Rennes

Infos
Rennes est une commune française, le chef-lieu du département d'Ille-et-Vilaine et de la région Bretagne, ainsi que l'une des capitales historiques du duché de Bretagne se situe à l'est de la Bretagne sur les bords de La Vilaine. Ses habitants sont appelés les Rennais et Rennaises. Elle est appelée Resnn en gallo et Roazhon en breton, Rennes vient des Redones, nom du peuple gaulois peuplant cette partie d'Armorique au En langue des signes f
Rennes

Rennes est une commune française, le chef-lieu du département d'Ille-et-Vilaine et de la région Bretagne, ainsi que l'une des capitales historiques du duché de Bretagne se situe à l'est de la Bretagne sur les bords de La Vilaine. Ses habitants sont appelés les Rennais et Rennaises. Elle est appelée Resnn en gallo et Roazhon en breton, Rennes vient des Redones, nom du peuple gaulois peuplant cette partie d'Armorique au En langue des signes française, la ville se signe comme un renne. Rennes est la huitième ville universitaire française, après Paris, Lyon, Toulouse, Lille, Marseille/Aix-en-Provence, Montpellier et Bordeaux (et la sixième si l'on considère que Aix et Marseille forment deux villes distinctes).

Géographie

Relief

Le bassin rennais Rennes est située au confluent de l’Ille et de la Vilaine, au cœur d’une aire urbaine de habitants, et avec une agglomération de 404 000 habitants répartie sur 37 communes. La ville se trouve au centre d'une zone affaissée du Massif armoricain entre les zones plus élevées de l'ouest de la Bretagne et les contreforts des collines de Normandie et du Maine. Le bassin de Rennes a été creusé par l'érosion de l'Ille et de la Vilaine dans les schistes tendres. . L'altitude de la commune est faible et comprise entre 20 et 74 mètres. Le relief est peu encaissé et a donc permis un étalement urbain et une continuité du bâti.

Transports

En terme de transports, la ville est facilement accessible. Les voies expresses partent en étoile en direction de Paris ou Brest (E 50), l'autoroute des Estuaires vers Caen ou Nantes (E 03), ou encore vers Saint-Malo (D 137) ou Vannes et Lorient (N 24). La gare a une forte activité avec de fréquents arrêts TGV ou TER. Elle est également un nœud de transport multimodal avec la connexion du réseau de bus et le métro (dont une deuxième ligne est à l'étude pour 2015/2018). En 2012, Rennes sera à 1H23 de Paris grâce au prolongement de la ligne grande vitesse. A cette occasion, il est prévu une nouvelle gare TER ainsi que la construction de plus de 100 000 m de bureaux. Son aéroport, de Rennes-Saint-Jacques, lui ouvre des désertes nationales et internationales.

Climat

La ville est sous un climat océanique relativement doux. Les hauteurs annuelles de précipitations sont inférieures à 700 mm. Il pleut en quantité (et pas en nombre de jours de pluie) davantage à Nice qu'à Rennes. Les hivers sont humides et en moyenne doux. Les étés sont relativement secs, modérément chauds et ensoleillés. Rennes bénéficie d'environ 1 850 heures d'ensoleillement chaque année.

Histoire

- Vers le II siècle avant Jésus-Christ : La ville est fondée par la tribu des Riedones qui choisit le site du confluent de l'Ille et de la Vilaine pour capitale, et prend le nom de Condate (ce qui signifie "confluent" en gaulois, de même que Kemper (Quimper) en breton).
- Vers le III siècle, des remparts sont érigés pour protéger la ville des attaques barbares, fréquentes à cette époque.
- La ville, comprise dans les marches de Bretagne, est progressivement intégrée au royaume de Bretagne et devient rapidement une ville ducale.
- Au XV siècle, Rennes consolide l'enceinte primitive gallo-romaine. Dans ce même siècle, deux enceintes successives agrandiront la ville.
- Au XVI siècle, après le rattachement du duché de Bretagne au royaume de France en 1532 par l'édit de Vannes, la ville devient le siège du Parlement de Bretagne, et donc capitale provinciale par opposition à Nantes, ancienne capitale du duché. Les fortifications élevées contre les Français et les Anglais deviennent inutiles et sont lentement démantelées jusqu'au début du 20 siècle.
- 1720 : un incendie détruit les trois-quart de la ville, la reconstruction sera l'occasion de repenser la ville selon l'urbanisme et l'esthétisme du XVIII siècle.
- 1857 : arrivée du chemin de fer au Sud de la ville, ce qui permet le développement urbain entre la ville "noble" située au Nord de la Vilaine et la gare située au Sud de la partie insalubre de la ville.
- 1899 : la révision de l'affaire Dreyfus a lieu à Rennes.
- Seconde Guerre Mondiale : la ville est occupée à partir du 18 juin 1940 par l'armée allemande, elle subit de nombreux bombardements et sera libérée le 4 août 1944 par les troupes du général Patton.
- à partir des années 50, la ville connaît un développement important lié notamment à l'exode rural et à une industrialisation nouvelle : l'usine Citroën implantée sur 220 hectares au sud de la ville (10 000 salariés).
- Actuellement, la ville est reconnue pour être une ville administrative, dynamique avec de nombreux étudiants et des activités de pointes dans les télécommunications, les réseaux image et transmissions, profitant de sa position de chef-lieu aux portes de la Bretagne.

