Apophonie accentuelle en russe

Infos
En russe, les voyelles atones subissent une apophonie notable. Cela signifie qu'une voyelle qui n'est pas frappée de l'accent tonique peut voir son timbre modifié, la plupart du temps par centralisation ou neutralisation. Cet article requiert la lecture de celui traitant de l'alphabet cyrillique.
Apophonie accentuelle en russe

En russe, les voyelles atones subissent une apophonie notable. Cela signifie qu'une voyelle qui n'est pas frappée de l'accent tonique peut voir son timbre modifié, la plupart du temps par centralisation ou neutralisation. Cet article requiert la lecture de celui traitant de l'alphabet cyrillique.

Timbres fondamentaux

Il existe cinq phonèmes vocaliques, /a/, /e/, /i/, /o/ et /u/.

Voyelles toniques

Sous l'accent, ces cinq phonèmes se réalisent respectivement , , ~ (après consonne dure), et , ce qui fait six phones. Ainsi : сковорода́ skovorodá « poêle », ве́тер veter « vent », отрави́ть otravít’ « empoisonner », сын syn « fils », дóбрый dóbryj « bon », свищу́ sviŝú « je siffle », etc.

Voyelles atones

Les voyelles atones, sauf /i/ et /u/ (avec leurs allophones : и, ы et ы, ю) tendent à être neutralisées en , et . Sont proposées ci-dessous les valeurs moyennes de ces voyelles, selon leur position par rapport à l'accent tonique ; ce modèle d'apophonie à prédominance du timbre /a/ sous une forme neutralisée est propre à la prononciation de la région de Moscou. On nomme la réduction à /a/ аканье, celle à /i/ иканье. 'Remarques : '
-il existe des détails notables que ne reflète pas ce tableau : par exemple, я atone après une chuintante palatale — ч
č
щ ŝ — est prononcé , certaines désinences atones en -е et -я sont réalisées ;
-il ne faut pas se méprendre : le symbole renvoie bien au schwa de l'API, voyelle neutre plus ouverte et moins labialisée que le e dit « muet » ou « caduc » du français, que l'on transcrit souvent, à tort, par : petit . À l'oreille, le russe est très ouvert. De même, ce que l'on a transcrit ici par représente un phonème encore plus ouvert, souvent simplement noté ;
-enfin, rappelons que les chuintantes ш et ж ainsi que l'affriquée ц doivent être suivies de la lettre е pour noter dur (normalement écrit э après consonne). Ainsi, dans да́же « aussi », le е final remplaçant э, il faut prononcer . ==
Sujets connexes
Accent tonique   Allophone   Alphabet cyrillique   Alphabet phonétique international   Apophonie   Centralisation   E caduc   Moscou   Phonème   Russe   Schwa   Transcription du russe en français   Voyelle  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^