Ponctuation

Infos
La ponctuation est un ensemble de signes graphiques servant à ordonner le discours dans la langue écrite. Contrairement aux graphèmes, ils ne se réalisent pas comme des phonèmes (« on ne les prononce pas ») mais peuvent, dans de rares cas (logogrammes), représenter des mots.
Ponctuation

La ponctuation est un ensemble de signes graphiques servant à ordonner le discours dans la langue écrite. Contrairement aux graphèmes, ils ne se réalisent pas comme des phonèmes (« on ne les prononce pas ») mais peuvent, dans de rares cas (logogrammes), représenter des mots.

Histoire

L'histoire de la ponctuation en Occident se retrace sur une durée de vingt-quatre siècles si l'on remonte aux Grecs. Au , Aristophane de Byzance, peut-être, avait défini pour l’alphabet grec un système comportant trois types de points pour marquer la ponctuation : le « point d’en haut » pour la fin d’une phrase, le « point médian » marquant une pause moyenne et le « point d’en bas », une courte pause. C’est aussi l’auteur des diacritiques de l’alphabet grec, lesquels sont à l’origine de certains des diacritiques de l’alphabet latin. La ponctuation, du moins dans les langues qui l’utilisent depuis longtemps, sert aussi — surtout — à une langue écrite littéraire, qui l’utilise comme code ; une longue période qu’il serait difficile de comprendre par la lecture et qu’un locuteur n’aurait pas la possibilité d’improviser naturellement peut ne prendre son sens qu’après examen de la ponctuation. Gasparino Barzizza (1370-1431) est l’auteur du premier traité de ponctuation, La Doctrina punctandi. Geoffroy Tory, imprimeur humaniste, inventera un « point crochu » qu’Étienne Dolet, dans son De la punctuation de la langue Françoyse, nommera virgule ou incisum

Signes de ponctuation occidentaux

Les principaux signes de ponctuation utilisés en français sont :
- l'apostrophe ( ' ) ;
- le point (
.
) — qui a donné son nom à la ponctuation — ;
- la virgule ( , ) ;
- le point-virgule ( ; ), normalement précédé d’une espace fine insécable ;
- le point d’interrogation ( ? ), normalement précédé d’une espace fine insécable ;
- le point d’exclamation ( ! ), toujours précédé d’une espace fine insécable ;
- les points de suspension ( ... - attention trois points — ou plus correctement ) ;
- le deux-points — appellation typographique considérée plus puriste que « les deux-points »Il s'agit surtout d'éviter toute confusion lorsque l'on dicte un message.L'anecdote suivante (remontant à l'époque où les ordinateurs personnels "tournaient" sous DOS) en donne une illustration. Un professionnel assiste par téléphone un client sur un problème informatique :Prof. : « Maintenant, sur le clavier, tapez : “C, deux-points, barre oblique inversée”, puis “Entrée”. » Client : « C'est fait. Ça ne marche toujours pas ! » Prof. : « Êtes-vous certain d'avoir bien tapé ce que je vous ai dicté ? » Client : « Certain ! J'ai écris “C, point, point, barre oblique inversée”... »En fait, pour éviter toute confusion, mieux vaudrait dire "le signe deux-points". ( : ), toujours précédé d’une espace insécable ;
- les tirets demi cadratin ( ) et cadratin ( ), toujours précédés et suivis d’une espace fine ;
- les guillemets ouvrant ( « ) et fermant ( » ), séparés de l’expression qu’ils enserrent par une espace fine insécable ;
- les parenthèses ouvrante ( et fermante ) ;
- les crochets ouvrant . Les signes de ponctuation et leurs usages ne sont pas universels. Les anglophones utilisent des guillemets différents des francophones (“ ”) et, comme dans la plupart des langues, n’emploient pas d’espace devant les ponctuations suivantes : : ; ? ! (ni aux abords des « » ). Les hispanophones commencent leurs phrases interrogatives et exclamatives par des ponctuations inversées ¿ et ¡. Chez les germanophones, les guillemets sont disposés à l’inverse des francophones : guillemets ouvrant en » et fermant en «. Ces règles de ponctuation, tout comme les autres règles typographiques n'ont pas le caractère d'obligation absolue que peut avoir l'orthographe : certains journaux francophones (Libération en France notamment) ne mettent aucune espace avant les signes de ponctuation. Néanmoins, ces règles sont le plus souvent utilisées, surtout dans le cadre de l'édition de livres.

Autres signes de ponctuation

Signes récents et peu usités

Certains signes de ponctuation ont été inventés récemment, mais leur utilisation est restée rare, voire confidentielle :
- la virgule d'exclamation a été inventée en 1856 par un certain P. Villette (Traité raisonné de ponctuation ) ;
- le point d'ironie (؟) inventé à la fin du par Alcanter de Brahm ;
- le point exclarrogatif (‽), ou « interrobang », qui combine les fonctions de point d'interrogation et de point d'exclamation ;
- plusieurs dizaines d'autres signes de ponctuation ont également été créés au fil du temps sans s'imposer dans l'usage.

Symboles typographiques

Il existe nombre de symboles (parmi lesquels des logogrammes) que l'on ne peut considérer comme de vrais signes de ponctuation mais qui, par ailleurs, ne sont ni des lettres ni des signes diacritiques. C'est le cas pour &, @, mais aussi le tiret bas, entre autres. Leurs fonctions sont de natures diverses : & est un logogramme et se lit comme un mot normal, le tiret bas sert surtout à la présentation (soulignement pour les machines à écrire, remplacement d'une espace typographique en informatique…), par exemple. Ils partagent avec les signes de ponctuation le fait qu'ils appartiennent à la seule langue écrite (au même titre que la mise en italique, la distinction entre majuscules et minuscules, du reste).

Notes et références

===
Sujets connexes
Alphabet grec   Apostrophe (typographie)   Aristophane de Byzance   Autres signes de ponctuation   Crochet (typographie)   Deux-points   Diacritique   Diacritiques de l'alphabet grec   Diacritiques de l'alphabet latin   Espace typographique   Esperluette   Français   Geoffroy Tory   Graphème   Guillemet   Italique   Jacques Drillon   Logogramme   Nina Catach   Orthotypographie   Parenthèse   Phonème   Point-virgule   Point (signe)   Point d'exclamation   Point d'interrogation   Point d'ironie   Point exclarrogatif   Point médian   Points de suspension   Ponctuation de texte   Presses universitaires de France   Tiret   Tiret bas   Typographie   Virgule   Virgule d'exclamation  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^