Crépy-en-Valois

Infos
Crépy-en-Valois est une commune française, située dans le département de l'Oise et la région Picardie. Les habitants sont appelés Crépynois.
Crépy-en-Valois

Crépy-en-Valois est une commune française, située dans le département de l'Oise et la région Picardie. Les habitants sont appelés Crépynois.

Géographie

Située à 65 km au nord est de Paris, au cœur du Valois. Région d'openfield, le Valois est le domaine de la grande culture industrielle (céréales, betteraves, oléagineux, légumes de plein champs). La ville de Crépy-en-Valois est desservie par une gare de la ligne Paris - Hirson. Limite sud du domaine linguistique picard (contrairement au Nord de la France, le picard n'est plus parlé dans le Valois). Particularité: Crépy-en-Valois est la capitale française du tir à l'arc.

Histoire

Le site de Crépy-en-Valois a été probablement occupé par les Romains. Périodes médiévale et moderne À partir du , Crépy-en-Valois devient la résidence des comtes du Valois, puissants vassaux des rois de France jusqu'en 1213, date à laquelle le Valois est intégré au domaine de la Couronne. Donné en apanage, il revient ainsi à Louis d'Orléans qui le transforme en duché. Crépy-en-Valois connaîtra une prospérité économique aux s avec les foires de Champagne, la ville se trouvant sur l'une des routes entre la Flandre et la Champagne.(cf. Louis Carolus-Barré, "Crépy-en-Valois, ville de commune" in Volum n°1, Bulletin de la société d'histoire et d'archéologie du Valois, janvier 2007). Mais, la cité est touchée par la guerre de Cent Ans. Par ailleurs, dès le , Villers-Cotterêts est préférée par les rois de France. La ville connaît alors un lent déclin jusqu'à la Révolution française. Période contemporaine Sous la Révolution française, la société populaire de Crépy est particulièrement active (cf Jacques Bernet, Annales Historiques Compiégnoises, n°31). Il faut attendre l'arrivée du chemin de fer en 1861 et de la construction de l'usine d'ameublement Clair en 1873 ? (cf. Jean-Marie Tomasini, 1987) pour que la ville retrouve une vitalité économique. La ville connaît un essor remarquable sous l'ère du maire Gustave Chopinet (mayorat, 1888-1918). En 1902, le conseil municipal se divise sur fond de querelles religieuses au point qu'il est dissous en Conseil des ministres, le 29 juin 1902 (cf. Éric Dancoisne, Annales historiques compiégnoises N°103-104, automne 2006) Gustave Chopinet est pris en otage avec une dizaine d'autres Crépynois le 2 septembre 1914 au moment de l'invasion allemande. Son acte de bravoure lui vaut d'obtenir la Légion d'honneur en 1917. La ville souffre particulièrement des bombardements allemands en 1918. L'usine Clair Clair est en partie détruite. Les années d'après-guerre sont marquées par la cherté de la vie, une crise de logements sévère. Sous l'action de Jean Vassal (1919-1953) sont réalisées les premières HBM. Le socialiste SFIO Jean Vassal est maintenu par Vichy sous l'Occupation nazie. En septembre 1944, il est déposé par les FFI locaux. Mais contre toute attente, c'est le préfet gaulliste Yves Pérony qui le maintient. En novembre 1944, Jean Vassal est exclu de la SFIO. Il rejoint le RPF en 1948. (cf , mémoire de maîtrise, Archives départementales de l'Oise). En 1953, le docteur Michel Dupuy ravit le siège de maire à la gauche. Sous ses différents mandats, la ville passe de 5000 habitants à 14000 habitants, de 1953 à son départ en 1995. Les enfants victimes de la catastrophe autoroutière de Beaune le 31 juillet 1982 habitaient ici. L'accident de Beaune fit 53 morts dont 44 enfants de moins de 15 ans.

Administration

Maires de gauche de 1888 à 1953: Gustave Chopinet, radical socialiste (1888 à 1918) puis Jean Vassal, SFIO de 1919 à 1944 puis RPF (1919-1953).

Démographie

Lieux et monuments

;l'abbaye Saint-Arnoul :fondée en 1008, et rattachée ensuite à l'ordre de Cluny. ;l'église de Saint-Thomas de Canterbury :construite au . ;les Remparts et les portes de Paris et Saint-Agathe. ;le musée de l'archerie et du Valois, comprenant : :;Le château de Philippe de Crépy-Nanteuil ::La chapelle Saint-Aubin est bâtie vers 1170-1180 par Thibault III de Crépy-Nanteuil. Son fils Philippe Ier édifie, accolée à celle-ci, une noble demeure seigneuriale surplombant les remparts de la ville médiévale, peu après la victoire de Bouvines (1214) qui le vit combattre aux côtés de son suzerain le roi de France Philippe Auguste. ::Au , le « château » devient le siège de l’administration du duché de Valois. ::Au , les sous-sols se muent en une prison où le poète Gérard de Nerval passe une glaciale nuit d’octobre. Depuis 1949, il abrite le musée de l’Archerie et du Valois. :;L’Archerie, une collection unique en France ::Armes préhistoriques élaborées il y a plus de 10 000 ans, arcs des champions olympiques ou dernières innovations des facteurs d’arcs de chasse, les collections du musée témoignent de la diversité et de l’évolution des pratiques liées au tir à l’arc. ::Loin de se cantonner à la sphère occidentale, elles évoquent la présence de l’arc sur tous les continents. ::Aujourd’hui, les compagnies d’arc du Valois, comme de la Picardie et de l’Ile-de-France, entretiennent fidèlement les traditions du « noble jeu d’Arc ». ::Les collections du musée montrent cet attachement : tir de l’abat l’oiseau dont le vainqueur est désigné roi de la compagnie pour l’année, bouquet provincial qui les rassemble toutes selon un rituel immuable, attachante figure de saint Sébastien, patron des archers depuis le Moyen Âge. :;L’art sacré du Valois ::Les salles hautes du musée abritent une riche collection d’art sacré du Moyen Âge au , dont se détache un bel ensemble de statues médiévales et Renaissance, provenant de plus d’une trentaine d’églises et chapelles du Valois.

Personnalités liées à la commune

- Philippe d'Alsace
- Louis d'Orléans
- Henri IV
- Gaston d'Orléans

Voir aussi

- Communes de l'Oise ==
Sujets connexes
Accident de Beaune   Amiens   Arrondissement de Senlis   Beaune   Beauvais   Canton de Crépy-en-Valois   Champagne (province)   Communauté de communes du Pays de Valois   Communes de l'Oise   Comté de Flandre   Foires de Champagne   France   Gare de Crépy-en-Valois   Gaston d'Orléans   Gentilé   Henri IV de France   Hirson   Jean Vassal   Louis d'Orléans   Oise (département)   Paris   Parti républicain, radical et radical-socialiste   Philippe d'Alsace   Picardie   RPF   Section française de l'Internationale ouvrière   Senlis (Oise)   Sébastien (saint)   Tir à l'arc   Union pour un mouvement populaire   Valois   Villers-Cotterêts  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^