Grigori Potemkine

Infos
Le Prince Potemkine Prince Grigori Alexandrovitch Potemkine ou Potiomkine (Russe avec accentuation : Григо́рий Алекса́ндрович Потёмкин) (13 septembre 1739- 5 octobre 1791) était un militaire et homme d'état russe. Beau et très intelligent, il devint l'amant et le favori de Catherine II jusqu'à sa mort. Il fut l'un des colonisateurs des steppes sous-peuplées du sud de l'Ukraine, qui devinrent russes avec le Traité de Küçük
Grigori Potemkine

Le Prince Potemkine Prince Grigori Alexandrovitch Potemkine ou Potiomkine (Russe avec accentuation : Григо́рий Алекса́ндрович Потёмкин) (13 septembre 1739- 5 octobre 1791) était un militaire et homme d'état russe. Beau et très intelligent, il devint l'amant et le favori de Catherine II jusqu'à sa mort. Il fut l'un des colonisateurs des steppes sous-peuplées du sud de l'Ukraine, qui devinrent russes avec le Traité de Küçük Kaynarca (1774). Il fonda les villes de Kherson, Nikolaïev, Sébastopol et Iekaterinoslav. On connaît surtout son nom maintenant pour la mise en scène de façade de villages prospères sur une réalité misérable (villages potemkine) ainsi que pour le cuirassé qui portait son nom durant la Révolution russe, duquel fut tiré le célèbre film Le Cuirassé Potemkine.

Origines

Il est né dans le village de Tchijovo, près de Smolensk dans une famille de petits officiers. Après des études à l’Université de Moscou, il s'engage dans la Garde à cheval. Il participe au coup d'État de 1762 qui détrône Pierre III et couronne Catherine II. Il Reçoit le grade de second lieutenant des Gardes. Catherine demandait des adjoints dignes de confiance et appréciait l'énergie de Potemkine et ses capacités d'organisation. Les anecdotes biographiques récentes comme celle de son implication dans le meurtre de Pierre III, sont obscures et souvent apocryphes.

Amant de Catherine II

En 1774, ses relations prennent un caractère plus intime. Il devient le favori de la Tsarine, il reçoit de nombreuses récompenses ainsi que d'importants postes. Durant les dix-sept années qui suivent, il est le personnage le plus puissant de Russie. Potemkine trouvait du plaisir dans le luxe ostentatoire et la richesse personnelle. Comme Catherine il tombe dans la tentation de l'Absolutisme, cependant, dans de nombreuses actions il est guidé par l'esprit des Lumières. Il se montre tolérant face aux différentes religions, et protège les minorités. En tant que commandant en chef de l'armée russe (nommé en 1784), il prône un concept plus humain de la discipline, exigeant que les officiers prennent soin des soldats d'une manière paternelle. En 1776, à la requête de Catherine, l'Empereur Joseph II élève Potemkine au rang de Prince du Saint Empire romain germanique. En 1775 il est remplacé dans les bonnes grâces de Catherine par Zavadovsky ; mais les relations entre Catherine et son ancien amant continuent à être amicales, et son influence n'a jamais été remplacée par aucun de ses autres amants. De très nombreux faits attestent de la gigantesque et extraordinaire influence de Potemkine durant les dix années suivantes. Les plus importants documents d'État sont passés entre ses mains.

Évaluation

Très différentes sont les opinons à propos de Potemkine. Ni pendant sa vie ni après sa mort deux personnes n’ont réussi à s’accorder à son sujet. Le Pamphlet German, publié en 1794, est un juste spécimen des opinions de ceux qui l'ont considéré comme un diable génial de Catherine et de la Russie. Mais il y en avait beaucoup, l'empereur lui même, qui le considérait comme un homme multiple et un commandant de génie. Il était indubitablement le plus extraordinaire de tous les amants de Catherine. Il était un administrateur doué, mais exigeant de sang-froid. Immoralité, extravagance et une totale négligence de la vie humaine étaient ses points faibles, mais il était loyal, généreux et magnanime. Presque toutes les anecdotes de Helbig à son sujet, dans la biographie pour le journal Minerva, et librement utilisées par les biographes suivant, sont fausses. ---- Cet article contient des textes venant de l'Encyclopædia Britannica de 1911, une publication dans le domaine public.

Références

-Simon Sebag Montefiore, Catherine the Great's Imperial Partner, 2005, Page 688, Vintage Books, ISBN 1400077176
- Potemkine, Grigori Potemkine, Grigori Alexandrovich Potemkine, Grigori Alexandrovich bg:Григорий Потьомкин cs:Grigorij Potěmkin de:Grigori Alexandrowitsch Potjomkin en:Grigori Alexandrovich Potemkin es:Grigori Alexandrovich Potemkin fi:Grigori Potjomkin he:גריגורי אלכסנדרוביץ' פוטיומקין it:Grigorij Aleksandrovič Potëmkin ja:グリゴリー・ポチョムキン lb:Grigori Alexandrowitsch Potjomkin nl:Grigori Potjomkin pl:Grigorij Potiomkin pt:Grigori Alexandrovich Potemkin ru:Потёмкин, Григорий Александрович sv:Grigorij Potemkin tr:Grigori Potemkin uk:Потьомкін Григорій Олександрович
Sujets connexes
Absolutisme   Commandant en chef   Dnipropetrovsk   Kherson   Le Cuirassé Potemkine   Mykolaïv   Pamphlet   Prince (titre)   Russe   Russie   Révolution russe   Siècle des Lumières   Smolensk   Sébastopol   Tsar   Ukraine  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^