Démographie

La ville compte actuellement 209 900 habitants. Il s'agit de la ville principale de l'unité urbaine de Rennes qui compte plus de 270 000 habitants (elle se compose de 10 communes qui sont : Rennes, Bruz, Cesson-Sévigné, Chantepie, Chartres-de-Bretagne, Montgermont, Pont-Péan, Saint-Grégoire, Saint-Jacques-de-la-Lande et Vezin-le-Coquet). La ville est au centre de la 12 aire urbaine française qui compte plus de 520 000 habitantshttp://www.insee.fr/fr/ffc/chifcle_fiche.asp?tab_id=205 selon les chiffres de l'INSEE de 1999. Au travers des divers recensements intermédiaire de population et le dynamisme démographique de Rennes et de son agglomération (+1, 3% de croissance entre 1990 et 1999)on peut estimer à plus de 290 000 habitants les habitants de l'unité urbaine et à 590 000 les habitants de l'aire urbaine.

Monuments et curiosités

Rennes est classée ville d'art et d'histoire.

Centre historique

- Les maisons traditionnelles à pans de bois (colombages) colorés sont situées principalement le long des rues Saint-Sauveur, Saint-Georges, de Saint-Malo, Saint-Guillaume, des Dames, du Chapitre, Vasselot, Saint-Michel, de la Psallette et autour des rues du Champ-Jacquet et Rallier-du-Baty, des places des Lices et Sainte-Anne et de la Cathédrale.
- Ancienne chapelle de l'hôpital Saint-Yves (gothique), rue Saint-Yves, aménagée en musée sur l'évolution de Rennes, Office de tourisme.
- Les bustes polychromes en bois du , en façade du 20 rue du Chapitre.
- Basilique Saint-Sauveur de Rennes, Notre-Dame des Miracles et Vertus, protectrice de la ville de Rennes.
- Place des Lices et environs.
- Les halles Martenot du , édifiées de 1868 à 1871 par Jean-Baptiste Martenot, accueillent le marché des Lices le samedi matin (le 3 marché de France).
- Les portes Mordelaises, châtelet à deux tours et pont-levis, bordent les restes des anciennes fortifications médiévales du , jusqu’à la tour Jehan Duchesne du , rue Nantaise, et les remparts du à l'est des fortifications gallo-romaines, place Rallier-du-Baty.
- Place Sainte-Anne (Plasenn Santez-Anna).
- Basilique Notre-Dame de Bonne-Nouvelle, (néo-gothique) construite entre 1882 et 1904, en remplacement de l'église Saint-Aubin.
- Lieu d'un ancien hôpital du .
- Couvent des Jacobins.
- La rue Saint-Michel, surnommée la « rue de la Soif », provenant du fait d'un grand nombre de bars dans cette rue, et de sa popularité lors des soirées étudiantes.
- Place Hoche.
- Immeuble art-nouveau construit en 1908, par l'architecte Charles Couasnon.
- Faculté de Sciences Economiques de Rennes 1, ancien Grand-Séminaire construit par l'architecte Henri Labrouste au XIXe siècle.
- De la rue Saint-Melaine à la place Saint-Melaine.
- Église Notre-Dame-en-Saint-Melaine, pro-cathédrale et abbatiale, avec sa tour et son transept de l'ancienne abbaye bénédictine de Saint-Melaine , ses arcades gothiques du , sa façade à colonnes du , son clocher coiffé d’une vierge dorée au , bordée d'un cloître du , de bâtiments claustraux, de son Palais abbatial (XVIIe siècle) et de son jardin du Thabor.
- Le très beau jardin des plantes, le parc du Thabor (jardin français, orangerie, serres, bassins, roseraie, volière, cygnes).
- La promenade de la « Motte à Madame » du avec son escalier monumental, près de l'entrée du Thabor, rue de Paris.
- Rue Nationale.
- La coupole des magasins de musique et lutherie, aux 1 et 3 de la rue, construite par Laloy, architecte de la ville pour obtenir la meilleure acoustique.
- Rue Saint-Georges et rue Gambetta. Palais Saint-Georges
- Piscine municipale et bains publics Saint-Georges (1923-1926). Construite par l'architecte Emmanuel Le Ray et décorée par le mosaïste Isidore Odorico, elle fut la première piscine chauffée de France.
- Palais Saint-Georges et son jardin, qui accueillera à terme un palais des congrès.
- Place du Parlement de Bretagne (Plasenn Breujoù Breizh).
- Parlement de Bretagne.
- Place de la Mairie (Plasenn Ti Ker).
- La Mairie, réalisée en 1730 par Jacques V Gabriel après l'incendie de 1720.
- L'Opéra inauguré en 1836.
- Place du Vau-Saint-Germain,
- Église Saint-Germain, édifiée de 1435 à 1570.
- Passerelle. Saint-Germain, construction de bois et métal de la fin du pour relier la place au quai Émile Zola.
- Rue du Champ-Jacquet.
- Statue de Leperdit déchirant une liste de conscription.
- Rue de Corbin.
- L'Hôtel de Châteaugiron, des XVIe et XVIIIe siècles, Quartier Général, PC et Hôtel de commandement de la Région Militaire Terre Nord-Ouest.
- Rue du Chapître.
- L'Hôtel de Blossac, du XVVIII ième siècle, Direction Régionale des Affaires Culturelles.
- Carrefour Jouaust.
-L'église Saint-Étienne, ancienne chapelle du couvent des Augustins.

