Richard Stallman

Infos
Richard Matthew Stallman (né à Manhattan, le 16 mars 1953), connu aussi sous les initiales RMS, est un programmeur et militant du logiciel libre. Il est à l'origine du projet GNU et de la licence publique générale GNU connue aussi sous l'acronyme GPL, qu'il a rédigée avec l'avocat Eben Moglen. L'invention du terme anglais copyleft (que l'on peut traduire par « copie laissée » mais qui est au départ le fruit d'un jeu de mots avec le terme co
Richard Stallman

Richard Matthew Stallman (né à Manhattan, le 16 mars 1953), connu aussi sous les initiales RMS, est un programmeur et militant du logiciel libre. Il est à l'origine du projet GNU et de la licence publique générale GNU connue aussi sous l'acronyme GPL, qu'il a rédigée avec l'avocat Eben Moglen. L'invention du terme anglais copyleft (que l'on peut traduire par « copie laissée » mais qui est au départ le fruit d'un jeu de mots avec le terme copyright, et l'opposition « gauche d'auteur » / « droit d'auteur » ) lui est attribuée. Programmeur renommé de la communauté informatique américaine et internationale, il a développé de nombreux logiciels dont les plus connus des développeurs sont l'éditeur de texte GNU Emacs, le compilateur C de GNU , le débogueur GNU mais aussi, en collaboration avec Roland McGrath, le moteur de production GNU make. Depuis le milieu des années 1990, il consacre la majeure partie de son temps à la promotion du logiciel libre auprès de divers publics un peu partout dans le monde. Depuis quelques années, il fait campagne contre les brevets logiciels et la gestion des droits numériques (DRM). Le temps qu'il alloue encore à la programmation est dédié à GNU Emacs. Il gagne sa vie avec les cachets de conférencier qu'on lui donne à l'occasion.

Biographie

Richard Stallman en juin 2006 Richard Matthew Stallman naît à Manhattan le 16 mars 1953. Il touche à un ordinateur pour la première fois durant ses années de collège en 1969. L'été même de l'obtention de son baccalauréat, il est engagé par le centre scientifique d'IBM à New York et s'attaque à l'écriture de son premier programme, un préprocesseur pour le langage de programmation PL/I destiné aux ordinateurs IBM 360. En 1971, alors étudiant en physique à l'Université Harvard, il devient hacker au département de recherche en intelligence artificielle du Massachusetts Institute of Technology.

Le projet GNU

Au mois de septembre 1983, Richard Stallman annonce le développement d'un système d'exploitation libre qu'il nomme GNU. L'acronyme récursif GNU signifie GNU is Not Unix (« GNU n'est pas UNIX »). Les systèmes GNU visent à être des équivalents libres d'Unix. Peu après, il crée la Free Software Foundation (FSF), un organisme sans but lucratif qui permettra l'embauche de programmeurs et la mise sur pied d'une infrastructure légale pour la communauté du logiciel libre. En janvier 1984, il quitte son emploi au MIT pour se consacrer à temps plein au projet GNU. En 1985, Stallman publie le manifeste GNU, dans lequel il fait connaître les motivations et les objectifs du projet et fait appel à l'appui de la communauté informatique mondiale. Afin de s'assurer que tous les logiciels libres développés pour le système d'exploitation GNU restent libres, Richard Stallman popularise le concept de copyleft (inventé par Don Hopkins), une astucieuse utilisation du droit d'auteur permettant d'assurer la protection légale des quatre libertés fondamentales des utilisateurs d'ordinateurs telles que définies par la FSF. En 1989, la première version de la licence publique générale GNU est publiée. Cette licence sera utilisée pour protéger la majeure partie du système GNU qui est alors très avancé, mais encore incomplet. En effet, il manque encore le noyau du système. En 1990, la plupart des éléments du système GNU sont prêts, à l'exception du noyau (ou kernel). C'est à ce moment là que la FSF commença le développement de Hurd, mais son développement s'avéra long (et n'est toujours pas finalisé). 1991 voit la naissance du noyau Linux, généralement distribué avec les logiciels du projet GNU, d'où l'insistance de Richard Stallman pour que l'ensemble soit appelé GNU/Linux.

Faits

- En 1999, Richard Stallman a lancé dans les idées à la base de Wikipédia.
- Richard Stallman a écrit la Free Software Song, hymne des logiciels libres.
- Il parle couramment anglais et français, assez couramment espagnol, et un peu indonésien.
- à plusieurs reprises « Je puis expliquer la base philosophique du logiciel libre en trois mots: liberté, égalité, fraternité. Liberté, parce que les utilisateurs sont libres. Egalité, parce qu'ils disposent tous des mêmes libertés. Fraternité, parce que nous encourageons chacun à coopérer dans la communauté. »
- Le vendredi 9 juin 2006, il est allé à Paris afin de présenter les 165 000 signatures contre la loi DADVSI à l'Hôtel Matignon. Mais il y est refoulé , une décision « mûrement réfléchie » selon le chef de la sécurité de la résidence du Premier Ministre.

Prix et distinctions

Richard Stallman à Wikimania en 2005 à Francfort. Richard Stallman a reçu de nombreux prix et distinctions au cours de sa vie, parmi lesquels :
- 1990 : Le prix MacArthur
- 1991 : Le Grace Murray Hopper Award de l'Association for Computing Machinery « Pour son travail de pionnier dans le développement de EMACS »
- 1996 : Un premier doctorat honorifique de l'Institut royal des technologies de Suède
- 1998 : Le Pioneer Award de l'Electronic Frontier Foundation
- 1999 : Le Yuri Rubinsky Memorial Award
- 2001 : Un deuxième doctorat honorifique de l'Université de Glasgow
- 2001 : Le Prix Takeda de techno-entrepreneurship pour le bien-être socio-économique
- 2002 : Le membership au National Academy of Engineering
- 2003 : Troisième doctorat honorifique de la Vrije Universiteit Brussel
- 2004 : Quatrième doctorat honorifique de la Universidad Nacional de Salta.
- 2004 : Professorat honorifique de la Universidad Nacional de Ingeniería del Perú. ==
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^