Hermaphrodisme

Infos
L'hermaphrodisme désigne un phénomène biologique dans lequel l'individu est morphologiquement mâle et femelle, soit alternativement soit simultanément.
Hermaphrodisme

L'hermaphrodisme désigne un phénomène biologique dans lequel l'individu est morphologiquement mâle et femelle, soit alternativement soit simultanément.

Origine du mot

Dans la mythologie grecque, Hermaphrodite était le fils d'Hermès et d'Aphrodite, né sur le mont Ida de Troade. Alors qu'il se baignait dans une source d'Halicarnasse en Carie, la naïade de la source, Salmacis, s'éprit de lui. Elle fut repoussée, fit ensuite le vœu que les dieux unissent leurs deux corps pour n'en faire plus qu'un et fut exaucée. Cela donna naissance à un être humain homme et femme à la fois, que l'on a représenté dans la statuaire comme doté d'un pénis et de seins (cf. l'article Hermaphrodite). La légende est notamment relatée dans Les Métamorphoses d'Ovide.

Hermaphrodisme en biologie

On distingue trois types d'hermaphrodisme :

Hermaphrodisme simultané

Il existe à l'état naturel chez certains animaux comme le ver de terre ou lombric, les escargots, certaines cochenilles, certaines coquilles Saint-Jacques et certains parasites, ou plantes comme le pommier qui portent les organes sexuels mâles et femelles (étamine et pistil) dans la même fleur. On peut assister alors à une autofécondation : la fécondation des œufs se fait par les spermatozoïdes du même organisme. Mais ce phénomène reste plutôt rare car cela ne favorise pas le brassage génétique. La plupart des fécondations chez ce type d'hermaphrodite sont donc des fécondations croisées : elles nécessitent l'accouplement entre individus, ce qui peut être facilité par la séparation très nette dans l'espace des organes des deux genres (comme sur le maïs qui portent des fleurs mâles et femelles à des hauteurs différentes).

Hermaphrodisme successif ou séquentiel

Certaines espèces d'animaux sont au cours de leur vie d'abord mâles puis deviennent femelles vers la fin. C'est le cas par exemple des crépidules (mollusques marins), du poisson clown, certains batraciens et reptiles... On parle de protérandrie lorsque les gamètes mâles sont produites avant les gamètes femelles (huître...) et, plus rarement, de protérogynie dans le cas contraire (mérou...).

Hermaphrodisme dans l'espèce humaine

Dans l'espèce humaine le terme hermaphrodisme (vrai ou pseudo) est parfois employé pour désigner l'intersexuation ou intersexualité. Le corps médical le considère le plus souvent comme une maladie congénitale malgré l'absence de problèmes de santé associés et malgré un potentiel érotique comparable à celui d'un mâle ou d'une femelle. Quand il est dit "vrai" l'hermaphrodisme désigne un cas rare d'intersexualité (5%) : la personne est dotée de chromosomes sexuels variables (XX, XY), mais naît le plus souvent avec une ambiguïté sexuelle et la présence simultanée de tissus testiculaires et ovariens, conduisant au développement de structures masculines (véritable pénis érectile, prostate) et féminines (vagin, utérus). La médecine n'en dénombre officiellement qu'environ 500 cas en France. D'autres appelés pseudo-hermaphrodites féminins (XX) peuvent être liés à une hyperplasie congénitale des glandes surrénales et peuvent décéder précocement à cause de problèmes de fixation du chlorure de sodium, par insuffisance de sécrétion de cortisone. Les pseudo-hermaphrodites masculins (XY) sont liés à un déficit d'expression de la testostérone. Une personne atteinte de cette condition est le plus souvent infertile, même si on rapporte des cas d'ovulations ou de spermatogénèse. Les taux de testostérone et d'œstrogènes ont souvent tendance à s'inhiber l'un et l'autre (de sorte que ni les seins ni le système pileux ne se développent normalement, et parfois les organes externes restent trop peu développés pour permettre un coït aisé). A la naissance, on pratique en général l'ablation de l'attribut le moins développé, opération doublée d'une hormonothérapie. On peut aussi se déterminer en étudiant l'histologie des gonades.