Au Sud de la Vilaine

- Le Palais du commerce, architecte Emmanuel Le Ray, actuellement la poste centrale (mosaïque intérieure : Isidore Odorico).
- Quai Émile Zola, au bord de la Vilaine
- Le Musée des Beaux-arts (lien )
- Rue du Pré-Botté
- Anciens locaux de Ouest-Éclair, puis de Ouest-France, premier quotidien régional et national ; façade classée de brique rouge et rose, restaurée et occupée maintenant par l'hôtel Mercure.
- Rue Duhamel.
- Les grands moulins, construits de chaque côté du bras sud de la Vilaine en 1895 et 1902, reliés entre eux par un corps central enjambant la rivière. Église Sainte-Thérèse
- Place Honoré-Commeurec.
- Les Halles centrales, marché couvert de 1922, autrefois criée municipale, reconverties en partie en galerie d'art contemporain.
- Les Champs Libres, nouvelle installation culturelle (bibliothèque, musée de Bretagne et espace des sciences), à l'architecture audacieuse de Christian de Portzamparc, située esplanade Général-de-Gaulle.
- Rue Saint-Hélier.
- artère commerçante.
- Le Théâtre national de Bretagne (TNB) et l' l'Ubu, salle de musiques actuelles.
- Place Hyacinthe Perrin.
- L'église Sainte-Thérèse, chef-d'œuvre d'art déco, construite en 1932-1936 par l'architecte Hyacinthe Perrin et ornée de mosaïques d'Isidore OdoricoSource : . L'église a été ravagée par un incendie le et a été entièrement restaurée pour rouvrir le Source : . Suite à cette restauration, la place de l'église, alors propriété de l'association diocésaine tout come l'église, a été réaménagée par la Ville et porte désormais le nom de l'architecte du bâtiment ; elle a été inaugurée le Source : .

Mais aussi

- Au nord-ouest :
- le plus grand immeuble de Rennes, Les Horizons, construit en 1970 par l'architecte Geoges Maillols.
- les écluses du canal d'Ille-et-Rance de 1843.
- le nouveau quartier de Beauregard, et la monumentale sculpture de l'alignement du .
- Au nord-est :
- Le parc des Gayeulles avec ses divers étangs fleuris de lotus en été, sa patinoire à double piste, bientôt une nouvelle piscine avec un puits pour initiation à la plongée, son stand de tir, ses tennis, ses nombreux terrains de foot, rugby, etc.
- À l'est de la ville, rue de Paris :
- les deux halles d'imprimerie Oberthür, construites par Martenot entre 1870 et 1895 en fonte, brique et schiste, reconverties en zone d'entreprises après le rachat par la Ville.
- le parc Oberthür, le second plus grand jardin public du centre-ville.
-Au sud est, près de la gare et de la clinique saint-Yves:
-Les anciennes Brasseries Graff, dont les bâtiments construits en 1927 par l'architecte Georges Robert Lefort sont convertis en lieux privilégiant l'expression du graffiti urbain, dans l'attente de la construction d'un nouveau petit quartier d'habitations et de commerces.
- Au sud, quartier du Blosne (Bréquigny) :
- le manoir de la Haute-Chalais du , château de granit.

