Lycée Condorcet

Infos
L'entrée du lycée. La cour du lycée. Le lycée Condorcet est un lycée parisien. Il est situé au 8, rue du Havre, entre la Gare Saint-Lazare et le Boulevard Haussmann, dans le 9 arrondissement de Paris. Fondé en 1803, il a porté de nombreux noms, reflétant l'évolution politique de la France : lycée Bonaparte, collège Bourbon, lycée Fontanes, etc. Il s'agit aujourd'hui d'un des meilleurs lycées parisiens, affichant des résultats au baccalauréat proches de 100% toute
Lycée Condorcet

L'entrée du lycée. La cour du lycée. Le lycée Condorcet est un lycée parisien. Il est situé au 8, rue du Havre, entre la Gare Saint-Lazare et le Boulevard Haussmann, dans le 9 arrondissement de Paris. Fondé en 1803, il a porté de nombreux noms, reflétant l'évolution politique de la France : lycée Bonaparte, collège Bourbon, lycée Fontanes, etc. Il s'agit aujourd'hui d'un des meilleurs lycées parisiens, affichant des résultats au baccalauréat proches de 100% toutes séries confondues. On y trouve également des classes préparatoires aux concours littéraires (A/L préparation classique et moderne) et scientifiques (MPSI, PCSI, MP
-, MP, PC, PSI
-). Une particularité du lycée Condorcet est sa taille relativement réduite (environ 500 lycéens et 500 élèves de classes préparatoires). Les élèves du lycée Condorcet sont appelés les « condorcéens ». Le proviseur actuel est M. Lobot et son adjointe est Mme Lorente.

Histoire du lycée

Le lycée Condorcet, fondé en 1803, est l'un des quatre plus vieux lycées de Paris et également l'un des plus prestigieux. Son cadre est pour partie un monument classé puisque lui furent attribués les bâtiments du couvent des capucins de Saint-Louis d'Antin, réalisé dans la décennie 1780 par le célèbre Brongniart et devenu bien national dès 1789. Pendant la plus grande partie du , le lycée a été le « grand lycée libéral » de la rive droite grâce à son régime relativement souple, qui le faisait choisir par la bourgeoisie progressiste pour leurs fils. Il compte parmi les rares lycées parisiens à n’avoir jamais eu d’internat : les élèves qui n’étaient pas logés chez leurs parents travaillaient, mangeaient, et couchaient chez des maîtres de pension du quartier. La mixité est apparue progressivement, en 1930 pour les classes préparatoires aux grandes écoles, et en 1975 pour les classes du secondaire. L’établissement a porté successivement les noms de :
- Lycée de la Chaussée d’Antin (1804)
- Lycée impérial Bonaparte (1805 – 1814)
- Collège royal de Bourbon (juillet 1815 – février 1848)
- Lycée impérial Bonaparte (1848-1870)
- Lycée Condorcet (22 octobre 1870-1874)
- Lycée Fontanes (1 mai 1874-27 janvier 1883)
- Lycée Condorcet (1883-?) Les classes préparatoires du lycée sont également très anciennes et ont eu droit à des professeurs illustres tels que Jean-Paul Sartre. À l'heure actuelle, le lycée bénéficie d'une certaine couverture médiatique : plusieurs hebdomadaires l'ont mis récemment en tête de leurs classements des lycées de France pour la qualité de son enseignement secondaire ; et il est classé troisième au plan national pour le concours général de 2006. Pour les années 2006 et 2007, le lycée a obtenu 100% de réussite au BAC et 9 élèves sur 10 ont obtenu une mention.

Anecdotes

- Ce sont des élèves du lycée Condorcet qui ont crée le Racing club de France.
- Le lycée Condorcet s'est également appelé lycée Karl Marx le temps de quelques jours pendant les évènements de mai 68. Les élèves désiraient en effet que leur lycée porte le nom d'un révolutionnaire, et ce n'est que lorsqu'on leur a fait réaliser que Nicolas de Condorcet était un révolutionnaire que l'établissement a repris son nom actuel.
- Le lycée Condorcet a été l'un des premiers à accueillir des élèves féminines, avec dès 1927 Clémence Ramnoux, première normalienne littéraire de la rue d'Ulm. En 1972, année de l'ouverture de l'Ecole polytechnique aux filles, c'est une ancienne élève du lycée Condorcet, Anne Chopinet, qui est reçue première au concours.

