Roland Dumas

Infos
Roland Dumas, né le 23 août 1922 à Limoges (Haute-Vienne) est un avocat et homme politique français. Il fut ministre des Relations extérieures de 1984 à 1986, puis ministre des Affaires étrangères de 1988 à 1993.
Roland Dumas

Roland Dumas, né le 23 août 1922 à Limoges (Haute-Vienne) est un avocat et homme politique français. Il fut ministre des Relations extérieures de 1984 à 1986, puis ministre des Affaires étrangères de 1988 à 1993.

Biographie

Roland Dumas est le fils de Georges Dumas, fonctionnaire des impôts détaché à la mairie de Limoges pour gérer les régies des services publics dont ceux des Pompes Funèbres. Membre du Parti socialiste clandestin et de l'Armée secrète, Georges Dumas a été dénoncé à la Gestapo, puis fusillé fin mars 1944 à Brantôme (Dordogne). Roland, alors âgé de 22 ans, faisait ses études de droit à Lyon, en compagnie d'un de ses condisciples au lycée Gay-Lussac à Limoges, nommé Joachim Felberbaum, d'origine autrichienne et réfugié chez les Dumas après l'Anschluss en 1939. Roland Dumas rejoint la Franc-maçonnerie juste après la guerre, à l'âge de 26 ans D'après Christophe Deloire dans Le Point. Il est élu député UDSR de la Haute-Vienne en 1956. Il fut député FGDS de Corrèze de mars 1967 à juin 1968 puis député socialiste de Gironde de mars 1973 à mars 1978. Pour finir il est élu député socialiste de Dordogne de juin 1981, mars 1986 et juin 1988. Étant ministre pendant cette période il ne siégea que de juin 1981 à janvier 1984 puis de mars 1986 à mai 1988. En mars 1993 il est emporté par la vague bleue. Au cours de l'année 1983, il est l'émissaire spécial de Francois Mitterrand auprès du colonel Kadhafi. Il tente de dissuader la Libye d'envahir le Tchad via une rebellion nord-tchadienne, ce qui aurait forcé la France à intervenir pour maintenir le régime en place. Kadhafi lui promet de ne pas pénétrer au sud du 15 parallèle. Le Tchad est ainsi provisoirement coupé en deux mais le régime de Ndjamena est maintenu. En décembre 1983, il est nommé ministre des Affaires européennes puis en plus porte-parole du gouvernement (en juin 1984). En septembre 1984, il est ministre des Relations extérieures du gouvernement de Laurent Fabius. Président de la Commission Affaires étrangères pendant la cohabitation, il retrouve le Quai d'Orsay après la seconde victoire de François Mitterrand en 1988, jusqu'en 1993 avec le portefeuille de ministre des Affaires étrangères. En 1995, il est nommé par François Mitterrand Président du Conseil constitutionnel. Sous sa présidence, le Conseil constitutionnel a rendu un avis affirmant que l'immunité judiciaire du Président de la République s'imposait y compris pour les crimes et délits de droit commun. Cet avis a été très controversé étant donné l'implication présumée du président Jacques Chirac dans de nombreuses affaires politico-financières et celle de Roland Dumas dans l'affaire Elf. Mis en cause par la justice, il a décidé de suspendre l'exercice de ses fonctions le 24 mars 1999, puis a démissionné du Conseil Constitutionnel le 1 mars 2000. Condamné par la justice à 6 mois de prison ferme en 2003, il fit appel et le tribunal le relaxa.
Mandat de Député
-député UDSR de la Haute-Vienne en 1956.
-député FGDS de Corrèze de mars 1967 à juin 1968
-député PS de Gironde de mars 1973 à mars 1978.
-député PS de Dordogne de juin 1981, mars 1986 et juin 1988. battu en 1993
Mandat Locaux
-conseiller municipal de Saint-Laurent-sur-Manoire
Fonctions gouvernementales
-Ministre des Affaires européennes et porte-parole du gouvernement.
-Ministre des Relations extérieures
-Ministre des affaires étrangères

Intégrité publique

Affaire des frégates de Taïwan

Affaire Elf

Affaire de la succession Giacometti

Roland Dumas a été condamné, de manière définitive, à douze mois d'emprisonnement avec sursis et 150 000 euros d'amende pour complicité d'abus de confiance, dans le cadre de la succession du sculpteur Alberto Giacometti, la Cour de cassation ayant rejeté son pourvoi le 10 mai 2007.

Bibliographie de Roland Dumas

-J'ai vu vivre la Chine, éditions Fayard, 1960
-Les Avocats, éditions Grasset, 1977
-Le Droit de l'information, PUF, 1981
-Plaidoyer pour Roger Gilbert-Locomte, Gallimard, 1985
-La Propriété littéraire et artistique, PUF, 1987
-Le Peuple assemblé, Flammarion, 1989
-Le Fil et la Pelote, Plon, 1996
-L'Épreuve, les preuves, éditions Michel Lafon, 2003
- Affaires étrangères, tome I (1981-1988)'', Fayard, 2007.

Notes

Catégorie:Ministre français des Affaires étrangères Catégorie:Ministre français des Affaires européennes Catégorie:Porte-parole du gouvernement français Catégorie:Ancien député de la Cinquième République Catégorie:Député de la Quatrième République française Catégorie:Ancien député de la Haute-Vienne Catégorie:Ancien député de la Corrèze Catégorie:Ancien député de la Gironde Catégorie:Ancien député de la Dordogne Catégorie:Président du Conseil constitutionnel français Catégorie:Ancien membre du Conseil constitutionnel français Catégorie:Personnalité de l'Union démocratique et socialiste de la Résistance Catégorie:Personnalité du Parti socialiste (France) Catégorie:Avocat français Catégorie:Ancien élève de l'Institut d'études politiques de Paris Catégorie:Franc-maçon Catégorie:Naissance en 1922 de:Roland Dumas en:Roland Dumas gl:Roland Dumas it:Roland Dumas ja:ローラン・デュマ ru:Дюма, Ролан
Sujets connexes
Abus de confiance   Affaire Elf   Alain Juppé   Alberto Giacometti   Anschluss   Armée secrète   Brantôme (Dordogne)   Claude Cheysson   Conseil constitutionnel (France)   Corrèze (département)   Dordogne (département)   Franc-maçonnerie   France   François Mitterrand   Fédération de la gauche démocrate et socialiste   Gallimard   Georges Dumas   Georgina Dufoix   Gestapo   Gironde   Gouvernement Laurent Fabius   Haute-Vienne   Jacques Chirac   Jean-Bernard Raimond   Libye   Limoges   Liste des membres du Conseil constitutionnel français   Liste des ministres français des Affaires étrangères   Lycée Gay-Lussac de Limoges   Lyon   Max Gallo   Michel Lafon   Ministère des Affaires étrangères (France)   Mouammar Kadhafi   Ndjamena   Parti socialiste (France)   Plon   Porte-parole de gouvernement   Robert Badinter   Saint-Laurent-sur-Manoire   Statut pénal du président de la République française   Tchad   Union démocratique et socialiste de la Résistance   Yves Guéna  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^