Rennais célèbres

- Jean-Denis Lanjuinais (1753-1827)
- Hyacinthe Perrin (1877-1965), architecte DPLG

Rennais d'origine

- Yvan Cassar, directeur musical de Johnny Hallyday, est depuis vingt ans l'un des musiciens et arrangeurs les plus recherchés
- Isaac Le Chapelier 1754-1794), avocat, homme politique
- Noël du Fail (1520-1591), seigneur de La Hérissaye, écrivain
- Dom Guy Alexis Lobineau (1666-1727), bénédictin, historien de la Bretagne
- Toussaint-Guillaume Picquet de la Motte (1720-1791), dit La Motte Picquet
- Félix Julien Jean Bigot de Preameneu (1747-1825), académicien, juriste et ministre de Bonaparte
- Jean-Denis Lanjuinais (1753-1827), révolutionnaire
- Guy-Toussaint-Julien Carron (1760-1821), religieux
- Louis Richelot (1786-?), architecte
- François Lanno (1800-1871), sculpteur
- Paul Féval (père) (1816-1887), écrivain
- Joseph Durocher (1817-1860), géologue, ingénieur des Mines, polytechnicien
- Hubert de La Hayrie (1825-1893), général
- Georges Boulanger (1837-1891), général, homme politique
- Louis Tiercelin (1849-1915), écrivain, poète et dramaturge
- Louis-Henri Nicot (1878-1944), sculpteur
- Monseigneur Léon Gry (1879-1952), théologien et bibliste
- Marin Guillaume (1880-1970), ingénieur des Mines, polytechnicien
- Armel Beaufils (1882-1952), sculpteur
- Maurice Noguès (1889-1934), aviateur
- Charles Vanel (1892-1989), acteur
- Isidore Odorico (1893-1945), mosaïste
- René Pleven (1901-1993), homme d'État
- François Debeauvais (1902-1944), nationaliste breton
- Maurice Anjot dit Bayard (1904-1944), militaire, résistant, tué dans les combats du plateau des Glières
- Lucien Musset (1922-2004), historien, universitaire, membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres
- Marcel Bozzuffi (1929-1988), acteur
- Hervé Gloaguen (né en 1937), photographe
- Yves Cochet (né en 1946), ministre de l'Environnement et de l'Aménagement du territoire dans le gouvernement de Lionel Jospin et député vert de Paris
- Yvonne Besson (née en 1947), écrivain
- Pierre Blayau (né en 1950), homme d’affaires
- Isabel Otero (née en 1962), actrice
- Philippe Rouault (né en 1962), homme politique
- Nina Bouraoui (née en 1967), écrivain
- Samuel Étienne (né en 1971), journaliste
- Laure Sainclair (née Laurence Fontaine, en 1972), actrice
- Vanessa Wagner (née en 1973), pianiste
- Edwige Lawson (née en 1979), basketteuse

Rennais d'adoption

-Étienne Daho est arrivé en septembre 1964 à Rennes avec ses parents dans le quartier de Maurepas.
-François Pinault a fait ses études à Rennes et y a fondé sa première entreprise. Financeur du Stade Rennais Football Club.
-Étienne Didot : joueur du Stade Rennais Football Club.
-Pascal Obispo : chanteur.
-Riad Sattouf : auteur de bande dessinée, il a passé son adolescence à Rennes.

Décédés à Rennes

- Joseph Blin (1764-1834), homme politique
- Eugène Brulé (1929-1999), journaliste
- Xavier de Langlais (1906-1975), militant et artiste breton
- Jean Malo-Renault (1900-1988), écrivain et historien
- Henry Nicollon des Abbayes (1898-1974), botaniste et professeur d'université
- Pierre Charles Silvestre de Villeneuve (1765-1806), amiral français commandant la flotte à Trafalgar
- André Meynier (1901-1983), géographe, professeur à la faculté de lettres de Rennes de 1938 à sa retraite.
-Yvonne Meynier (1908-1995), romancière, épouse du précédent, spécialisée dans la littérature pour enfants
- Maurice Aubert, (1914-2005) hydrogéologue, professeur à l’École des hautes études en santé publique (ancienne École nationale de la Santé publique)

