Exode

Infos
Cet article décrit la vision de l'Exode telle qu'on peut l'extraire de la Bible. Pour les informations historiques voir Données archéologiques sur l'Exode et Moïse. L'Exode est le second livre de la Bible. Il raconte la sortie d'Égypte des Hébreux sous la conduite de Moïse, le don des Dix Commandements et les pérégrinations du peuple hébreu dans le Désert du Sinaï vers la Terre promise. Voir Exode (homonymie)
Exode

Cet article décrit la vision de l'Exode telle qu'on peut l'extraire de la Bible. Pour les informations historiques voir Données archéologiques sur l'Exode et Moïse. L'Exode est le second livre de la Bible. Il raconte la sortie d'Égypte des Hébreux sous la conduite de Moïse, le don des Dix Commandements et les pérégrinations du peuple hébreu dans le Désert du Sinaï vers la Terre promise. Voir Exode (homonymie)

Étymologie

Éxode provient des mots grecs "ex-", au-dehors et "hodos", la route. Le mot grec employé dans la septante est ΕΞΟΔΟΣ. Ce mot n'est utilisé en français que depuis le XVIIIe siècle.

Le récit biblique

D'après le texte, la situation des Hébreux en Égypte a beaucoup changé depuis leur venue dans ce pays à l'époque de Joseph fils de Jacob (cf. la Genèse). Un "nouveau pharaon, qui ne connaissait pas Joseph" s'est levé sur le pays et a réduit les Enfants d'Israël à l'esclavage. Le texte commence en donnant la généalogie des douze tribus d'Israël qui descendent des douze fils de Jacob. Moïse, enfant lévite trouvé sur le Nil par la fille de Pharaon et élevé à la cour royale, doit fuir l'Égypte après le meurtre d'un Égyptien. Il va au pays de Madian où il se marie avec Séphora la fille du prêtre Reuel (Jethro), qui lui donne deux fils, Gershon et M'rori. Il partage la vie des bédouins dont il garde les troupeaux. Après l'épisode du Buisson ardent, au cours duquel Dieu lui apparaît et lui commande de libérer les Israélites, il revient en Égypte. Avec son frère Aaron, il se rend à la Cour de Pharaon pour lui demander l'autorisation de cesser le travail pour célébrer une fête dans le désert. Le pharaon refuse, et impose aux Hébreux non seulement de reprendre leur travail, mais aussi d'aller chercher la paille nécessaire pour la confection des briques. Après une escalade des prodiges et des plaies contre les Égyptiens, les Israélites sont libérés/chassés. La fête juive de Pessa'h trouve là son origine. Au bout d'une semaine, ils traversent la mer Rouge qui s'écarte miraculeusement pour les laisser passer et qui se referme derrière eux, sur leurs poursuivants à chars. Après ce nouveau prodige, les Israélites commencent leur voyage vers le pays de Canaan à travers le désert du Sinaï. Sur le mont Sinaï, Moïse reçoit de Dieu le Décalogue, un code de Loi (l'Alliance), gravé sur deux tables.

Interprétations

Remarque : Ces interprétations ne sont pas compatibles avec les données archéologiques sur les premiers Israélites. D'après le texte, les Hébreux arrivent en Égypte avec Joseph, qui finit par faire venir Jacob, son père, et toute sa famille, après avoir été établi à un très haut poste dans l'administration. Ils arriveraient 430 ans avant l'Exode, donc aux environ de -1640 en considerant la Stèle de Mérenptah comme date approximative de l'Exode. Les Hébreux seraient venus avec les envahisseurs Hyksos? En tout cas pendant la XVe dynastie égyptienne. Ils ont conservé leurs coutumes et leur culte. Il est difficile de savoir qui est le Pharaon de l'Exode. Certains penchent pour Ramsès II, d'autres pensent que ce pourrait être Mérenptah. Il est possible que le premier soit le pharaon de l'oppression, qui fait construire les villes de les villes de Pithom et de Ramsès, et le deuxième celui de l'exode proprement dit"The Romance of Bible Chronology", (1913), REV. MARTIN ANSTEY"Moïse et Pharaon", Maurice bucaille, car déclare que le roi d'Égypte est mort pendant l'exile de Moïse en pays de Madian. Le trajet de sortie d'Égypte est l'objet de diverses argumentations. Ensuite, ils se heurtent au roi d’Arad, qui les vainc et retournent à Kadesh-Barnea. Ils contournent Edom et Moab, puis battent Sihon, roi de Heshbon, à Yahaz. Ils occupent son territoire au nord de l’Arnon, en Transjordanie, et combattent au Nord le roi Og de Bashan. Moïse meurt dans les « plaines de Moab » à la hauteur de Jéricho. Josué lui succède.

