Force - Elmendorf AFB (USA) - 22 septembre 1995
- Vol 663 Azerbaijan Airlines - Baku (Azerbaïdjan) - 30 novembre 1995
- Vol 837 EgyptAir - Istanbul (Turquie) - 21 août 1996
- Vol 603 Millon Air - Manta (Équateur) - 22 octobre 1996
- Vol 735 Air Memphis - Mombasa (Kenya) - 10 mars 1998
- Vol 584 Avistar - Bratislava (Slovaquie) - 7 février 1999
- Vol 310 Trans Arabian Air Transport - Mwanza (Tanzanie) - 3 février 2000
- Vol 370 Skymaster Airlines - Sao Paulo (Brésil) - 7 mars 2001
- Vol 823 Luxor Air Egypt - Monrovia (Libéria) - 23 mars 2001
- Vol ??? New Gomair - Bangui (République de Centrafrique) - 4 juillet 2002
- Vol 884 Cargo Plus Aviation - Entebbe (Ouganda) - 19 mars 2005
- Vol 171 Saha Airlines - Téhéran (Iran) - 20 avril 2005

Anecdotes

- Le Dash 80 (prototype du 707) accumula les records de l'époque. L'un des plus spectaculaires fut lorsqu’il fit, le 11 mars 1957, le voyage Seattle-Baltimore (soit la traversée des États-Unis d'est en ouest) en 3 h 48 minutes à la vitesse moyenne de 985 km/h.
- Alvin M. "Tex" Johnston, pilote d'essai de Boeing effectua deux tonneaux (ou plus précisément deux barriques) aux commandes du Dash 80 lors d'une présentation le 7 août 1955 au dessus du lac Washington à Seattle. La manœuvre n'avait pas été prévue et on raconte que le président de Boeing, William Allen, qui était présent, accompagné d'acheteurs potentiels, en fut tellement surpris qu'il demanda à un de ses invités s'il pouvait lui emprunter ses pilules pour le cœur.
- L'acteur américain John Travolta possède et pilote personnellement un 707-138 aux couleurs de Qantas immatriculé N707JT.
- Le 707 a aussi défini de nombreuses particularités présentes sur d'autres familles d'appareils du constructeur américain. Ainsi, le diamètre de son fuselage a été repris sur le 727, 737 et 757, apparus ultérieurement. De même, son célèbre « nez de rapace », si caractéristique, est encore présent sur les derniers 737NG.
- Le « Dash 80 » est aujourd'hui exposé au Smithsonian Air and Space Museum de l'aéroport de Washington Dulles. ==
Sujets connexes
Abidjan   Afrique du Sud   Air Force One   Air France   American Airlines   Angleterre   Antilles   Arabie saoudite   Avion ravitailleur   Azerbaïdjan   Aéroport d'Orly   Baku   Bali   Baltimore   Bangkok   Bangui   Belgique   Boeing   Boeing 727   Boeing 737   Boeing 747   Boeing 757   Boeing C-135   Bolivie   Bombay   Boston   Braniff International   Bratislava   British Overseas Airways Corporation   Bruxelles   Brésil   CFM International CFM56   Californie   Canada   Caracas   Colombie   Côte d'Ivoire   Douglas DC-8   Entebbe   France   Guadeloupe   Guarulhos   Inde   Indonésie   Iran   Italie   Japon   John Travolta   Kano (Nigeria)   Kansas City (Missouri)   Kenya   Libéria   Lockheed L-188 Electra   Los Angeles   Louxor   Lufthansa   Lusaka   Manille   Manta Ecuador   Maroc   Maryland   Massachusetts   Mer Ionienne   Mer d'Andaman   Missouri (État)   Mombasa   Monrovia   Mont Blanc   Mont Fuji   Montserrat   Mwanza   Nairobi   New York   New York (État)   Nigeria   Organisation des Nations unies   Ouganda   Pago Pago   Pan American World Airways   Papeete   Paris   Philippines   Portugal   Pratt & Whitney   Pratt & Whitney JT3D   Pérou   Qantas   Rome   Sabena   Samoa américaines   Santa Cruz (Bolivie)   Seattle   Shanghai Y-10   Slovaquie   Tanzanie   Thaïlande   Trans World Airlines   Turboréacteur   Turquie   Téhéran   United States Air Force   Vancouver   Venezuela   Vickers VC-10   Vol 837 EgyptAir   Windhoek   Zambie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^