Hommage rendu à la ville

Rennes est la ville de Jean-Denis Lanjuinais (1753-1827), l'homme qui a écrit : « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales n'ont d'intérêt que par utilité commune ». C'est à ce même auteur que l'on doit la phrase : « Les prisons sont bien davantage le lieu où l'on fabrique les individus dangereux pour leurs semblables que celui où on les conduit. » Figure de proue des fédéralistes bretons, adversaire déterminé de la peine de mort et de la machine à couper les têtes, Jean-Denis Lanjuinais s'opposa courageusement à la mise à mort du monarque dont il avait voté la déchéance. Pour les mêmes raisons, on le vit plus tard s'opposer avec la même énergie, à la mise à mort du maréchal Ney. Rennes s'honore d'avoir su protéger son grand homme et grand proscrit sous la Terreur jacobine. Les mouchards de Carrier ne l'ont jamais repéré. Rappelons que la Révolution française émergea à Rennes en décembre 1788 et janvier 1789, principalement sous les noms de journée des Bricoles et journée des Cordeliers (26 et 27 janvier 1789). Ceux qui la firent triompher dans les rues de Rennes étaient les élèves de Jean-Denis Lanjuinais à l'École universitaire de Droit, dans l'enceinte de l'actuel Lycée Émile Zola. Optant personnellement pour l'activisme de la plume, Jean-Denis Lanjuinais rédigea de sa main la plupart des cahiers de doléances de la Sénéchaussée de Rennes. Jean Denis Lanjuinais fut élu député pour la sénéchaussée de Rennes aux États généraux de 1789, puis député d'Ille-et-Vilaine à la Convention nationale. En son temps, il était si connu et apprécié qu'il fut choisi, sous le Directoire, par 73 départements, pour les représenter au Conseil des Anciens. Fidèle à sa Bretagne et à sa ville natale, Jean-Denis opta sans la moindre hésitation pour l'Ille-et-Vilaine. Il était si connu qu'à cette époque, la Bretagne était appelée le « pays de Lanjuinais » dans les assemblées révolutionnaires et post-révolutionnaires. Jean-Denis Lanjuinais et Jean Leperdit ne sont plus là mais Rennes demeure fidèle à l'esprit de ses grands semeurs de Liberté.

Économie

Ancienne rédaction locale de Rennes du journal Ouest-France, située rue du Pré Botté (aujourd'hui en partie transformé en un hôtel 3 étoiles).
- Construction automobile : usines de la Janais à Chartres-de-Bretagne (Sud-Ouest de Rennes) du groupe PSA (pôle haut de gamme : C5, C6 et 407), depuis 1960 et environ 10 000 salariés.
- Télécommunications et informatique; Rennes est la pièce essentielle du pôle de compétitivité "Images et Réseaux" de Bretagne-Pays de Loire, grâce au développement de la technopole Rennes Atalante, qui accueille plus de 250 entreprises qui emploient plus de 15 000 salariés.
- Connectique : siège de Legris Industrie.
- Presse : siège du journal Ouest-France.
- Agriculture, la ville accueille l'un des plus grand salon mondial consacré à l'élevage, le SPACE (Salon des Productions animales de la Culture et de l'élevage - ) qui accueille chaque année, en septembre, plus de 110 000 visiteurs (quasi exclusivement professionnels, et avec un public international). Rennes est le siège de nombreuses directions régionales et interrégionales administratives ( voir paragraphe consacré à l'administration) ou économiques :
- Banques : Banque de France (direction régionale ouest), sièges de plusieurs banques régionales privées ou coopératives
- Commerce: siège de la Chambre de commerce et d'industrie de Rennes. Elle gère l’aéroport de Rennes et le port fluvial de Redon, l'École supérieure de commerce de Rennes. Elle est aussi le siège de la Chambre régionale de commerce et d'industrie de Bretagne.

Transports

Rennes est desservie par un réseau de voies rapides et de chemins de fer ; la gare de Rennes est à 2h05 de Paris en TGV), et sera à 1h20 de la capitale française lors de la mise en service de la ligne à grande vitesse Le Mans - Rennes, prévue au milieu des années 2012. Rennes dispose également de l'aéroport de Rennes - Saint-Jacques, situé à 7 kilomètres du centre-ville, au sud-ouest sur la commune de Saint-Jacques-de-la-Lande. Un réseau dense et très fréquenté de transports urbains et péri-urbains, géré par le STAR , par bus et métro automatique (souterrain et aérien), facilite les déplacements quotidiens (avec la carte RFID KorriGo depuis 2006). Il a permis de résoudre l'engorgement du trafic en centre-ville, tout en étendant le domaine piétonnier. Une ligne de métro permet de se déplacer rapidement (100 000 voyages/jour). Un parc de vélos permet d'emprunter gratuitement, pour une durée maximale de deux heures, l'un des 200 vélos répartis sur 25 stations disséminées dans la ville (service fournis par une compagnie publicitaire). Ce service, aujourd'hui répandu dans les grandes agglomérations, était une première lors de sa mise en place en juin 1998 par l'équipementier Clear Channel. Depuis 2004, l'opérateur d'autopartage City Roul propose aux habitants des véhicules en libre-service.

