Boeing 727

Infos
Le Boeing 727 fut, pendant très lontemps, l'avion de ligne le plus populaire au monde. Le 727 a volé pour la première fois en 1963. La conception du 727 fut le résultat d'un compromis entre United Airlines, American Airlines, et Eastern Airlines sur la configuration du successeur du Boeing 707. United Airlines souhaitait un quadrimoteur pour ses vols vers des aéroports situés en altitude, particulièrement sa plateforme de correspondance de Sta
Boeing 727

Le Boeing 727 fut, pendant très lontemps, l'avion de ligne le plus populaire au monde. Le 727 a volé pour la première fois en 1963. La conception du 727 fut le résultat d'un compromis entre United Airlines, American Airlines, et Eastern Airlines sur la configuration du successeur du Boeing 707. United Airlines souhaitait un quadrimoteur pour ses vols vers des aéroports situés en altitude, particulièrement sa plateforme de correspondance de Stapleton International Airport. American Airlines voulait un bimoteur pour des raisons d'efficacité. Eastern Airlines espérait un troisième moteur pour ses vols vers les Caraïbes. Finalement, les trois compagnies aériennes se mirent d'accord sur un triréacteur, et ainsi naquit le 727. Le 727 a rencontré un grand succès auprès de toutes les compagnies aériennes du monde grâce à sa capacité d'atterrir sur des pistes d'atterrissage plus courtes, tout en desservant des moyennes distances. Cela permit aux compagnies aériennes d'attirer des passagers de villes très peuplées mais dotées d'aéroports plus petits vers des destinations touristiques internationales. Une des particularités qui donnait au 727 sa capacité d'atterrir sur des pistes d'atterrissage plus courtes était la conception particulière de ses ailes. Grâce à l'extension de volets et au déploiement des bords de fuite, le 727 pouvait presque doubler sa surface portante, ce qui lui permettait de voler avec une grande stabilité à de très faibles vitesses.

Anecdotes

- Le titre d’avion le plus vendu de l’histoire a été ravi au 727 au début des années 1990 par son petit frère, le Boeing 737. Production B727 toutes versions : 1832.
- Le 25 mai 2003, un 727 exploité précédemment par American Airlines a été volé à l’aéroport international de Luanda, en Angola. La plupart des services secrets estiment que l’avion est tombé aux mains de terroristes ou de trafiquants de drogue. Ben Charles Padilla, le mécanicien qui était à bord, n’a jamais été retrouvé.
- Selon le Airliner World magazine, le Boeing 727, fut le premier avion à réaction commercial capable d’atterrir à l’aéroport international de La Paz, en Bolivie. L’altitude de l’aéroport — 13 000 pieds au-dessus du niveau de la mer — rendait l’atterrissage impossible aux avions à réaction moins récents.
- D. B. Cooper, le pirate de l'air, sauta en parachute de l’arrière d’un 727 alors qu’il survolait le Nord-Ouest des États-Unis. Il avait choisi spécifiquement le 727 parce que le Airstair (un escalier escamotable emporté dans l’avion) dans la queue facilitait son saut. Sauter d’une porte latérale lui aurait probablement été fatal. Pour répondre à cet événement, Boeing modifia la conception avec le Cooper Vane (verrou externe à commande aérodynamique) de façon que le Airstair ne puisse plus être baissé en vol.
- Zero Gravity Corporation, une société privée, utilise un Boeing 727 modifié pour vendre à ses clients un bref moment de micro-gravité, comparable à celui de Vomit Comet de la NASA et du Il-76K russe, qui sont utilisés pour l'entraînement des astronautes et cosmonautes.
- Au début des années 1960, Eastern Airlines et d’autres compagnies aériennes commencèrent à appeler leurs 727 Whisperjets (avions à réaction-murmure), parce que, prétendaient-elles, un passager assis à l’avant en première classe, ne pouvait entendre que le murmure des réacteurs installés à l’arrière. Cette caractéristique permettait également aux passagers de se parler tout bas. Avant les 727, entendre quelqu'un murmurer à bord d’un avion à réaction n’était pas possible.
- De temps en temps, des 727 cargo basculent accidentellement en arrière et se retrouvent assis sur leurs ailes parce qu’ils ont été déchargés de façon incorrecte et que le Airstair de queue n’avait pas été déployé. Les trois réacteurs sont installés à la queue de l’avion, ce qui alourdit l’arrière de l’ensemble. Les opérateurs doivent décharger l’avion de l’arrière vers l’avant. Décharger l’avion de l’avant vers l’arrière peut provoquer son basculement.
- Avions comparables : Le Tupolev Tu-154 russe, un tri-réacteur commercial ressemblant, est souvent confondu avec le 727. Le Hawker Siddeley Trident britannique, un tri-réacteur, ailes en T, était aussi similaire ; il a été développé avant le 727, à la fin des années 1950. Le Trident n’est plus en service alors que le Tu-154 est toujours utilisé. Catégorie:Avion civil Catégorie:Boeing ar:بوينغ 727 cs:Boeing 727 da:Boeing 727 de:Boeing 727 en:Boeing 727 es:Boeing 727 et:Boeing 727 fa:بوئینگ ۷۲۷ fi:Boeing 727 gl:Boeing 727 he:בואינג 727 id:Boeing 727 io:Boeing 727 it:Boeing 727 ja:ボーイング727 ko:보잉 727 ms:Boeing 727 nl:Boeing 727 no:Boeing 727 pl:Boeing 727 pt:Boeing 727 ru:Боинг-727 sh:Boeing 727 sr:Боинг 727 sv:Boeing 727 th:โบอิง 727 tr:Boeing 727 vi:Boeing 727 zh:波音727
Sujets connexes
American Airlines   Angola   Années 1960   Années 1990   Avion de ligne   Aéroport   Boeing   Boeing 707   Boeing 737   Bord de fuite   D. B. Cooper   Dispositif hypersustentateur   Iliouchine Il-76 Candid   La Paz (Bolivie)   Luanda   Parachute   Piste (aéroport)   Première classe   Russe   Tupolev Tu-154   United Airlines   Voilure (aéronautique)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^