Anémie

Infos
L'anémie — du privatif an- et du grec haimos, « sang » — ou pauvreté du sang (québécisme) est une anomalie de l'hémogramme caractérisé par une diminution de la concentration en hémoglobine intra-érythrocytaire et par le manque d'érythrocytes ou globules rouges ou G.R.. Ce manque entraîne un mauvais transport de l'oxygène par le sang. Elle est diagnostiquée par la numération globulaire, un examen effectué sur une prise de sang
Anémie

L'anémie — du privatif an- et du grec haimos, « sang » — ou pauvreté du sang (québécisme) est une anomalie de l'hémogramme caractérisé par une diminution de la concentration en hémoglobine intra-érythrocytaire et par le manque d'érythrocytes ou globules rouges ou G.R.. Ce manque entraîne un mauvais transport de l'oxygène par le sang. Elle est diagnostiquée par la numération globulaire, un examen effectué sur une prise de sang. Si la baisse concerne les globules rouges et les thrombocytes ou les leucocytes, on parle alors de bicytopénie. Si les trois lignées sont abaissées, on parle de pancytopénie.

Les symptômes

Les symptômes communs à plusieurs anémies sont :
- asthénie;
- fatigue musculaire;
- dyspnée, polypnée;
- tachycardie, palpitations;
- pâleur (particulièrement au niveau des conjonctives);
- mal de tête;
- faux vertiges;
- lipothymie;
- grosse fatigue. En s'aggravant les anémies engendrent des étourdissements et une accélération du rythme cardiaque lors d'efforts même peu intenses. Sur certains terrains, elle peut se manifester par des douleurs dans la poitrine (angor).

Étiologies

Les anémies sont classées en plusieurs familles selon le mécanisme de l'anémie :
- Anémie centrale : le taux de réticulocytes est diminué :
- aplasie médullaire
- anomalie de la structure de la moelle osseuse hématopoiétique
- stimulation hormonale diminué (EPO)
- anémie par carence martiale (anémie ferriprive)
-
- malabsorption du fer
-
- malnutrition
-
- saignements occultes (digestifs) / menstruations abondantes (« chlorose des jeunes filles »)
- anémie par insuffisance en vitamine B12 ou folates
- production d'inhibiteurs de l'érythropoïèse, comme dans les inflammations.
- Anémie périphérique : le taux de réticulocytes est normal ou augmenté
- perte de sang aïgue
-
- hémorragies, notamment des pertes de sang cachées et répétées lors d'un cancer du côlon
- anémies hémolytiques: destruction de globules rouges (hémolyse)
-
- cause extra-corpusculaire :
-
-immunologique, auto-immune
-
-maladie hémolytique du nouveau-né
-
-splénomégalie : la rate trop grosse piège les globules rouges
-
- cause corpusculaire : le globule est détruit à cause de sa fragilité
-
-drépanocytose (anémie falciforme)
-
- thalassémie
- régénération après une anémie centrale Elles peuvent être classées également selon leurs caractéristiques sur la numération globulaire :
- anémie arégénérative : les réticulocytes ne sont plus produits : anémie centrale
- anémie hypochrome
- anémie macrocytaire : la taille des hématies (VGM) est supérieure à la norme, par carence en vitamine B12 ou en folates par exemple.
- anémie microcytaire : la taille des hématies (VGM) est inférieure à la norme, par carence en fer par exemple.

Exploration d'une anémie

Il est important de mentionner que le nombre de globules rouges et le taux d'hémoglobine sont plus bas chez la femme et l'enfant que chez l'homme (à cause de son imprégnation androgénique). 1) Le nombre d'hématies est normalement de :
- 5 (4, 5 à 5, 5) millions / mm³ chez l'homme adulte ;
- 4, 5 (3, 9 à 5, 0) millions / mm³ chez la femme adulte et l'enfant. 2) Le taux d'hémoglobine du sang est normalement de :
- 15 (13, 5 à 16) g/100 mL chez l'homme adulte ;
- 13, 5 (11, 5 à 15) g/100 mL chez la femme adulte et l'enfant.

