Château de Breteuil

Infos
Le château de Breteuil est un château du situé sur la commune de Choisel (Yvelines) à 35 kilomètres au sud-ouest de Paris, dans la haute vallée de Chevreuse.
Château de Breteuil

Le château de Breteuil est un château du situé sur la commune de Choisel (Yvelines) à 35 kilomètres au sud-ouest de Paris, dans la haute vallée de Chevreuse.

Histoire

Le château situé à l'emplacement du château de Breteuil s'appelait à l'origine Bévilliers ou Buvilliers, sans doute parce qu'en ce lieu s'élevaient, à l'époque gallo-romaine, deux villas (bis villae). La seigneurie est mentionnée pour la première fois en 1142 et la première référence à un manoir remonte à 1560. Le château appartient alors à la famille Le Jay. On estime généralement que c'est dans les années 1580, que Nicolas Le Jay (mort en 1585) fait exécuter d'importants travaux qui donnent au logis son plan actuel. Selon d'autres historiens, ceux-ci seraient dûs à Thibault Desportes, grand audiencier de la Chancellerie de France, qui achète le domaine par adjudication en 1596. Le château de Breteuil côté cour Le château ainsi construit comporte une cour carrée, entièrement enserrée de murs ou de constructions et bordée de fossés en eau. Sur l'avant, deux pavillons d'angle (qui existent toujours mais ont été surélevés) et un corps de passage central commandé par un petit pont-levis ; en fond de cour, sur toute la largueur, un grand bâtiment dont le corps central a été conservé sans beaucoup de modifications. Les bâtiments sont à structure en brique et remplissage sous enduit. La famille de Breteuil achète le château en 1712. Il ne prendra définitivement leur nom qu'en 1817. L'acquéreur est Claude-Charles Le Tonnelier de Breteuil, qui meurt en 1735. C'est probablement lui qui fait exécuter le remarquable décor intérieur de boiseries rococo. Son fils, Claude-Stanislas Le Tonnelier de Breteuil (1730-1784), fait faire des aménagements intérieurs et transforme le parc à l'anglaise. Il fait remeubler le château par le menuisier Pierre Bernard. En 1820-1830, les murs de la cour sont détruits et les fossés sont asséchés. A la fin du , d'importants travaux sont réalisés pour Henry Le Tonnelier de Breteuil, VIII marquis de Breteuil : deux ailes en retour sont ajoutées au bâtiment du fond, les pavillons antérieurs sont surélevés, les communs sont reconstruits (seul le colombier est préservé), les jardins sont refaits à la française par Henri Duchêne et son fils Achille. En 1881, c'est au château de Breteuil que Léon Gambetta fait la connaissance d'Édouard VII du Royaume-Uni à l'invitation d'Henry Le Tonnelier de Breteuil. De cette rencontre, naît l'Entente cordiale, signée en 1904. Henry Le Tonnelier de Breteuil est par ailleurs l'un des modèles de Marcel Proust pour son M. de Bréauté dans À la recherche du temps perdu. A partir de 1967, le château est restauré par Henri-François Le Tonnelier de Breteuil et sa femme, née Séverine Decazes de Glücksbierg et ouvert à la visite du public. Outre les scènes historiques, plusieurs scènes de personnages et d'automates ont été créées sur le thème des contes de Perrault.

Photos

Image:Breteuil_chateau_cote_parc.jpg Image:Breteuil_chateau_interieur.jpg Image:Breteuil_chateau_cuisine.jpg ==
Sujets connexes
Achille Duchêne   Automate d'art   Choisel   Colombier   Entente cordiale   Henri Duchêne   Henry Le Tonnelier de Breteuil   Léon Gambetta   Marcel Proust   Paris   Perrault   Pont-levis   Rococo   Yvelines  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^