Montgolfière

Infos
Une montgolfière. La montgolfière est un moyen de transport aérien, un aéronef plus léger que l'air aussi appelé aérostat. Le concept est simple, on gonfle une enveloppe grâce à de l'air chaud. L'air chaud étant plus léger que l'air environnant, le ballon s'élève donc dans les airs.
Montgolfière

Une montgolfière. La montgolfière est un moyen de transport aérien, un aéronef plus léger que l'air aussi appelé aérostat. Le concept est simple, on gonfle une enveloppe grâce à de l'air chaud. L'air chaud étant plus léger que l'air environnant, le ballon s'élève donc dans les airs.

Histoire

Gravure représentant le 1 vol habité à la Folie Titon, le 19 octobre 1783. plaque commémorative, à l'emplacement de la Folie Titon, à Paris. La montgolfière a été inventée par les frères Montgolfier, Joseph-Michel et Jacques-Étienne, en 1782 ; la première expérience publique eut lieu le 4 juin 1783 à Annonay. Le 19 septembre de la même année, un coq, un mouton et un canard firent l'expérience du premier vol habité à Versailles devant le roi Louis XVI (leur ballon est monté jusqu'à 3600 mètres) , tandis que le 19 octobre à la Folie Titon, aujourd'hui située rue de Montreuil à Paris, à l'époque encore bourg de Saint-Antoine, le premier vol humain eut lieu, habité par Jean-Baptiste Réveillon, Jean-François Pilâtre de Rozier et Giroud de Villette. Le 21 novembre, Jean-François Pilâtre de Rozier et le Marquis d'Arlandes firent un second vol, qui fut commémoré plus officiellement comme étant le premier. Jean-François Pilâtre de Rozier perdit la vie quelque temps plus tard lorsque sa rozière, aérostat hybride constitué d'un ballon à gaz enfermé dans une enveloppe de montgolfière (la chaleur du foyer dilate le gaz et évite ainsi l'emport de lest), prit feu et chuta. La première femme à voler fut Élisabeth Thible, le 4 juin 1786 à Lyon. Après des débuts prometteurs, les montgolfières vont être supplantées par les charlières, les ballons à gaz, dont le premier s'est envolé le 1783 avec à son bord l'inventeur même du ballon le physicien Charles et les frères Robert. Surtout quand l'hydrogène, coûteux et difficile à préparer, pourra être remplacé par du gaz d'éclairage bon marché. Monument commémorant le second (officiellement premier) vol humain au bois de Boulogne à Paris. Les montgolfières étaient délicates à mettre en œuvre avec le foyer qu'il fallait alimenter sans mettre le feu au ballon, avec des escarbilles ou un fétu de paille à moitié consumé. Pendant la période de déclin, les ballons n'étaient pas équipés de foyer, ils étaient gonflés à bloc au sol puis on lâchait tout. La montgolfière s'élevait très rapidement pour un vol d'une dizaine de minutes. En 1972, deux inventions allaient relancer la montgolfière : une fibre synthétique pour l'enveloppe, le nylon, et un gaz de pétrole liquéfié, le propane comme carburant.

Technologie

Une montgolfière moderne est constituée de trois éléments principaux : l'enveloppe, le brûleur et la nacelle. L'intérieur du ballon.

L'enveloppe

Si les frères Montgolfier avaient conçu leurs premières montgolfières en peaux d'amimaux, aujourd'hui l'enveloppe est constituée d'un tissu de nylon, traité avec un vernis de polyuréthane pour le protéger des rayons ultraviolets et améliorer la capacité thermique, peut être lisse ou lobée. Dans les deux cas, l'enveloppe est constituée de fuseaux qui sont cousus ensemble. La forme des fuseaux change selon le type de ballon désiré. Au delà de 120°C le nylon fond. Le volume peut aller de , pour emmener une personne seule, à plus de pour les plus grandes permettant l'emport de quarante-cinq personnes. La diminution de température par arrêt d'alimentation en air chaud suffit à atterrir quand il y a peu de vent. Les ballons sont également équipés de système permettant de les vider très vite. Il existe trois types de systèmes de dégonflement, deux réversibles et un définitif.
- Les systèmes réversibles :
- La soupape parachute circulaire dans la partie supérieure de l'enveloppe qui est accrochée avant le gonflement grâce à des velcros, le pilote peut l'ouvrir, depuis la nacelle, en l'air pour libérer de l'air chaud en vue de mettre le ballon en descente, la pression interne permet à la soupape de se remettre en place dès que la corde d'ouverture est relâchée.
- Le dégonflement rapide ; en réalité un dérivé du premier qui permet d'actionner cette même soupape et de la transformer en un cône permettant de libérer l'air beaucoup plus rapidement. La soupape revient en place en actionnant une autre corde. Ce système n'est normalement utilisé qu'à l'atterrissage par vent fort pour éviter au ballon de traîner au sol.
-Le système non réversible : c'est un panneau de déchirure, triangle plus ou moins grand situé au dessus de l'équateur du ballon. Le pilote l'actionne au moyen d'une corde à l'atterrissage. Cette action a pour effet d'ouvrir le ballon libérant ainsi l'air chaud. Il faut remettre en place le système avant le prochain décollage au moyen de velcro ou autres sangles. Chauffage de l'air dans le ballon