Les Hébreux en Égypte

De nombreux travailleurs d'origine étrangère sont implantés en Égypte. Ce sont soit des hommes libres venus chercher du travail, soit des prisonniers de guerre réduit à l’esclavage. Suite à une insubordination ou à des requêtes injustifiées, il est fréquent que ces peuples soient chassés d’Égypte. Ils sont regroupés par nationalités : Syriens à Karnak et à Louxor, Hyksos face à Memphis (carrières de Toura), Phéniciens à Memphis (temple de Ptah, construction navale), Hébreux dans la région de Tanis d'après la Bible (briques). Selon Messod et Roger Sabbah dans leur livre "l'origine égyptienne des hébreux" publié chez Jean-Cyrille Godefroy, ce serait Aï, qui aurait ordonné la déportation des monothéïstes fidèles au dieu unique Aton. Ceux-ci, très nombreux, seraient l'origine du peuple hébreu bien que la notion de peuple hébreu n'apparaisse que beaucoup plus tard. Il n'y a pas d'autre trace de déportation dans l'histoire de l'Egypte. Aï était un général du Pharaon Aménophis IV devenu Akhénaton. Après la mort de celui-ci il serait devenu régent durant le règne du jeune Toutankamon puis pharaon à la mort de ce dernier. Aï qui s'est attaché à rétablir le culte d'Amon, remplacé un temps par le culte d'Aton, a décidé de "chasser" les récalcitrants hors d'Egypte. Les mots "chassés d'Egypte" figurent au chapitre 12 de l'Exode verset 39. Les faits ainsi relatés se seraient déroulés vers les années 1340 av J.C. L'histoire (Jean Deshaies, "Les civilisations de l'Orient ancien - Arthaud) dit aussi que des peuples nomades se seraient sédentarisés en terre de Canaan vers le XIIIe siècle avant JC. On ne parlait pas encore de peuple hébreu, la notion de peuple hébreu n'apparait que beaucoup plus tard. La légende de l'Exode d'un peuple hébreu formé de travailleurs esclaves est à revoir. Si des hébreux sont venus travailler en Egypte ce ne peut être que de nombreux siècles plus tard.

Moïse et l'Alliance

Grâce à l’action de Moïse, que l’on ne peut assimiler à un prophète, se met en place l’Alliance qui crée le lien fondamental entre les tribus et son Dieu, qui devient le principe fédérateur unique de groupes naturellement enclins à l’indépendance et à la désunion. Sur la montagne du Sinaï, Moïse reçoit de YHWH le Décalogue, un code de Loi (l’Alliance), gravé sur deux tables : « Je suis YHWH votre Dieu qui vous a fait sortir du pays d’Égypte. Vous n’aurez pas d’autre Dieu que Moi. Vous ne ferez pas d’images. Vous ne prononcerez pas le nom de YHWH en vain. Respecter le shabbat. Honore ton père et ta mère. Tu ne tueras pas. Tu ne commettras pas l’adultère. Tu ne voleras pas. Tu ne porteras pas de faux témoignages. Tu ne désirera pas la femme de ton voisin ». La loi mosaïque met la valeur de la vie en principe premier et reconnaît les droits de l’esclave. Suivent la construction du sanctuaire de l’Arche, où sont déposés les tables, la fabrication de vêtements sacrés et la nomination d’Aaron et de ses fils à la prêtrise. À son retour au camp, Moïse doit faire massacrer les adorateurs du veau d'or, YHWH interdisant le culte d’idoles.

Résumé

Le début de l'histoire d'Israël rapporté par l'Exode peut se subdiviser en trois parties: (1) L'esclavage du peuple en Égypte, (2) Son départ d'Égypte sous la direction de Moïse et (3) Sa consécration au service de Dieu dans sa vie religieuse et politique. La première partie, les chapitres 1 à 15, expliquent l'oppression d'Israël en Égypte, le début de l'histoire et l'appel de Moïse, l'Exode, l'institution de la Pâque et la marche vers la mer Rouge, la destruction de l'armée de Pharaon et le cantique de victoire de Moïse. La deuxième partie, les chapitres 15 à 18, parlent de la rédemption d'Israël et des événements qui se produisirent au cours du voyage de la mer Rouge au Sinaï, les eaux amères de Mara, l'apparition des cailles et de la manne, l'observance du sabbat, l'eau miraculeuse du rocher d'Horeb et la bataille contre les Amalécites à Rephidim ; l'arrivée de Jéthro au camp et son conseil concernant le gouvernement civil du peuple. La troisième partie, les chapitres 19 à 40, traitent de la consécration d'Israël au service de Dieu pendant les événements solennels du Sinaï. Le Seigneur met le peuple à part comme royaume de sacrificateurs et nation sainte ; il donne les dix commandements et des instructions concernant le tabernacle, son ameublement et le culte qui devra s'y pratiquer. Vient ensuite le récit du péché commis par le peuple quand il adore le veau d'or et enfin le compte rendu de la construction du tabernacle et des dispositions prises pour les services qui doivent s'y tenir.

Références

==
Sujets connexes
Aaron (Bible)   Akhénaton   Alliance (Bible)   Amalécites   Amon   Aménophis IV   Arad   Arche   Arnon   Arthaud (société d'édition)   Aton   Bible   Buisson ardent (Bible)   Bédouins   Cantique   Culte   Dieu   Dix plaies d'Égypte   Données archéologiques sur l'Exode et Moïse   Décalogue   Déportation   Esclavage   Exode (homonymie)   Français   Genèse   Hébreux   Idoles   Israël (Bible)   Jacob   Jean-Cyrille Godefroy   Jethro   Joseph fils de Jacob   Josué   Jéricho   Karnak   Louxor   Lévi   Madian   Mara   Memphis (Égypte)   Mer Rouge   Moab (royaume)   Mont Sinaï   Moïse   Mérenptah   Nil   Og   Pays de Canaan   Pessa'h   Pharaon   Politique   Ptah   Ramsès   Ramsès II   Régent   Sabbat   Sinaï   Stèle de Mérenptah   Tabernacle (objet)   Tanis   Terre d'Israël   Veau d'or   Verset   XVe dynastie égyptienne  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^