Mise en cause de la pollution

En 2003, des chercheurs danois ont mis en évidence qu'une contamination par des matières polluantes véhiculées par la chaîne alimentaire, en particulier les PCB, entraînait une augmentation notable des cas d'hermaphrodisme chez les ours polaires.

Hermaphrodisme et sociétés

Il ne faut pas confondre l'hermaphrodite vrai (terme que la plupart des personnes concernées rejettent), qui a du tissu testiculaire et ovarien, avec l'androgyne, dont l'apparence seulement prête à confusion mais dont les caractères sexuels sont exprimés normalement, ni avec le (ou la) transsexuel(le) qui se fait opérer pour changer de sexe. Dans les sociétés océaniennes, Rae raes, Mahus, Fa'fafines et autres transgenres avaient le rôle d'enseignantes et de gardiennes des connaissances et des traditions. Avant l'arrivée des colons occidentaux et de leur morale, il était de coutume que chaque famille élève au moins un de ces enfants mâles comme une fille pour perpétuer la communauté en cas de disparition des hommes lors de conflits entre familles ou de caprices de l'océan. Souvent liées au culte de la Déesse-Mère, connue aussi sous diverses appellations parmi lesquelles : Tanit, Isis, Ishtar, Artémis, Astaroth, Astarté, Aphrodite, Vénus (que l'on retrouve ensuite sous la forme de la Vierge Marie), elles tenaient souvent le rôle de chamanes, de prêtresses, ou sibylles dans des sociétés pré-judaïques. Étant considérées comme les intermédiaires naturelles entre le monde des divinités et celui des mortels, tout comme entre celui des femmes et des hommes dès les tous premiers cultes de l'humanité, elles commencèrent par être vénérées avant d'être démonisées puis persécutées lors de l'avènement des sociétés patriarcales (voir patriarcat) puis des monothéismes. Les nouveaux-nés hermaphrodites furent dès lors généralement considérés comme un signe de la colère des dieux et mis à mort. Certaines cultures leur ont attribué au cours de l'histoire, et parfois même bien après l'évangélisation, un statut particulier, comme à Naples par exemple, cité dont la Reine fondatrice, Aristodemos il Malasio, surnommée aussi Parthénope (asexuée) et représentée sous la forme métaphorique d'une sirène, était elle-même hermaphrodite et grande prêtresse des cultes d'Aphrodite, d'Héphaïstos et d'Hermès, après avoir été Neapolis (nouvelle ville), autour de -478 qui devint dès lors la matrie des femminielli ou « petites femmes », terme employé pour qualifier les travestis. (voir aussi shemales, transgenres et transsexuelles MTF)

Hermaphrodisme et politique

Elles appartiennent avec les transsexuelles, les travestis et les transformistes, au milieu dit transgenre ou 3 sexe, shemale chez les anglophones, new half au Japon, muxe ou muché chez les Zapotec du Tehuantepec Juchitan, rae rae en Polynésie, fa'fafine aux Samoa, woubi en Côte d'Ivoire, femminielli en Italie, ladyboys ou katoeys (pouvant aussi s'écrire kathoeys) en Thaïlande, natkadaw en Birmanie, hijra en Inde et au Pakistan. Leur combat se fait surtout au niveau de l'intégration à la société : elles sont souvent reléguées à des emplois au rabais, illégaux ou à l'industrie du sexe, ou encore victime d'ostracisme et de violence. On note quelques cas dans l'histoire de personnes hermaphrodites ayant vécu leur différence dans la tolérance et l'acceptation, y compris dans les milieux ruraux français. Mais en général, même si celles-ci ne sont pas toujours mises à mort, elles sont parfois considérées comme des monstruosités et vivent mal leur différence du fait du rejet dont font preuve la plupart des sociétés. Aussi la plupart tentent de dissimuler leur état en se privant volontairement de sexualité, suite à des expériences parfois traumatisantes, ou bien empruntent la voie de sexualités sensées être plus ouvertes et tolérantes. Certaines associations reprochent à notre société de vouloir séparer la population en deux groupes étanches : les mâles et les femelles. Ils reprochent alors au corps médical de prendre une décision, à la naissance, au lieu de laisser l'individu se déterminer plus tard. En particulier, ils reprochent à la société de classer systématiquement les cas d'intersexualité dans la catégorie des femmes.

