Espace intergalactique

Infos
L'espace intergalactique désigne l'espace entre les galaxies. Par l'absence en général de poussières et de débris, l'espace intergalactique est très proche du vide. La densité moyenne de l'univers est de moins d'un atome par mètre cube. Cette densité cependant, n'a rien d'uniforme : de vastes étendues, précisément nommées vides, possèdent une densité inférieure à la moyenne de l'Univers tandis que les corps célestes, ont des structures de densités pouvant alle
Espace intergalactique

L'espace intergalactique désigne l'espace entre les galaxies. Par l'absence en général de poussières et de débris, l'espace intergalactique est très proche du vide. La densité moyenne de l'univers est de moins d'un atome par mètre cube. Cette densité cependant, n'a rien d'uniforme : de vastes étendues, précisément nommées vides, possèdent une densité inférieure à la moyenne de l'Univers tandis que les corps célestes, ont des structures de densités pouvant aller jusqu'à des extrêmes, comme les trous noirs, en passant par les étoiles ou les planètes. Autour des galaxies et les reliant entre-elles se trouve un gaz raréfié qu'on pense structuré en filaments cosmique et qui possède une densité légèrement plus élevée que celle de l'Univers. On parle alors de milieu intergalactique. Celui-ci est principalement composé d'hydrogène ionisé, à nombre égal d'électrons et de protons. Les estimations lui attribuent une densité de 10 à 100 fois supérieure à celle de la densité moyenne de l'Univers, ce qui implique une masse de 10 à 100 atomes d'hydrogène par mètre cube. La raison pour laquelle les spécialistes supposent que le milieu intergalactique est un gaz ionisé est que sa température est très élevée selon les critères terrestres (bien que plus modérement selon les standards d'astrophysique). Lorsque du gaz tombe des vides vers le milieu intergalactique, il se réchauffe jusqu'à des températures de l'ordre de 105 à 107 K, trop élevées pour que les noyaux d'hydrogène retiennent leur électron. A cette température, on parle de milieu intergalactique chaud. Des simulations informatiques semblent indiquer que la moitié de la matière atomique de l'Univers est concentrée dans cet état. Le milieu intergalactique possède les principales caractéristiques des plasmas malgré sa très faible densité : il peut posséder un champ magnétique, c'est un excellent conducteur électrique et peut présenter des effets de filamentation et de double-couche.

Voir aussi

-Espace (cosmologie)
-Espace cislunaire
-Espace interplanétaire
-Espace interstellaire (ou intersidéral) Catégorie:Galaxie Catégorie:Plasma de:Intergalaktischer Raum en:Intergalactic space pl:Materia międzygalaktyczna ru:Межгалактическое пространство sk:Medzigalaktický priestor sr:Међугалактички простор
Sujets connexes
Atome   Espace (cosmologie)   Espace interplanétaire   Galaxie   Kelvin   Milieu interstellaire   Physique des plasmas   Planète   Proton   Trou noir   Vide  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^