Palais des Rohan de Strasbourg

Infos
cathédrale. Le Palais des Rohan se situe dans le centre-ville de Strasbourg, Bas-Rhin, à côté de la cathédrale et de son musée, le Musée de l'Œuvre Notre-Dame.
Palais des Rohan de Strasbourg

cathédrale. Le Palais des Rohan se situe dans le centre-ville de Strasbourg, Bas-Rhin, à côté de la cathédrale et de son musée, le Musée de l'Œuvre Notre-Dame.

Histoire

Ce magnifique bâtiment du a été construit entre 1728 et 1741P.J. Fargès-Méricourt, Description de la ville de Strasbourg, Levrault, Strasbourg, 1840, p.57 par l'architecte Robert de Cotte pour l’évêque Armand Gaston Maximilien de Rohan pour remplacer le précédent palais épiscopal. Il est bâti dans le style classique, devenu à la mode après la conquête française de Strasbourg. Dès 1704 Armand-Gaston de Rohan-Soubise fait acheter plusieurs immeubles proches de la cathédrale. En 1727 il fait démolir les vieux bâtiments sur les bords de l'Ill et fait construire un superbe palais. Robert de Cotte fait les plans, Laurent Gourlade est conducteur de travaux. Il sera remplacé plus tard par Joseph Massol. Les bâtiments commencés en 1732 seront finis dix ans plus tard. Vous pénétrez dans la cour d’honneur en passant par un portail monumental en arc de triomphe surmonté de statues représentant la Clémence et la Religion. La cour d’honneur donne à gauche et à droite sur les bâtiments administratifs et utilitaires du palais. Le corps principal est à deux étages, le rez-de-chaussée était réservé à l’évêque, l’étage à son personnel. La façade principale est à dix sept axes, entourant un corps central à quatre colonnes engagées et coiffé d'un fronton triangulaire. A l'ouest se trouve une grande bibliothèque à grande baie appareillée qui atténue la symétrie de l'ensemble. La façade sur cour est plus intime et s'anime de pilastres. Deux ailes courtes en retour abritent les vestibules d'entrée. Au nord, face à la cathédrale, le monumental portail à colonnes s'ouvre entre deux somptueux pavillons d'angle. On estime le coût de l'ensemble à un million de livres, le mobilier à trois cents mille. Image:Cour intérieure Palais des Rohan Strasbourg.jpg|Cour intérieure du palais. Image:Cathédrale Rohan2.jpg|La cathédrale vue depuis la cour du palais. Image:Facade Palais des Rohan 15.jpg|Façade donnant sur les quais de l'Ill. Image:Facade Palais des Rohan 10.jpg Image:Facade Palais des Rohan nuit 1.jpg

Musées

Le palais abrite aujourd’hui trois musées différents en sus du palais en lui-même, permettant de visiter les appartements et les salles d’apparat :
- Le Musée des Arts Décoratifs, qui présente une collection de céramiques, d’orfèvreries et de mobiliers.
- Le Musée des Beaux-Arts, qui présente une série de peintures du au .
- Le Musée Archéologique, installé depuis la fin du dans le sous-sol du palais Rohan. Ce musée est un des plus riches de France dans son domaine, celui des « Antiquités nationales ». Rouvert en 1992 après un réaménagement muséographique complet de ses collections, il propose de découvrir le passé le plus lointain de l’Alsace, de la préhistoire (- 600 000 ans) à l’aube du Moyen Âge (800 après J.-C.). de:Palais Rohan

Références et sources

Jean-Daniel LUDMANN. "Le palais Rohan de Strasbourg"Editions des Dernières Nouvelles d'Alsace. Strasbourg. Tome 1 1979; Tome 2 1980 Jean-Claude Fauveau. "Le prince Louis cardinal de Rohan-Guéméné ou les diamants du roi". L'harmattan. 2007 Catégorie:Strasbourg Catégorie:Palais français Catégorie:Monument historique du Bas-Rhin Catégorie:Famille de Rohan pt:Palais des Rohan de Strasbourg
Sujets connexes
Armand Gaston Maximilien de Rohan   Bas-Rhin   Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg   Classicisme   France   Ill   Musée de l'Œuvre Notre-Dame   Musée des arts décoratifs de Strasbourg   Robert de Cotte   Strasbourg  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^