Quelques hermaphrodites connus ou supposés

- Aristodemos il Malasio, Reine fondatrice de Naples, Stratège victorieuse contre l'empire étrusque et grande prêtresse des cultes d'Aphrodite, d'Héphaïstos et de Hermès au Vème siècle avant J.C.
- le chevalier d'Éon, espion et diplomate de Louis XV. Une confusion existe quant à son sexe véritable, ce qui mène certaines personnes à proposer qu'il ait été hermaphrodite.
- Erika Schinegger championne du monde de ski alpin en 1966, fut détecté comme étant de sexe masculin lors d'un test urinaire.
- Herculine Barbin, 1838-1868, est connue pour avoir écrit une autobiographie qui présente la difficulté d'être intersexe.
- Hida Viloria, actrice contemporaine
- Marie-Madeleine Lefort, femme à barbe du début du
- Omphale reine de Lydie, ancêtre des sibylles, Maîtresse d'Héraclès.

Références

- 1975... Le Vagabond des Limbes de Christian Godard et Julio Ribera BD.
- 1985 Le mystére Alexina de René Féret avec Philippe Vuillemin, Valérie Stroh.
- 1988 Torch Song Trilogy de Paul Bogart.
- 1992 The Crying Game de Neil Jordan avec Forest Whitaker, Miranda Richardson.
- 1999 Cowboy Bebop de Shinichiro Watanabe.
- Fa'fafine des Samoa.
- 2001 Thelma de Pierre-Alain Meier avec Pascale Ourbih, Laurent Schilling...
- 2003 Tiresia de Bertrand Bonello, avec Laurent Lucas, Clara Choveaux, Thiago Teles, Célia Catalifo.
- Tirésias Scénariste S. Le Tendre, dessinateur et coloriste C. Rossi BD.
- 2005 Ose devenir qui tu es de Dany Montebello.
- La plupart des travaux de Albert Jacquard sur la Génétique (Livres).
- 2005 Dr House diffusé sur TF1 & TF6. Episode 13 "Confusion des genres", saison 2.
- 2006
Grey's Anatomy diffusé sur TF1

Voir aussi

- Intersexualité ==
Sujets connexes
Albert Jacquard   Androgyne   Aphrodite   Aristodème (sibylle)   Artémis   Asexué   Astaroth   Astarté   Bande dessinée   Bertrand Bonello   Bibliothèque nationale de France   Birmanie   Carie (Antiquité)   Chaman   Charles de Beaumont, chevalier d'Éon   Chlorure de sodium   Christian Godard   Connaissance   Coquille Saint-Jacques   Cortisone   Cowboy Bebop   Culte   Culture   Côte d'Ivoire   Dieux   Dr House   Déesse-Mère   Escargot   Femelle   Femme   Femminielli   Forest Whitaker   Fécondation   Gamète   Grey's Anatomy   Génétique   Halicarnasse   Hermaphrodisme successif   Hermaphrodite   Hermès   Hijra   Histologie   Homme   Hormonothérapie   Huître   Hyperplasie   Héphaïstos   Héraclès   Inde   Intersexualité   Ishtar   Isis   Italie   Japon   Julio Ribera   Le Vagabond des Limbes   Lydie   MTF   Mahu   Maïs   Miranda Richardson   Monothéisme   Mont Ida (Troade)   Mythologie grecque   Mâle (biologie)   Mérou   Naples   Naïade   Neil Jordan   New half   Omphale   Ostracisme   Ovide   Ovulation   Pakistan   Pascale Ourbih   Philippe Vuillemin   Pierre-Alain Meier   Pistil   Poisson clown   Polynésie   Pommier   Prostate   Prêtre   Pénis   René Féret   Salmacis   Samoa   Shemale   Sibylle   Sirène (mythologie)   Ski alpin   Spermatozoïde   Stratège   TF1   TF6   Tanit   Tehuantepec   Testostérone   Thaïlande   The Crying Game   Thelma   Tiresia   Tirésias   Torch Song Trilogy   Tradition   Transgenre   Travestissement   Utérus   Vagin   Violence   Vénus (mythologie)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^