Administration

Derniers maires de Rennes :
- 1977 - 2008 : Edmond Hervé (né en 1942) Parti socialiste
- 1953 - 1977 : Henri Fréville (1905-1987) MRP
- 1944 - 1953 : Yves Milon (1896-1987) La ville est le chef-lieu de nombreuses collectivités locales (la communauté d'agglomération Rennes Métropole, le Conseil Général d'Ille-&-Vilaine, le Conseil Régonal de Bretagne) mais aussi le siège de nombreuses administrations (entités publiques) régionales ou inter-régionales.
- Justice : cour d'appel (pour les quatre départements de la région Bretagne et la Loire-Atlantique), Brigade interrégionale d'investigation financière, JIRS (juridiction interrégionale spécialisée pour le grand ouest), direction interrégionale de l'administration pénitentiaire,
- Police et contrôle routier : Centre national de contrôle des infractions routières, CRIR (Centre régional d'information routière), DST (direction ouest)
- Armée : Direction de la région Terre nord-ouest, zone de défense ouest, gendarmerie de la zone de défense ouest
- Administration : Centre national de la Redevance audiovisuelle, association des villes de l'arc nord-atlantique, Chambre régionale de l'agriculture, Chambre régionale et territoriales des comptes (C.R.T.C.), Conseil économique et social régional (C.E.S.R.), Chambre régionale de commerce et d'industrie, ...
- Religion : Siège de la province ecclésiastique catholique Bretagne-Pays de Loire ( 9 diocèses), archevêché et diocèse de Rennes.
- Services publics : La Poste (direction ouest), Météo France (centre météorologique ouest)
- Éducation nationale : Rectorat de l'académie de Rennes (couvre la Bretagne à quatre départements) ; Inspection académique d'Ille-et-Vilaine, Université de Rennes (Rennes I : Droit, médecine, sciences et Université de Haute-Bretagne (Rennes II : Lettres).
- Recherche publique : CNRS (direction ouest), INRA, IRISA, CEMAGREF, ...
- Services de l'information : AFP (direction Ouest), France 3 Ouest, INA, ... Rennes est divisée en 11 cantons :

Jumelages

La ville de Rennes est jumelée avec 13 villes d’autres pays, dont 7 en Europe :

Éducation

Rennes constitue la locomotive du développement régional. Elle profite d'un environnement économique dynamique. , étudiants l'ont choisie pour suivre leurs études ( étudiants au cours de l'année universitaire 2004-2005 et 56 200 en 2005-2006ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dpd/atlas/atlas2006/atlas2006.pdf). En outre, Rennes a acquis une position stratégique dans les télécommunications grâce à la présence de la 1 technopole européenne dans le domaine, Rennes Atalante. Ville étudiante, Rennes est dotée de deux universités et de plusieurs écoles supérieures (25 au total) réparties sur plusieurs campus. À l'est se trouve le campus de Beaulieu, le plus important en nombre d'étudiants. Il est notamment composé de l'université de Rennes I et regroupe des établissements d'enseignement supérieur, essentiellement en sciences et technologies et jouxte la zone Atalante Est, qui s'étend sur les communes de Cesson-Sévigné et Chantepie. À l'ouest, le campus de Villejean, second campus en terme d'étudiants, est composé principalement de l'université de Rennes II. Il est essentiellement orienté vers le domaine des lettres, sciences humaines, sciences sociales, sports mais comprend également le campus santé (médecine, pharmacie, odontologie) de l'université de Rennes I. Rennes II est aussi connue comme point de départ de nombreux mouvements sociaux et manifestations nationales. panneau de l'école du Faux-Pont qui est bilingue français et breton Au nord se trouve l'École supérieure de commerce de Rennes. Excentré au sud-ouest de la ville de Rennes, à Bruz, se trouve le campus de Ker Lann. Il comprend principalement des établissements d'enseignement supérieur privés. On notera également la présence d'autres campus, comme celui de la Harpe, au nord de Villejean (dépendant de Rennes II), ainsi que dans le centre, principalement spécialisé en sciences économiques et en droit et rattaché à l'Université de Rennes I. D'autres écoles sont toutefois installées en centre-ville, telle l'école des beaux-arts, Agrocampus Rennes ou l'Institut d'études politiques de Rennes. De plus, la ville compte un grand nombre de collèges et lycées et d'écoles préparatoires, drainant chaque jour des élèves et étudiants de toute l'agglomération, grâce au système de transport public intégré et dense.