Le brûleur

Le propane à l'état liquide est contenu dans des bouteilles cylindriques en aluminium (ou acier plus lourd), placées dans la nacelle. Il va vers le brûleur où il se vaporise et se réchauffe dans un serpentin. Le mélange air-propane est enflammé par une veilleuse continue. La longue flamme, juste sous l'ouverture de l'enveloppe, réchauffe l'air contenu dans le ballon, ce qui permet son ascension.

La nacelle

Elles sont pratiquement toutes en osier. Beaucoup d'autres matériaux ont été utilisés, mais on est toujours revenu à l'osier : le plus souple. Sauf pour la fabrication du constructeur Français « Ballons-Chaize » qui utilise le rotin et le constructeur Britannique « Cameron Balloons » qui utilise une combinaison d'osier et rotin de Kooboo, Palambang et Tahiti, dont le brin est plus régulier et plus résistant. Pour trois passagers, les bouteilles, un peu de bagage, la dimension classique est 1 m de hauteur, 1, 20 m de longueur sur 1, 10 m de largeur.

Fonctionnement d'une montgolfière

Les montgolfières exploitent d'une part le principe d'Archimède et d'autre part la caractéristique des gaz d'avoir leur produit (pression
- volume) égal à leur produit (constante
- température). Ce deuxième principe est décrit par l'équation d'état des gaz parfaits. Sous l'action de la chaleur, l'air se dilate. Sa masse volumique diminue : donc, à pression constante, l'air chaud prend plus de place pour le même poids, ou pèse moins lourd pour le même volume que l'air froid. On peut vérifier ce phénomène, dans une pièce calme, en plaçant un thermomètre au sol et un autre au plafond. On constate ainsi qu'il y a une légère différence de température et que l'air au plafond est plus chaud que l'air au sol. Le poids de l'ensemble dépend du poids de l'air contenu dans l'enveloppe. Si l'on diminue la masse volumique de l'air contenu dans l'enveloppe, le poids de l'ensemble diminue et le ballon peut « flotter dans l'air », car le poids va devenir inférieur à la poussée d'Archimède qui est une force constante et dirigée vers le haut (poids de l'air déplacé). Comme la pression atmosphérique diminue avec l'altitude, d'environ 1 hPa par 28 pieds(soit environ 8, 40m), la masse de l'air déplacé par le ballon diminue. Un point d'équilibre sera atteint lorsque le poids de la montgolfière sera égal au poids de l'air qu'elle déplace. Notons que de l'air s'échappe de l'enveloppe du ballon lorsque la pression atmosphérique diminue. Rassemblement au col des Saisies en 2005.

Rencontres

-Semaine internationale de ballons à air chaud à Château-d'Œx, dans le canton de Vaud, en Suisse
- Mondial Air Ballons, rassemblement biennal sur le tarmac de Chambley, en Lorraine, France.
- International des montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu.
- Festival de montgolfières de Gatineau

Voir aussi

Notes

===
Sujets connexes
Air   Aluminium   Annonay   Arboglisseur   Aéronef   Aérostat   Ballon dirigeable   Ballon à gaz   Bois de Boulogne   Bulle des cimes   Canton de Vaud   Chambley-Bussieres Air Base   Chambley-Bussières   Château-d'Œx   Cinébulle   Col des Saisies   Folie Titon   Frères Montgolfier   Gatineau   Giroud de Villette   Hydrogène   Jean-Baptiste Réveillon   Jean-François Pilâtre de Rozier   Lorraine   Lyon   Mondial Air Ballons   Nylon   Osier   Paris   Polyuréthane   Poussée d'Archimède   Propane   Rotin   Saint-Jean-sur-Richelieu   Suisse   Ultraviolet   Velcro   Versailles  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^