Bilan biologique

Pour diagnostiquer l'anémie, seule la NFS ( Numération et Formule globulaire Sanguine) est nécessaire. De plus, on fera systématiquement le dosage des réticulocytes. Pour déterminer l'étiologie de l'anémie, selon le contexte, on fera différentes analyses :
- Bilan martial : fer sérique, ferritine, capacité totale de fixation de la transferrine, saturation de la transferrine
- Vitamine B12 sérique ± intra-érythrocytaire
- Folates sériques ± intra-érythrocytaire
- CRP
- Profil protéique inflammatoire
- TSH ultra-sensible, T4
- Bilirubine totale et conjuguée
- Lactate déshydrogénase (LDH)
- Haptoglobine
- Frottis sanguin au doigt
- Recherche d'agglutinines irrégulières par test de Coombs direct ± Coombs sensibilisé
- Hémocultures
- Sérologies parasitaires
- Frottis sanguin et goutte épaisse à la recherche de paludisme
- Électrophorèse de l'hémoglobine
- Ponction médullaire ± biopsie médullaire avec coloration de Perls
- Test de résistance des hématies à l'hémolyse au saccharose, ou en milieu acide
- Dosage de la G6PD et de la pyruvate kinase
- Étude de la durée de vie des hématies marquées au technétium 99m
- Test de Schilling
- Plombémie, car l'anémie peut être induite par le saturnisme
- Exploration de l'hémostase : TP, TCA, Temps de saignement, Facteurs de coagulation
- Créatinine, urée, acide urique

Cas particuliers

- anémie par aplasie : C'est un type rare aux causes inconnues. Elle se caractérise par l'absence ou la diminution des érythroblastes (précurseurs des globules rouges) dans la moelle osseuse. Elle peut être due également à une leucémie.
- anémie drépanocytaire : les globules ont une forme étirée réduisant leur capacité de transport d'oxygène. C'est une mutation des molécules d'hémoglobine.
- anémie ferriprive : L'origine est un manque de fer fixateur de l'oxygène
- anémie par hémoglobinurie paroxystique nocturne

Traitement

Le principe du traitement d'une anémie est celui du traitement de son étiologie. Dans certaines situations d'urgence où l'anémie est symptomatique, voire profonde, une transfusion sanguine est réalisée.

La transfusion sanguine

On utilise les concentrés globulaires issues des dons du sang. Il sont perfusés à l'anémique en respectant la compatibilité des groupes et phénotypes sanguins et du rhésus. En dehors d'une hémorragie aiguë qui ne demande qu'un bilan minimum, l'absence d'arguments étiologiques cliniques fait demander avant la transfusion, pour ne pas fausser les recherches effectuées ultérieurement :
- Numération, formule, plaquettes avec numération des réticulocytes ;
- groupage ABO Rh et une recherche d'agglutinines irrégulières (RAI) ;
- fer sérique avec coefficient de saturation de la sidérophylline ;
- dosage des folates et de la vitamine B12 ;
- bilirubines totale et libre ;
- test de Coombs direct. Voir article transfusion sanguine.

Autres traitements

-Oxygénothérapie nasale en attente de transfusion sanguine en cas de signes d'hypoxie.
-Remplissage vasculaire en cas d'hypovolémie.

Conclusion

Le diagnostic d'une anémie découle de la connaissance des mécanismes qui la soustendent. Dans un premier temps, les données du sang complet (G.B., G.R., Hgb, Hct, plaquettes et formule sanguine) et en particulier ses constantes érythrocytaires, et le taux de réticulocytes orientent les recherches. Devant une anémie microcytaire, le dosage de ferritine permet la distinction entre les carences martiales et les anémies inflammatoires. Une hyperréticulocytose évoque une anémie hémolytique, contexte où il convient de chercher en premier lieu une anémie hémolytique auto-immune. Les anémies normocytaires ou macrocytaires non-régénératives doivent faire chercher une cause centrale par le myélogramme ou la biopsie ostéo-médullaire.

Voir aussi

-Hématologie ===
Sujets connexes
Acide urique   Antiglobuline   Anémie ferriprive   Aplasie médullaire   Asthénie   Bilirubine   Cancer du côlon   Coagulation sanguine   Conjonctive   Créatinine   Céphalée   Drépanocytose   Dyspnée   Ferritine   Grec ancien   Haptoglobine   Hématologie   Hémoculture   Hémoglobine   Hémoglobinurie paroxystique nocturne   Hémogramme   Hémolyse   Hémorragie   Hémostase   Inflammation   Lactate déshydrogénase   Leucocyte   Leucémie   Lipothymie   Maladie hémolytique du nouveau-né   Moelle osseuse   Myélogramme   Oxygène   Paludisme   Pancytopénie   Plombémie   Polypnée   Protéine C réactive   Pyruvate kinase   Québécisme   Rate   Remplissage vasculaire   Réticulocyte   Sang   Saturnisme   Sérologie   TCA   TP   Tachycardie   Technétium   Temps de saignement   Thalassémie   Thrombocyte   Thyréostimuline   Transferrine   Transfusion sanguine   Urée   Vertige   Vitamine B12  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^