Culture

De nombreux artistes musicaux sont originaires de Rennes, ville souvent considérée comme un laboratoire du rock. Parmi ces artistes, on retrouve Billy ze kick, Psykick Lyrikah, X Makeena, Strup X, Étienne Daho, DJ Zebra Marquis de Sade, ou encore Niagara et Shane Cough. Enfin, Pascal Obispo est Rennais depuis ses 13 ans. Le Comité consultatif à l'identité bretonne est créé en septembre 1996, et rassemble des élus, des représentants associatifs et des personnes qualifiées pour tenter de définir et d'enrichir l'identité de Rennes, préfecture de la Bretagne, à travers des réflexions, propositions et actions qui valorisent la culture bretonne. Il est présidé par Martial Gabillard, conseiller municipal délégué aux cultures bretonnes. Lena Louarn, Michel Génin en sont membres.

Festivals

De nombreux festivals se déroulent à Rennes chaque année :
- l'Un Des Sens (festival multiculturel) : mars
- Mythos, le festival de la parole : avril
- Rock'n Solex (concerts et courses de solex) : mai
- Eclektik (musiques électroniques) : juin
- les Tombées de la Nuit (spectacles de rue) : juin/juillet
- Travelling (cinéma) : octobre
- Agrock (musique) : octobre
- Electroni (musiques électroniques) : octobre
- Marmaille (spectacles jeune et tout public : octobre
- Le Grand Soufflet (accordéon) : octobre
- Les Embellies d'Automne (chanson) : novembre
- Jazz à l'Ouest : novembre
- Mettre en scène (théâtre et danse) : novembre
- les Transmusicales (musique) : décembre

Spectacle vivant et opéra

L'Opéra. Inauguré en 1831, le bâtiment de style néoclassique fait face à l'Hôtel de Ville. Il abrite aujourd'hui l'Opéra de la Ville de Rennes.
- Théâtre National de Bretagne (TNB)
- Opéra de Rennes
- La Paillette
- Théâtre Lillico
- Théâtre du Vieux St Etienne

Salles de concerts

- Musiques actuelles
- Salle de la Cité
- L'Ubu
- L'Antipode
- Le Jardin Moderne
- Le 4 bis
- Variétés et musiques actuelles
- Le Liberté
- Le MusikHall

Animations socio-culturelles

- Nuit des Quatre Jeudis : Dazibao, Nuit du sport, Bar en scène et les jeudis découvertes dans les MJC des quartiers rennais.

Médias Rennais

- Radios
- Canal B
- Radio Laser
- Hit west
- Radio Campus Rennes
- Télévision
- TV Rennes 35
- France 3 Ouest
- Presse
- Ouest-France
- Rennes Infhonet
- Zap

Héraldique

Galerie photo

Image:Hotel de ville Rennes.JPG|Mairie Image:Rennes rue saint michel 2005-02-07.JPG|Colombage rue Saint Michel Image:Rue St Michel Rennes.JPG|Rue Saint-Michel dit Rue de la Soif Image:Rue Le Bastard à Rennes.JPG|Rue Le Bastard principale rue commerçante Image:Marché des Lices.jpg|Le marché des Lices Image:Champs Libres Rennes.JPG|Les Champs Libres Image:PalaisStGeorgesRennes.jpg|Le Palais St Georges Image:Alignement Beauregard.jpg|L'Alignement du Image:TGV_train_in_Rennes_station_DSC08944.jpg|TGV en gare de Rennes Image:Entrée Nord Gare de Rennes.JPG|Entrée nord de la gare de Rennes Image:Lac du parc Oberthür.jpg|Lac du parc Oberthür

