Bohême

Infos
La Bohême (Čechy en tchèque, Böhmen en allemand) est une région historique d'Europe centrale, actuellement l'une des composantes de la République tchèque avec la Moravie et une petite fraction de la Silésie. Elle tire son nom du peuple des Celtes Boïens.
Bohême

La Bohême (Čechy en tchèque, Böhmen en allemand) est une région historique d'Europe centrale, actuellement l'une des composantes de la République tchèque avec la Moravie et une petite fraction de la Silésie. Elle tire son nom du peuple des Celtes Boïens.

Géographie

La Bohême occupe les deux tiers, occidental et central, de la République tchèque. Avec une superficie de 52 750 km² et 6, 25 millions des 10, 3 millions d'habitants que compte le pays, la Bohême est limitée à l'ouest par l'Allemagne, au nord-est par la Pologne, à l'est par la province tchèque de Moravie, et au sud par l'Autriche. Les frontières de la Bohême sont marquées par des chaînes de montagnes telles que la forêt de Bohême, les monts Métallifères ou les monts des Géants.

Histoire

Celtes

La Bohême doit son nom aux Boïens, nation celte qui s'y seraient fixés sous Sigovèse, en 587 av. J.-C. mais les sources historiques fiables manquent. Ce peuple en a vraisemblablement été chassé sous Auguste, par les Marcomans.

Grandes invasions

Il est possible que les territoires constituant la Bohême actuelle aient été intégrés au à l'éphémère royaume du Franc Samo, mais cela est très hypothétique. Toutefois, certains chercheurs (essentiellement tchèques) considèrent qu'il est probable que la bataille de Wogastisburg livrée par Samo se soit déroulée près de Prague, même si nous n'avons aucune certitude à ce sujet.

Slaves

Selon les traditions locales, couchées sur papier au début du par Cosmas de Prague, les tribus vivant sur ces territoires eurent tout d'abord pour chefs les souverains légendaires Cech puis Croc. Toujours selon Cosmas, Přemysl, qui avait épousé Libuše, fille de Croc, règna après lui et serait à l'origine de la dynastie des Přemyslides qui s'éteignit en 1306, et qui après avoir porté la couronne ducale jusqu'à Vratislav II de Bohême, devint royale sous ce prince (1086) par un décret de l'empereur Henri IV du Saint-Empire.

Saint-Empire

Spytihněv I avait, dès le , reconnut la suzeraineté de l'empire germanique sur le royaume, faisant de celui-ci le seul royaume au sein du Saint-Empire romain germanique qui ne connait que les princes électeurs et l'empereur. À la mort de Venceslas III de Bohême en 1306, le royaume passa d'abord à Rodolphe III de Habsbourg, puis à Henri de Carinthie, et enfin à la maison de Luxembourg, qui lui donna quatre rois, de 1309 à 1437. Ce fut sous le règne de Wenceslas IV, un des princes de cette maison, que Jean Hus et ses disciples répendirent en Bohême ces nouvelles doctrines religieuses qui embrassèrent l'Allemagne et suscitèrent, même après le supplice de Jean Hus et de Jérôme de Prague, condamnés en 1415 par le concile de Constance, une guerre civile qui désola ce pays plus de 16 ans. La Bohême fut ensuite dévolue par mariage à Albert II du Saint-Empire (1437-1439), dont le fils, Ladislas Ier de Bohême, mourut en 1457, sans postérité. Georges de Bohême, simple gentilhomme bohémien fut alors élu : il se maintint jusqu'en 1471, malgré les foudres du Vatican, la trahison de son gendre Mathias Corvin, et la rébellion des plus puissants vassaux. Vladislas IV de Bohême et Louis de la dynastie des Jagellons de Pologne, occupèrent le trône après lui.

Autriche

En 1526, Ferdinand Ier du Saint-Empire, frère de Charles Quint, fut élu roi et avec lui commença définitivement la maison autrichienne de Bohême, élective jusqu'en 1547, héréditaire jusqu'au . La Bohême ne cessa plus d'appartenir à l'Autriche que pendant quelques instants en 1619 et 1629 jusqu'au .

Indépendance

En 1918, les Tchèques et les Slovaques s'émancipent de la tutelle austro-hongroise et fondent la Tchécoslovaquie. En 1993, cette dernière se scinde pour donner naissance à la Slovaquie et la République tchèque qui hérite de la région historique de Bohême.

Bibliographie

-Josef Macek, Histoire de la Bohême des origines à nos jours
-Antoine Marès, histoire des pays Tchèques et Slovaques

Voir aussi

- Moravie
- Silésie
- Catégorie:Histoire de la Tchéquie Catégorie:Géographie de la République tchèque ar:بوهيميا be-x-old:Багемія bg:Бохемия bn:বোহেমিয়া br:Bohemia ca:Bohèmia cs:Čechy cy:Bohemia da:Bøhmen de:Böhmen el:Βοημία en:Bohemia eo:Bohemio es:Bohemia et:Čechy eu:Bohemia fa:بوهم fi:Böömi gl:Bohemia he:בוהמיה hr:Češka (povijesna pokrajina) hu:Bohémia id:Bohemia is:Bæheimur it:Boemia ja:ボヘミア ka:ბოჰემია ko:체히 la:Bohemia lt:Bohemija lv:Bohēmija nl:Bohemen nn:Böhmen no:Böhmen oc:Boèmia pl:Czechy (kraina) pt:Boémia ro:Boemia ru:Богемия sh:Bohemija simple:Bohemia sk:Čechy sr:Чешка (Бохемија) sv:Böhmen tl:Bohemya tr:Bohemya uk:Богемія yi:בעהמען zh:波希米亚
Sujets connexes
Albert II du Saint-Empire   Allemagne   Allemand   Allemands des Sudètes   Auguste   Autriche   Boïens   Celtes   Charles Quint   Cheb   Concile de Constance   Cosmas de Prague   Démographie de la République tchèque   Europe centrale   Ferdinand Ier du Saint-Empire   Forêt de Bohême   Georges de Bohême   Havlíčkův Brod   Henri IV du Saint-Empire   Hradec Králové   Jagellon   Jindřichův Hradec   Jérôme de Prague   Karlovy Vary   Kladno   Ladislas Ier de Bohême   Liberec   Libuše   Liste des souverains de Bohême   Litoměřice   Louis II de Hongrie   Maison de Luxembourg   Marcomans   Mladá Boleslav   Monts Métallifères   Monts des Géants   Most   Pardubice   Plzeň   Pologne   Prague   Písek   République tchèque   Saint-Empire romain germanique   Samo de Bohême   Silésie   Spytihněv Ier de Bohême   Strakonice   Tchèque   Tchèques   Tchécoslovaquie   Teplice   Vatican   Venceslas III de Bohême   Vladislas IV de Bohême   Vratislav II de Bohême  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^