Tsar

Infos
Le mot tsar désigne le souverain de la Bulgarie (de 893 à 1422 et de 1908 à 1946), de la Serbie (de 1346 à 1371) et de la Russie (de 1472 à 1721).
Tsar

Le mot tsar désigne le souverain de la Bulgarie (de 893 à 1422 et de 1908 à 1946), de la Serbie (de 1346 à 1371) et de la Russie (de 1472 à 1721).

Origines

Le terme tsar peut également s'écrire czar, tzar ou csar en français. La première orthographe attestée en français est czar ; cette orthographe fantaisiste est due au diplomate autrichien Sigismund von Herberstein dans Commentaires sur les affaires moscovites (Rerum Moscoviticarum Commentarii, 1549). En bulgare, en macédonien et en serbe, tsar s'écrit Цар ; en russe, il s'écrit Царь. Il provient, par l'intermédiaire du grec, du mot latin Cæsar, César. Ce dernier a aussi donné le titre allemand Kaiser. Cependant, Voltaire dans la biographie de Pierre le Grand, conteste l'origine latine du mot ; il avance comme argument que plusieurs souverains mongols d'Asie portaient également ce titre en même temps que les grands-princes de Moscovie.

Russie

Le terme tsar a désigné le souverain russe à partir du 16 janvier 1547, jour où Ivan IV le Terrible, auparavant grand-prince de Moscou, a été sacré tsar de toutes les Russies en la cathédrale de l'Assomption à Moscou. Ce nouveau titre lui confère un statut similaire à celui d'un empereur. Cependant, ce terme de tsar était déjà officieusement utilisé, depuis que le grand-prince Ivan III de Moscou avait épousé la princesse byzantine Sophie Paléologue le 12 novembre 1472 en la cathédrale de la Dormition à Moscou. En effet, en épousant la nièce de Constantin XI, il s'imposait comme successeur du Basileus, la chute de Constantinople datant de 1453. En 1721, Pierre Ier le Grand décide de changer son titre : il abandonne celui de tsar pour prendre celui, plus occidental, d’imperator, c'est-à-dire d’empereur, afin que la Russie soit considérée comme la Troisième Rome, succédant ainsi à l’Empire romain et à l’Empire byzantin (l'héritière byzantine Sophie ayant épousé Ivan III). Tous ses successeurs adoptent ce nouveau titre, mais le terme de tsar, correct mais non-officiel, demeure cependant le plus usité, tant en Russie que dans le reste du monde. ;Des termes spécifiques s'appliquent à l'entourage du tsar :
-Le tsar (Царь) : empereur de Russie.
-La tsaritsa (Царица) : impératrice souveraine ou impératrice consort de Russie (souvent mal-traduit en tsarine).
-Le tsarévitch (Царевич) ou grand-duc (Великий Князь) : fils ou petit-fils en ligne mâle du tsar et/ou de la tsaritsa. Lorsqu’il s’agit du fils aîné, qui est donc l’héritier apparent au trône, on l’appelle tsesarévitch (Цесаревич).
-Cependant, dans l'usage, le français ne connaît que le terme tsarévitch défini (par le TLFi) comme le « Fils aîné du tsar de Russie et prince héritier. » On a aussi utilisé dans cette langue les formes czarévitch et même césarovitch.
-La tsarevna (Царевна) ou grande-duchesse (Великая Княгиня) : fille ou petite-fille en ligne mâle du tsar et/ou de la tsaritsa ; ou alors épouse d’un tsarévitch. Lorsqu’il s’agit de l’épouse du tsesarévitch, on l’appelle tsesarevna (Цесаревна).

Anecdotes

-On retrouve le mot tsar dans un proverbe russe : « Бог высоко, царь далеко ! » (transcription : « Bok vyssoko, tsar dalieko »), ce qui signifie littéralement « Dieu est trop haut et le Tsar trop loin ! ». Autrement dit : « ne comptons que sur nous-mêmes ». Les ossements du tsarévitch ont peut-être été découverts près de la fosse où l'on retrouva les ossements de la famille impériale et de leurs domestiques. Des analyses ADN vont être effectuées sur les ossements retrouvés.
- Un mythe récurrent dans la Russie tsariste est celui du "tsar libérateur" ou "Vrai tsar", censé soulager la misère du peuple. il donna lieu à plusieurs prétendants au trône dont le "faux Dimitri". Ce mythe servit d'appui aux nombreuses insurrections menées par les cosaques, dont les plus connues sont celle de Bolotnikov, en 1606, qui arrivera jusque sous les murs de Moscou, celle de Stenka Razine, de 1666 à 1671, et celle de Pougatchev, en 1773-1774.

Voir aussi

Article connexe

- Liste des monarques de Russie

Sites externes

- Article du TLFi
- Article du TLFi
- Article du TLFi Catégorie:Monarque Catégorie:Histoire de Russie bg:Цар ca:Tsar cs:Car da:Zar de:Zar el:Τσάρος en:Tsar eo:Caro es:Zar et:Tsaar fa:تزار fi:Tsaari gl:Tsar he:צאר hu:Cár hy:Ցար id:Tsar it:Zar ja:ツァーリ ka:ცარი ku:Çar la:Tzar lt:Caras nl:Tsaar nn:Tsar no:Tsar pl:Car pt:Tsar ro:Ţar ru:Царь simple:Tsar sk:Cár sl:Car sr:Цар sv:Tsar tl:Tsar tr:Çar uk:Цар vi:Sa hoàng zh:沙皇
Sujets connexes
Autriche   Bulgare   Bulgarie   Cathédrale de la Dormition de Moscou   Constantin XI Paléologue   Constantinople   César (titre)   Empereur   Empire byzantin   Empire romain   Français   Grand-duc   Grand-prince   Grec ancien   Iemelian Pougatchev   Imperator   Ivan III de Russie   Ivan IV de Russie   Latin   Liste des empereurs byzantins   Liste des monarques de Russie   Macédonien   Moscou   Pierre Ier de Russie   Russe   Russie   Serbe   Serbie   Sophie Paléologue   Stenka Razine   Voltaire   Wiktionnaire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^