Notes et références

Voir aussi

- Abbé Barbotin
- Particule - journal indépendant d'information locale à Rennes
- Cardinal Jean Bona (1609-1674) auteur d'ouvrages théologiques.
- Liste des parcs et jardins de Rennes
- Liste des comtes de Rennes
- INSA Rennes - École d'ingénieurs sur le campus de Beaulieu
- CCETT - Centre de recherche télécommunications et multimédia sur le site de Rennes Atalante ==
Sujets connexes
AFP   Abbaye   Académie des inscriptions et belles-lettres   Académie française   Affaire Dreyfus   Agglomération   Aire urbaine   Aix-en-Provence   Algérie   Alignement du XXIe siècle   Allemagne   Almaty   André Meynier   Architecture néoclassique   Armel Beaufils   Arrondissement de Rennes   Autopartage   Aéroport de Rennes - Saint-Jacques   Bailliage et sénéchaussée   Basilique Saint-Sauveur de Rennes   Bataille de Trafalgar   Belgique   Bordeaux   Brest   Bretagne   Breton   Brno   Bruz   Caen   Cahiers de doléances   Campus de Beaulieu   Campus de Ker Lann   Campus de Villejean   Campus de la Harpe   Canal B   Cantons d'Ille-et-Vilaine   Cesson-Sévigné   Chambre de commerce et d'industrie de Rennes   Chantepie   Charles Vanel   Chartres-de-Bretagne   Chef-lieu   Christian de Portzamparc   Citroën   Citroën C5   Citroën C6   Connectique   Conscription   Conseil des Anciens   Convention nationale   Cork   Cour d'appel   Couvent des Jacobins (Rennes)   Culture bretonne   DJ Zebra   Directoire   Duché de Bretagne   Département français   Edmond Hervé   Edwige Lawson   Emmanuel Le Ray   Erlangen   Eugène Brulé   Exeter   Faculté de sciences économiques de Rennes 1   Festival Agrock   France   France 3 Ouest   François Debeauvais   François Lanno   François Pinault   Félix Julien Jean Bigot de Preameneu   Gallo   Gare de Rennes   Gentilé   George Patton   Georges Boulanger   Guillotine   Guy-Toussaint-Julien Carron   Guy Alexis Lobineau   Géographe   Gévezé   Henri Fréville   Henry Nicollon des Abbayes   Hit west   Hydrogéologie   INA   Ille-et-Vilaine   Informatique   Institut d'études politiques de Rennes   Irlande   Isaac Le Chapelier   Isabel Otero   Isidore Odorico   Jacques V Gabriel   Japon   Jean-Baptiste Carrier   Jean-Baptiste Martenot   Jean-Denis Lanjuinais   Jean Bona   Jean Malo-Renault   Jinan   Joseph Blin   Kazakhstan   KorriGo   L'Antipode   L'Ubu   LGV Bretagne-Pays de la Loire   La Cité (Rennes)   Langue des signes française   Laure Sainclair   Lazare Hoche   Le Mans   Lena Louarn   Les Champs Libres   Les Verts (France)   Liberté   Lille   Lionel Jospin   Liste alphabétique des membres de l'Assemblée constituante de 1789   Liste des comtes de Rennes   Liste des membres de la Convention nationale par département   Liste des parcs et jardins de Rennes   Lorient   Louis-Henri Nicot   Louis Tiercelin   Louvain   Lucien Musset   Lyon   Léon Gry   Maison à colombage   Mali   Marcel Bozzuffi   Marquis de Sade (groupe)   Marseille   Massif armoricain   Maurice Aubert   Maurice Noguès   Mettre en scène   Michel Ney   Monarque   Montgermont   Montpellier   Mouvement républicain populaire   Musique électronique   Musiques actuelles   Musée des Beaux-Arts (Rennes)   Mythos   Métro de Rennes   Nantes   New York (État)   Niagara (groupe)   Nice   Nina Bouraoui   Noël du Fail   Opéra de Rennes   Ouest-France   PSA Peugeot Citroën   Pacé (Ille-et-Vilaine)   Parc Oberthür   Parc des Gayeulles   Parc du Thabor   Paris   Parlement de Bretagne   Parthenay-de-Bretagne   Parti socialiste (France)   Pascal Obispo   Paul Féval (père)   Peine de mort   Peugeot 407   Philippe Rouault   Pierre Blayau   Pierre Charles Silvestre de Villeneuve   Plateau des Glières   Pologne   Pont-Péan   Préfecture   Psykick Lyrikah   Radio Campus Rennes   Redones   Renne   Rennes   Rennes Atalante   Rennes Métropole   René Pleven   Riad Sattouf   Rochester (New York)   Rock'n Solex   Roumanie   Royaume-Uni   Région Bretagne   République populaire de Chine   République tchèque   Révolution française   SPACE   Saint-Grégoire   Saint-Grégoire (Ille-et-Vilaine)   Saint-Hélier   Saint-Jacques-de-la-Lande   Saint-Malo   Saint-Michel   Samuel Étienne   Sendai   Shandong   Shane Cough   Sibiu   Sétif   TGV   TV Rennes 35   Terreur (Révolution française)   Théâtre national de Bretagne   Tombées de la Nuit   Toulouse   Tour Les Horizons   Toussaint-Guillaume Picquet de la Motte   Transept   Transmusicales   Télécommunications   Un Des Sens   Unité urbaine   Université   Université de Rennes I   Vannes   Vern-sur-Seiche   Vezin-le-Coquet   Vilaine   Villes et Pays d'Art et d'Histoire   X Makeena   Xavier de Langlais   Yvan Cassar   Yves Cochet   Yvonne Besson   Yvonne Meynier   ZAP (journal)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^