Professeurs illustres

- Alain, (philosophie)
- Jules Barni (philosophie)
- Jean Beaufret (philosophie de 1955 à 1972)
- Paul Bénichou
- Serge Boucheron
- Edouard Bruley, (histoire-géographie)
- George Cœdès, (allemand)
- Georges Colomb (sciences naturelles)
- Maurice Crouzet
- Paul Desjardins (littérature)
- Jean-Marie Guyau
- Jean Jaurès
- Stéphane Mallarmé, (anglais)
- Louis Poinsot, (mathématiques)
- Jean-Paul Sartre, (philosophie), vers 1942
- Marcel Pagnol, (anglais)

Élèves illustres

Toutes les salles du lycée Condorcet (y compris la salle d'examen (polyvalente), la bibliothèque, etc) portent d'ailleurs les noms de ces anciens élèves illustres.

Références littéraires

- André Gide, Les Faux-Monnayeurs
- Émile Zola, La Curée
- Gilbert Cesbron, Notre prison est un royaume
- Céline Artaud, Le recrutement des élèves au Lycée Condorcet à Paris de 1887 à 1995
- Lefeuve, Histoire du lycée Bonaparte, 1852

Voir aussi

- Lycée en France ==
Sujets connexes
Abdoulaye Wade   Alain (philosophe)   Alain Krivine   Albert-Marie de Monléon   Alfred Grosser   Alfred de Vigny   André Antoine (théâtre)   André Citroën   André Gide   André Siegfried   André Tardieu   Anne Chopinet   Arrondissement   Baccalauréat (France)   Bernard Blier   Boris Vian   Boulevard Haussmann   Brongniart   Charles Augustin Sainte-Beuve   Claude Lévi-Strauss   Concours général   Daniel Buren   Daniel Halévy   Dominique Lapierre   Edmond de Goncourt   Eugène Labiche   Eugène Lefèvre-Pontalis   Eugène Sue   Fabien Lévy   Ferdinand Buisson   France   Francis Poulenc   Félix d'Hérelle   Georges Colomb   Georges Eugène Haussmann   Gilbert Cesbron   Gilbert Grandval   Henri Bergson   Henri Cartier-Bresson   Henri Schneider   Henri de Toulouse-Lautrec   Hippolyte Taine   Jacques Copeau   Jacques Dutronc   Jacques Laurent   Jacques de Reinach   Jean-Barthélemy Hauréau   Jean-Claude Trichet   Jean-Marie Guyau   Jean-Martin Charcot   Jean-Paul Sartre   Jean-Pierre Beltoise   Jean-Pierre Ceytaire   Jean-Pierre Petit   Jean Balladur   Jean Beaufret   Jean Béraud   Jean Casimir-Perier   Jean Cocteau   Jean Dieudonné   Jean Jaurès   Jean Marais   Jean Nohain   Joseph Caillaux   Joseph Reinach   Jules Barni   Jules Laforgue   Jules Romains   Jules Vallès   Jules de Goncourt   Ker-Xavier Roussel   Lanza del Vasto   Lhéritier   Louis Breguet   Louis Poinsot   Louis Renault (industriel)   Louis de Funès   Lycée en France   Mai 68   Marcel Brillouin   Marcel Dassault   Marcel Pagnol   Marcel Proust   Mathématiques, physique   Maurice Denis   Maxime Le Forestier   Michel Dubost   Michel Field   Michel Habib-Deloncle   Michel Maurice-Bokanowski   Monique Canto-Sperber   Nicolas de Condorcet   Notre prison est un royaume   Olivier Guichard   Paris   Patrice Duhamel   Patrick Devedjian   Paul Bénichou   Paul Deschanel   Paul Desjardins   Paul Sérusier   Paul Valéry   Paul Verlaine   Physique, chimie   Pierre-Jean Rémy   Pierre Bonnard   Pierre Bénichou   Pierre Carron   Pierre Corvol   Pierre Lazareff   Pierre Lellouche   Pierre Louis-Dreyfus   Racing club de France   Raymond Aron   René Rémond   René de Obaldia   Robert Aron   Robert de Flers   Roger Ikor   Roger Martin du Gard   Romain Goupil   Régis Messac   Sadi Carnot   Serge Gainsbourg   Stéphane Mallarmé   Théodore de Banville   Tristan Bernard   Victor Schoelcher   William Carlos Williams  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^